Doumie

Au lieu d'un site, un forum pour partager...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les parasites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Les parasites   Dim 27 Avr - 11:50



La puce


On recense 1800 espèces de puces.
La puce est dotée de 3 paires de pattes, elle est capable de sauter 400 fois sa propre hauteur. Elle aime des températures entre 18 et 27 ° C et un taux d'humidité de l'ordre de 70 % .
La puce possède une grande capacité de survie, notamment pendant les phases immatures de son cycle de développement.


La puce pond des œufs qui sont déposés dans l'entourage familier de l'animal. Une femelle de puce peut pondre une

Ces œufs mesurent environ 0,5 mm et sont de couleur blanche. Ils ne restent pas sur l'animal mais tombent sur le sol. Les endroits souvent fréquentés par le chien (ou le chat) sont très riches en œufs.


Au bout de quelques jours, ces œufs éclosent pour donner des larves. Ces larves sont mobiles et, comme elles craignent la lumière, elles se réfugient dans les endroits sombres. Elles sont très nombreuses aux endroits suivants :
• sous les coussins,
• sous les tapis,
• près des plinthes,
• sous les meubles,
• dans le panier ou la niche, dans la voiture.
Ces larves sont détricoles, ce qui signifie qu'elles se nourrissent d'excréments de puces adultes et de débris de matières fécales animales. C'est ainsi qu'elles ingèrent des œufs de tænia, présents parfois dans les selles de l'animal.

Au bout de quelques semaines, ces larves s'entourent d'un cocon avant de se transformer en chrysalide.
Dans son cocon, la larve est protégée de toutes les agressions extérieures : chaleur, dessiccation ... Elle peut ainsi survivre plusieurs mois sans se nourrir. Dès que la chrysalide aperçoit la présence d'un hôte (animal ou humain) par les vibrations qu'il provoque sur le sol, elle sort de son cocon et saute sur cet hôte pour prendre un repas de sang.
Un habitation inoccupée depuis plusieurs mois peut ainsi abriter de très nombreux cocons. Lorsqu'une présence animale ou humaine se manifeste, toutes les jeunes puces sortent en même temps, ce qui donne lieu à une véritable invasion.
Dans une maison occupée, l'animal est régulièrement recontaminé par son environnement familier. Il possède deux sources de contamination par les puces :
• le milieu extérieur,
• son lieu d'habitation.
Les mesures de prévention contre les puces devront donc porter sur ces deux sources.
La puce adulte a nécessairement besoin de sang pour se développer ; ainsi, son habitat préférentiel sera l'animal, bien qu'elle puisse vivre dans le milieu extérieur un certain temps.
Cette forme adulte ne représente qu' 1 % de la population totale des puces, c'est à dire oeufs, larves, cocons, adultes, ce qui commence à nous faire comprendre qu'en ne traitant que l'animal, on ne traite qu' 1 % du problème.
Les formes immatures vivent dans l'environnement de l'animal et n'attendent que sa présence pour se transformer en forme adulte.
La puce est un insecte fort peu sympathique. Contrairement à ce que l'on croit trop souvent, sa piqûre est loin d'être inoffensive. Hormis le fait que l'animal infesté se gratte furieusement, les puces peuvent avec leurs repas de sang successifs, affaiblir l'animal.
La salive injectée au moment de la piqûre est très souvent à l'origine de réactions allergiques irritantes provoquant des démangeaisons importantes.
Ce parasite peut également être porteur d'oeufs de ténia, vers plats qui se développent dans l'intestin.
Le grattage et la perte de poils sur la partie supérieure du dos sont des indices très importants pour le diagnostic de la présence de puces. On recherche méticuleusement les excréments de puces (petites particules noires) dans cette zone ; si le chien est parasité, on en trouve fréquemment.
Sur un animal très parasité, avec un peu d'expérience, il est facile de repérer les puces soit dans la zone basse de la queue, soit entre les cuisses, là où le poil est plus clairsemé.



Comment prévenir la contamination par le milieu extérieur ?
Les promenades, les siestes dans le jardin, les parties de jeux avec les autres animaux, sont autant de possibilités de contamination. Quelques règles pour obtenir une protection efficace :
• Traitez vos animaux dès le début de la bonne saison. Pour certains animaux vivant en permanence dans les pièces chauffées, il est parfois nécessaire de traiter tout au long de l'année.
• Traitez tous les animaux de la famille. En effet, le chat est souvent une source d'infestation pour les autres animaux lorsqu'il n'est pas traité.
• Respectez les conseils d'utilisation des produits par votre vétérinaire. Il connaît vos besoins et les caractéristiques de chaque produit, il vous conseillera la solution la plus adaptée pour résoudre vos problèmes.
Pour le traitement de votre animal, les laboratoires ont mis au point des gammes de produits insecticides adaptés à tous les cas. Ces produits sont présentés sous forme de poudre, spray, flacon pressurisé, pipette à application locale, collier et traitement systémique par voie orale.

Spoiler:
 

Comment prévenir la contamination par le milieu intérieur ?
Il est nécessaire de traiter la maison et tous les lieux habitables fréquentés par l'animal. Quelques règles pour le traitement de la maison :
• Nettoyez votre maison avant d'appliquer le produit.
• Choisissez un produit actif aussi bien sur les larves que sur les adultes.
• Choisissez un produit rémanent, c'est à dire actif pendant plusieurs mois.
• Traitez toutes les pièces de la maison.
• N'oubliez pas de traiter les endroits également fréquentés par votre animal : voiture, niche, abri de jardin ...
Choisissez les présentations qui correspondent à vos besoins. En effet, les produits insecticides d'environnement existent sous différentes présentations. Chacune d'entre elles est destinée à un usage particulier. Il existe :
• Des diffuseurs aérosol qui se vident complètement en une seule fois quand on active la valve. Cette présentation permet de traiter rapidement de grandes surfaces.
• Des solutions pressurisées, aérosol traditionnel à vidange non automatique, destiné à traiter de petites surfaces.
• Des pulvérisateurs manuels; la propulsion du produit se fait par une petite pompe manuelle sans gaz propulseur.
L'élimination des puces est donc un problème complexe, que l'on ne résoud qu'en utilisant 2 à 3 produits judicieusement choisis, souvent avec le conseil de votre vétérinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: 'Ti rappel(cf minous)   Dim 27 Avr - 11:51

Les puces +++
La puce qui infeste le plus souvent nos compagnons est
" Ctenocephalides felis felis" : la puce du chat.


La puce est un parasite externe très fréquent, présent partout dans l'environnement. Chiens et chats peuvent en attraper, quel que soit leurs modes de vie, ce n'est pas un signe de manque d'hygiène de votre part.


carte de France de la prolifération des puces

C'est un insecte " hématophage " (qui se nourrit de sang) dont la femelle adulte est un parasite redoutable pour le chien, le chat et leurs propriétaires, car doué de capacité de reproduction remarquable.

Les oeufs de puce peuvent infester vos moquettes, parquets et tapis et y sont pratiquement indestructibles sans produit adapté.


les oeufs de puces

La puce est parfois difficile à trouver: rapide, capable de sauts impressionnants. Nos compagnons font une chasse permanente à cet insecte : le chien peut éliminer 50% de ses puces en une journée, et le chat est un toiletteur émérite! Aussi parfois ne trouve-t-on sur lui que les crottes de puces, petits amas noirâtres présents sur la peau, fréquemment sur le bas du dos.


les puces et leurs déjections sont visibles à l'œil nu

Les oeufs de puces sont blancs nacrés, ovales et mesurent 0.5 mm de long. Selon les conditions de température et d'humidité, ils peuvent éclore en 1 à 10 jours. Ils donnent naissance à des larves blanches recouvertes de poils, mesurant 2 à 5 mm.


larve de puce dans son oeuf

Les larves se nourrissent de débris organiques trouvés dans leur environnement dont les crottes des puces adultes elles-mêmes qui contiennent du sang non digéré.


larves de puces

N'aimant pas la lumière, elles se dirigent activement vers les profondeurs des fibres d'un tapis ou d'une moquette ou se cachent dans les rainures d'un parquet.


larve de puce

Après deux mues, la larve de puce se transforme en pupe en 5 à 11 jours selon les conditions climatiques. La pupe est enveloppée d'un cocon de 5 mm de long, blanc et collant : les poussières et débris s'agglutinent à sa surface, aidant ainsi à sa dissimulation. La pupe se transforme en puce en 5 à 10 jours, mais le nouveau-né peut rester dans son cocon jusqu'à 140 jours si un hôte potentiel ne passe pas à proximité. La jeune puce, enfermée dans son cocon résiste ainsi aux insecticides.


cocon de puce

Le cycle de développement peut varier ainsi de 12 à 174 jours.


le cycle de la puce

Dès sa sortie du cocon, la puce adulte se met en chasse d'un hôte pour prendre son premier repas de sang. Dans cette recherche, elle est capable de piquer l'espèce humaine. Cela se traduit par l'apparition de papules qui démangent, le plus souvent localisées sur les membres inférieurs.


Dans les secondes qui suivent l'infestation d'un hôte, la puce commence son repas de sang. Puis l'accouplement survient dans les 8 à 48 h qui suivent. La ponte débute peu de temps après. Les femelles produisent 50 oeufs par jour, et continuent de pondre pendant 100 jours. Ainsi la puce pond chaque jour son propre poids en oeufs !


la tête de la puce en 3D

Les oeufs sont pondus sur le chien ou le chat, puis tombent au fur et à mesure des déplacements. C'est ainsi que les oeufs se retrouvent dans tous les lieux où vont nos compagnons.

Alors que les puces mâles ne prélèvent que peu et pas souvent de sang, les femelles peuvent se nourrir en continu pendant 3 heures !



un repas de sang en flagrant délit

70 puces femelles prélèvent 1 ml de sang par jour sur nos animaux ! Elles peuvent, en cas d'infestations massives provoquer une anémie sévère !

Outre le traitement antiparasitaire du chien ou du chat, un traitement de l'environnement s'avère indispensable pour contrôler l'infestation par les puces.

Les symptômes :

La majorité des animaux vont présenter un "agacement" et des démangeaisons. Ils se grattent régulièrement, plus ou moins intensément et se lèchent ou se mordillent. Les puces sont aussi responsables d'allergies très fréquentes, pouvant gâcher la vie d'un animal … et de ses propriétaires! La salive de la puce, inoculée au moment du repas de sang, contient des allergènes extrêmement puissants pour les animaux sensibilisés. Une piqûre par jour entretient le phénomène d'allergie, provoquant démangeaisons, surinfections sur la peau, chute de poils.
Chez le chat, cette sensibilisation se traduit surtout par une dermite miliaire : de multiples papules et des croûtes apparaissent sur le dos et autour du cou. L'animal peut se blesser avec ses griffes.
La désensibilisation donne de très mauvais résultats dans le traitement des allergies aux piqûres de puces. L'éviction des parasites est donc d'une importance capitale chez les animaux sensibilisés: ils doivent être surprotégés en permanence.




A coté de cet "eczéma", les puces transmettent le ténia (ver solitaire), le plus fréquent des vers intestinaux des carnivores et aussi la bactérie responsable de la maladie des griffes des chats.

Quel traitement choisir ?

Les aérosols et les sprays à pulvériser sur l'animal sont très efficaces mais parfois difficiles à appliquer, surtout chez le chat.

Les pipettes (spot on) à déposer sur le dos de l'animal ou sur la nuque sont très faciles à utiliser.

Les colliers sont plus efficaces sur les animaux de petite taille et à poils ras. Ils sont parfois mal supportés par certains, surtout les chats.

Les comprimés peuvent être administrés régulièrement aux chiens. Pour les chats il existe des suspensions orales. Les puces qui piquent deviennent alors stériles.

Les poudres à répartir sur le pelage de l'animal ne sont efficaces que quelques jours.

Les shampooings antiparasitaires très efficaces, servent au traitement d'attaque lors d'infestation massive. Il faut ensuite prendre le relais avec l'un des traitements précédents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Les parasites   Dim 27 Avr - 11:52

Tiques :


Elles aussi sont des "mini-vampires", qui enfouient leurs têtes sous la peau de leur "hôte" et lui sucent allègrement le sang, jusqu'à multiplier plusieurs fois leur volume comme la grenouille qui voulait être un bœuf. Quand elle s'est remplie la panse, la tique lache prise en libérant des œufs, et l'histoire se répète...


Là non plus, il n'y a pas mort de chat, même si, comme pour les puces, une infection massive (ultra-rare) peut finir par anémier les petits. D'autre part, les tiques ont un art sans nom pour introduire avec leur tête divers autres opportunistes (virus, bactéries, champignons...). On les enlève donc le plus vite possible, d'autant qu'elles aiment bien les humains aussi.

Il existe des "pinces à tiques" hyper-pratiques, qui permettent de retirer les tiques très facilement, si on les "assomme" à coup d'éther et qu'on s'y prend avec un minimum de douceur (sinon on fait exploser la tique et on laisse la tête sous la peau...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Les parasites   Dim 27 Avr - 11:53


Les tiques représentent les insectes les plus importants en santé humaine et animale, car ils sont vecteurs de nombreuses maladies. Si le moustique reste le premier vecteur, les tiques se particularisent par la grande variété d'agents pathogènes transmis.


les tiques transmettent des maladies

Les tiques sont des parasites temporaires qui passent la plus grande partie de leur vie dans le milieu extérieur. On les trouve dans certaines régions et à certaines périodes de l'année. Leur activité maximale se situe au printemps et à l'automne. Elles peuvent être responsables de maladies graves chez le chien et le chat, mais aussi chez l'homme. La prévention contre leurs piqûres est donc primordiale.


répartition française des espèces de tiques

Trois espèces de tiques sont, sous nos latitudes, particulièrement importantes pour nos carnivores domestiques :

Ixodes ricinus : est l'espèce la plus répandue en France. Son habitat est peu spécialisé. Elle affectionne les fourrés, les broussailles et les haies. Son activité maximale se situe de mars à juin et de septembre à octobre.


ixodes ricinus et son biotope

Rhipicephalus sanguineus : est la tique naturelle du bassin méditerranéen, mais elle se rencontre sur tout le territoire français. Sa survie est étroitement liée à la présence de l'animal, d'où son surnom de "tique des chenils". Les adultes sont actifs d'avril à juillet.


rhipicephalus sanguineus

Dermacentor reticulatus : est le vecteur de la piroplasmose. On la trouve dans les bois et les prairies, mais aussi dans les terrains vagues des zones urbaines. Ces tiques sont actives toute l'année, sauf juillet et août.


dermacentor reticulatus et son biotope

Une fois sur l'hôte, les tiques se déplacent à la recherche d'une zone propice au repas de sang. Lors de leur implantation par leur rostre puissant, les tiques peuvent provoquer des réactions locales au point de piqûre. Il peut s'agir de simples inflammations locales, mais aussi de réactions allergiques, voire de petits abcès.


la tête de la tique et son rostre

Plusieurs maladies peuvent être transmises par les tiques. Ce rôle de vecteur est favorisé par les très volumineux repas que ces parasites réalisent. Les agents pathogènes résident dans les cellules des glandes salivaires. C'est à la fin de la phase de gorgement de sang ( 1 à 3 jours) que les germes pathogènes sont inoculés, car à cette phase, il y a une forte régurgitation par les glandes salivaires.


une fois gorgée de sang la femelle entame sa ponte

Les maladies transmises par les tiques sont :

La Borréliose ou maladie de Lyme : après un longue incubation de 2 à 5 mois, les symptômes apparaissent : hyperthermie, anorexie, symptômes nerveux, boiterie. Le traitement fait appel aux antibiotiques.

L'Ehrlichiose :possède une durée d'incubation plus courte : 8 à 20 jours. Les symptômes sont une hyperthermie brutale ( 41.5°), une anorexie, une perte de poids et des hémorragies. Le traitement fait appel à des antibiotiques sur une longue période (3 à 8 semaines). Pour les chiens atteints d'hémorragies, la transfusion est parfois nécessaire.

La Babésiose ou piroplasmose : après une courte incubation de 2 à 5 jours, apparaissent : forte fièvre, abattement, faiblesse, couleur brune des urines. Les complications hépatiques et rénales sont fréquentes, même après traitement.

La prévention : vous devez surveiller régulièrement le pelage de votre animal, notamment après une promenade en zones à risque, afin de détecter la présence d'une tique. Si elle est déjà fixée, n'essayez jamais de l'arracher. Endormez-la avec un coton imbibé d'éther si vous en disposez, mais il est préférable de l'ôter grâce à des petits crochets spéciaux disponibles chez votre vétérinaire.

Différents antiparasitaires externes permettent de prévenir les tiques.

Les colliers anti-tiques ont une efficacité moyenne à bonne selon les produits. Ils sont généralement de bons compléments à d'autres traitements.
Les antiparasitaires en solution externe à répandre sur le corps, en flacons pressurisés, en sprays ou en pipettes sont très efficaces.
Leur durée d'efficacité et leur résistance à l'eau sont variables. Votre vétérinaire vous conseillera efficacement selon le mode de vie de votre animal.

Outre l'élimination des parasites, la prévention du repas de sang reste primordiale pour éviter la transmission des maladies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Les poux   Dim 27 Avr - 11:55

Les poux ne sont pas si fans des poils de chats que ça. S'ils se retrouvent là quand même, on les repère à des irritations de la peau... et exactement comme sur les têtes de gamins, en les regardant se promener et en repérant les lentes à la base des poils.

- Les poux :
Si les poux sont rarement rencontrés chez les carnivores et ne sont pas de la même espèce que les poux de l'homme, ils peuvent néanmoins contaminer l'être humain.
Ce sont des parasites permanents dépourvus d'ailes qui vivent dans la pelage des animaux.


pou du chien et pou du chat

On distingue les poux broyeurs et les poux piqueurs. Les femelles pondent leurs oeufs (les lentes) à la base des poils. Ces lentes sont fixées par un cément. Les oeufs éclosent en 6 jours et libèrent des larves qui ressemblent aux adultes. Le cycle évolutif est de trois semaines. Chaque femelle pond environ 300 oeufs et vit 6 à 8 semaines.

L'infestation se fait par contact direct entre animaux sains et porteurs. La contagion est possible par les couvertures et les litières hébergeant des lentes.


la lente fixée sur un poil

Les signes cliniques sont un grattage important, avec formation de croûtes, un pelage sale et feutré avec une odeur caractéristique dite " de souris " .


lésion de phtiriose


Le traitement fait appel à l'application d'insecticides pendant trois semaines.


Dernière édition par Nouch'Doum' le Dim 27 Avr - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: La cheyletiellose   Dim 27 Avr - 11:56

La cheyletiellose est causée par différents acariens de l'espèce Cheyletiella.. Elle atteint surtout les jeunes animaux, et se rencontre de plus en plus fréquemment, principalement chez les chiots importés. Chez le chien, les races de petite taille et à poils longs sont plus exposées (Yorkshire Terrier, Caniche nain, Bichon, Cocker...). Les adultes peuvent également héberger le parasite, mais le plus souvent sous forme de portage sain, et ils sont dans ce cas de dangereuses sources de contamination, pour l'enfant en particulier.


noter les crochets importants de cheyletiella

Ces parasites vivent à la surface de la peau et passent très facilement d'un animal à un autre par contact ou passage par le milieu extérieur où ils survivent plusieurs semaines.

La cheyletiellosose est très contagieuse entre animaux mais également pour l'homme. Cette contamination humaine se réalise principalement au niveau des bras et du tronc, et elle prend la forme de papules, de pustules puis de croûtes du fait des démangeaisons intenses que ce parasite entraîne.

La cheyletiellose animale se localise à la région dorso-lombaire et à la tête. On observe des squames et une alopécie diffuse. Ces acariens peuvent, avec leurs crochets, "mordre" l'épiderme. Chez certains chats il est possible d'observer une dermite miliaire.


lésion de cheyletiellose

Les femelles pondent des oeufs qui sont fixés sur les poils. Après un passage par un stade de larve puis de nymphe, un nouvel adulte naît en 2 semaines environ.

Le traitement insecticide est très efficace car ce parasite y est très sensible ce qui explique la rareté de cette parasitose. Le traitement sera poursuivi néanmoins un mois et l'environnement ne sera pas oublié afin d'éviter les récidives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Les aoutas   Dim 27 Avr - 11:58

Ce sont des acariens (Trumbicula autumnalis) très fréquents à la belle saison. Ils sont responsables de démangeaisons marquées, aussi bien chez le chat que chez le chien ou chez l'homme. Seules les larves sont parasites et se fixent entre les doigts, à la base des oreilles ainsi que sur le ventre chez le chat.


Les aoûtats(thrombiculose) sont des acariens qui confient leur progéniture aux bons soins des mammifères (chats, chiens... homme), les larves trouvant "de quoi se nourrir" à notre surface.

Les larves d'aoûtats forment des "paquets" et on repère une espèce de "poudre orange" sur le pelage. La peau est irritée là où elles font festin.
Les aoûtats ou "Thrombidion" sont des larves rampantes microscopiques. La femelle pond ses oeufs dans le sol, la larve qui en sort attend sur l'herbe qu'un vertébré à sang chaud passe par là. Elles grimpent alors le long des membres puis se rassemblent dans des plis naturels.
Leur petite taille (0,25 mm) ne les empêche pas de mordre et d'injecter leur salive pour commencer leur repas de sang. La morsure d'aoûtat, très agaçante, démange fortement. Les chats se frottent les paupières avec les pattes, les chiens et les chats se lèchent abondamment entre les doigts Il se forme une papule très prurigineuse de 1 à 2 cm.


l'adulte et sa larve parasite

Après leur repas, les larves prennent une coloration orange et se regroupent par dizaines en amas, d'où l'aspect de "poudre orange" sur la peau de l'animal. Les aoûtats vivent en grand nombre dans les prairies, de juillet à septembre.

Ces acariens sont sensibles à la majorité des insecticides, mais les échecs fréquents au traitement sont dus à la difficulté d'application au niveau des paupières et des espaces interdigités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: La teigne   Dim 27 Avr - 11:59

Les teignes sont des maladies contagieuses dues à des champignons parasites : les dermatophytes.
Ces champignons attaquent la couche cornée de la peau, les poils et parfois les griffes.
S'ils affectent les animaux de tous âges, chiens et chats, c'est le chaton qui est le premier concerné par ce parasite : la principale espèce de champignon isolée est : " Microsporum canis".


microsporum canis au microscope

Les teignes sont extrêmement contagieuses et se contractent par simple contact. Les sources de contagion sont : les animaux malades ou porteurs mais également le milieu extérieur où survivent plusieurs mois les spores de champignons.

Chez le chien et le chat, les signes cliniques sont très variés. Généralement on observe des lésions circulaires d'évolution centrifuge lente, surtout au niveau de la tête et des extrémités. Apparaissent des squames, des croûtes, des poils cassés, puis des dépilations. Les régions touchées sont plus ou moins enflammées sur leur pourtour donnant l'aspect caractéristique de la maladie.


lésions de teigne

Il est également possible d'observer une atteinte des griffes ou encore un "kérion", forme nodulaire en macaron et en relief avec croûtes, exsudative, douloureuse et purulente.


Chez l'homme, Microsporum canis provoque une mycose superficielle se manifestant par des taches circulaires sur fond rosé et démangeaisons.



Le diagnostic peut se réaliser par un examen à la lampe à ultra-violets ( lampe de Wood), les poils envahis par le champignon sont fluorescents (vert-jaune). Le diagnostic de laboratoire par un examen direct ou une mise en culture permet la certitude de la maladie.



mise en culture et fluorescence en lumière de Wood

Le traitement passe par des applications locales d'un médicament fongicide à la brosse ou à l'éponge et l'adjonction de traitements par voie orale. Ces traitements doivent être prolongés sur une période de 4 semaines afin d'éviter les récidives. Tous les animaux vivant ensemble doivent être traités simultanément. Un vaccin est actuellement commercialisé aux États-Unis pour le traitement et la prévention des dermatophytes.
La désinfection des locaux et des effets de l'animal doit être effectuée plusieurs fois. L'aspirateur sera d'une aide précieuse dans cette lutte, et des pulvérisations et fumigations seront des compléments indispensables à l'iradication du champignon.

Ces mesures sont contraignantes mais nécessaires pour espérer une guérison de l'animal teigneux et espérer éviter les risques de propagation et contamination humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Les candidoses   Dim 27 Avr - 12:00

Les candidoses cutanées sont dues au développement d'une levure retrouvée dans le tube digestif de nombreux individus : Candida albicans. Cette levure occasionne alors des lésions siégeant sur la truffe, le nez, les babines, la région périanale et périgénitale. Des lésions suintantes avec un exsudat blanchâtre sont parfois rencontrées. L'ulcération du tégument est possible.

Des lésions buccales sont parfois associées (muguet) ainsi que des troubles digestifs.

Cette mycose traduit un état de déficience immunitaire transitoire ou grave : antibiotiques, corticoïdes, dysendocrinies ou cancers. Il faudra donc chercher la cause profonde parallèlement à la mise en place du traitement.

Le diagnostic repose essentiellement sur la mise en évidence des levures par le laboratoire.


cultures de candida albicans

Le traitement est à la fois local (lotions et pommades) et général (comprimés).
Elle existe également chez l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Les mycoses   Dim 27 Avr - 12:01

Ces mycoses sont rares mais souvent très graves.
En France, la cryptococcose est celle rencontrée le plus fréquemment chez le chat et la rhino-sinusite aspergillaire chez le chien.
Les lésions font suite soit à une contamination lors d'un traumatisme provoquant l'inoculation du champignon, soit à la dissémination du germe à partir de lésions plus profondes dans l'organisme (cavités nasales, poumons).
L'homme et l'animal se contaminent à la même source constituée par le milieu extérieur. Cependant quelques cas d'inoculation par morsures sont connus.
Ces mycoses se présentent soit sous une forme nodulaire pseudo-tumorale, soit sous une forme ulcérative.


exemple de la mycose de la teigne

L'examen histologique après biopsie est nécessaire pour poser un diagnostic.
Le pronostic est toujours réservé et les traitements sont longs, coûteux et parfois décevants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: La Démodécie   Dim 27 Avr - 12:02

La démodécie canine est une ectoparasitose fréquente, voire banale, chez le jeune chien de moins de un an.

Elle se caractérise, soit par une forme localisée, associant un érythème cutané et une alopécie diffuse ou nummulaire localisés à la tête et aux membres antérieurs, soit par une forme généralisée, le plus souvent accompagnée d'une complication de pyodermite (pyodémodécie).

Les chiens de toutes races sont sujets à la démodécie, cependant certaines races semblent prédisposées.

Le pronostic de la forme généralisée reste sombre, et le traitement difficile, tandis que la forme localisée évolue spontanément vers la guérison dans environ 80 % des cas.

Le diagnostic nécessite la mise en oeuvre d'examens complémentaires, notamment l'observation des parasites après un raclage cutané.

La prophylaxie est quasi inexistante, cette parasitose étant d'étiologie multifactorielle, et basée sur l'existence d'une prédisposition héréditaire associée à des facteurs déclenchants.

La démodécie canine est due à la présence et à la prolifération dans les follicules pileux, accessoirement dans les glandes sébacées, d'un acarien appelée Demodex canis. La démodécie est aussi appelée démodicose, démodexose, acné parasitaire, ce terme faisant référence à l'observation de pustules blanches sur la face des jeunes chiens. Elle est parfois qualifiée de gale démodécique ou de gale rouge. Ces termes sont inexacts puisque les Demodex ne sont pas des agents de gale, et la démodécie n'est ni contagieuse ni prurigineuse.

Demodex canis est spécifique du chien et ne peut parasiter d'autres mammifères, tels que le chat, ou l'homme. Elle n'a donc pas de conséquences zoonosiques.

La démodécie est une grave dermatose du jeune chien, car elle se généralise et se complique d'une infection bactérienne dans environ 20 % des cas. Le traitement en est alors long, généralement de plusieurs mois, et les rechutes fréquentes. L'importance est également économique car le traitement est coûteux. Certains reproducteurs transmettent une prédisposition génétique et vont par conséquent engendrer des lignées de chiots démodéciques. Il est parfois conseillé de les retirer de la reproduction.

La démodécie est une acariose rare avant 3 mois et après 3 ans, généralement observée avant 1 an. Elle est diagnostiquée sur des chiens adultes, mais des facteurs prédisposants et des maladies associées doivent alors être recherchées (cushing, hypothyroïdie…).


L'agent pathogène

Demodex canis est un acarien au corps vermiforme, aux pattes atrophiées et regroupées en portion antérieure. Ces arthropodes mesurent 250 x 40 µm pour les femelles, 150 µm de long pour les mâles. Les immatures, larves et nymphes, ont le même aspect général, mais un abdomen plus court. Ils sont facilement visibles sur des produits de raclages cutanés.

Biologie

D. canis vit dans les follicules pileux, accessoirement les glandes sébacées. Il se trouve habituellement dans le tiers supérieur du follicule, qu'il envahit complètement lors de sa prolifération. Il se nourrit de sébum, ce qui explique que la séborrhée soit très favorable à son développement. Les animaux atteints se lèchent fréquemment, des acariens peuvent ainsi être observés lors d'examens coproscopiques. Retenons qu'ils ne survivent que dans les follicules pileux.

Les femelles localisées le long des poils, dans les follicules, pondent des œufs fusiformes (80 x 30 µm). Ces derniers éclosent en 2,5 jours et libèrent une larve hexapode vermiforme. Ces dernières se métamorphosent en protonymphes hexapodes en 1 à 2 jours, qui elles-mêmes deviennent en 3 jours des deutonymphes octopodes, morphologiquement proches des adultes, exceptées par la longueur de l'abdomen. Les deutonymphes sortent du follicule avec le sébum et constituent le stade de dissémination à d'autres follicules pileux. Elles deviennent adultes en 24 à 36 heures.

L'accouplement est rapide, les mâles meurent, tandis que les femelles fécondées descendent dans un follicule. La durée totale du cycle est de 8 à 14 jours. Les femelles vivent 4 à 6 jours dans les follicules. Les deutonymphes persistent 24 à 48 heures sur la peau. La démodécie canine n'est pas contractée par l'intermédiaire du milieu, dans lequel les acariens ne survivent pas plus de quelques heures.

Epidémiologie

Source de parasites


Environ 50 % des chiens adultes sont porteurs sains. Les Demodex sont parfois considérés comme des commensaux des follicules pileux, pouvant devenir pathogènes. Le milieu ambiant n'est pas une source de parasites. La transmission ne peut être que directe. Elle ne se fait pas à tout âge, mais durant les premières heures de la vie.


Mode de transmission

Elle se réalise par le contact du museau de la mère ou de la peau des mamelles avec les petits, lors du toilettage ou de l'allaitement. Il n'y a pas de contamination intra utérine.


Conditions d'apparition de la maladie

La plupart des chiens en bonne santé hébergent des Demodex. Ces derniers sont retrouvés au niveau des lèvres supérieures et inférieures, des paupières, et des joues. Cependant, seuls les chiots entre 0 et 1 an (rarement après trois ans) et quelques chiens âgés vont présenter une démodécie clinique, pourquoi ?
Des facteurs de réceptivité, facteurs héréditaires et extrinsèques interviennent :

* Facteur racial : certaines races sont plus atteintes, et dans 80 % des cas, la démodécie s'observe sur des chiens de race. Il s'agit le plus souvent d'animaux caractérisés par un pelage court, des glandes sébacées de grande taille, et/ou une tendance séborrhéique. La séborrhée peut être d'origine raciale, mais peut aussi avoir une origine nutritionnelle (alimentation hyperlipique) ou endocrinienne (hypothyroïdie, syndrome de Cushing).
* Facteur héréditaire : des reproducteurs engendrent des lignées de chiots démodéciques : portées au sein desquelles une majorité des chiots auront une démodécie. Cette prédisposition héréditaire est sous-tendue par des facteurs immunitaires. Il s'agit d'une immunodéficience de la fonction cellulaire.
* Age : la démodécie s'observe essentiellement entre 3 mois et 3 ans. C'est typiquement une maladie du jeune chien. Dans le cas des chiens adultes, des facteurs prédisposant sont toujours retrouvés : immunodépression (corticothérapie), Cushing, hypothyroïdie, chimiothérapie anticancéreuse, maladie auto-immune (lupus), mais aussi variations physiologiques telles que l'œstrus, la gestation, ou la lactation.
* Etat immunitaire : l'apparition de la démodécie est liée à une déficience immunitaire, en particulier de la réponse cellulaire. Des administrations de sérums antilymphocytaires, de substances immunosuppressives, ou de corticoïdes, ont permis de déclencher des démodécies sur des chiens sains. L'exploration de l'immunité des chiens démodéciques montre une diminution fonctionnelle des lymphocytes T, et à l'inverse une prolifération des lymphocytes B avec une production importante d'anticorps. L'immunosuppression est amplifiée lors d'une surinfection bactérienne.
* Facteurs favorisants : hygiène de la peau : l'humidité favorise la multiplication des Demodex (humidité des chenils, ou à l'opposé bains trop fréquents, irritants).
* Maladies intercurrentes : conjonctivite avec écoulement lacrymal (chiots ayant une mauvaise implantation ciliaire), ptyalisme, toxocarose (effet immunodépresseur), gale sarcoptique.
* Carences alimentaires : quantitatives (malnutrition à l'origine d'une immunodépression ou, au contraire, excès lipidique et protidique à l'origine d'une séborrhée grasse), ou qualitatives (carences en vitamines B, A ou E, en Acides Aminés Soufrés, intervenant dans la défense cutanée).




Symptômes


Démodécie localisée


Elle est de pronostic favorable, surtout lorsqu'elle apparaît sur des chiots déjà âgés (proches de 1 an). Elle n'est pas généralisée tant que le nombre de lésions est inférieur à 4 ou 5, qu'elles ne sont pas étendues à une région entière de l'animal, ou qu'il n'y a pas de surinfection bactérienne, d'où son qualificatif de démodécie sèche. Elle représente 90 % des cas de démodécie.

L'évolution chronique se traduit par une hyperkératose (peau épaissie, plissée), de la mélanose (coloration grisâtre), de la séborrhée (très forte odeur). Le chien a un aspect repoussant.Une profonde altération de l'état général du chien est visible : adénomégalie, amaigrissement, anorexie, apathie, insuffisance rénale (résorption des toxines bactériennes). Les lésions intéressent souvent le pourtour des yeux (donnant un aspect très caractéristique de lunettes ou monocle démodéciques), la commissure des lèvres, le chanfrein, le cou, puis le poitrail et les membres antérieurs. Un érythème apparaît, la peau est congestionnée. La congestion a valu le nom de "gale rouge". Des dépilations nummulaires, d'environ 5 cm de diamètre, plus rarement diffuses, accompagnées de séborrhée grasse, malodorante et de parakératose (squamosis) apparaissent et s'étendent.

Les follicules pileux sont obturés, et hypertrophiés par une hyperproduction de sébum, d'où la formation de comédons et la sensation d'une peau granuleuse au toucher (lésion de kératose folliculaire). La démodécie sèche n'est jamais prurigineuse. La démodécie localisée évolue spontanément vers la guérison en 1 à 2 mois dans 90 % des cas, et vers la démodécie généralisée dans environ 10 % des cas.

Démodécie généralisée

La démodécie généralisée est définie soit par le nombre de lésions dépilées : supérieur à 5, soit par une extension des lésions à l'ensemble d'une région du corps, à tout le corps ou à au moins deux extrémités podales, soit enfin par l'apparition d'une complication bactérienne (pyodémodécie). Cette forme s'observe dans plus de 80 % des cas chez des chiens de pure race.


Elle évolue vers la guérison spontanée dans moins de 30 % des cas. Son traitement est difficile et long, durant de 2 à 3 mois au minimum. La pyodermite superficielle qui apparaît, est caractérisée par la présence de nombreuses pustules blanchâtres saillantes. Elles correspondent à des follicules pileux infectés et hypertrophiés, contenant un mélange de sébum et de pus, blanc, très riche en Demodex canis. Les germes responsables sont le plus souvent des Staphylococcus intermedius (staphylodémodécie).

La pyodermite profonde (furonculose bactérienne puis cellulite bactérienne, qui peut apparaître, se caractérise par une extension de l'infection des follicules au derme après rupture de leur paroi. Des furoncles de couleur aubergine, en dépression, et contenant un pus sagnieux et mesurant 5 mm de diamètre sont visibles. Ce pus est pauvre en Demodex. La pyodémodécie est parfois prurigineuse. L'évolution chronique se traduit par une hyperkératose (peau épaissie, plissée), de la mélanose (coloration grisâtre), de la séborrhée (très forte odeur). Le chien a un aspect repoussant. Une profonde altération de l'état général du chien est visible : adénomégalie, amaigrissement, anorexie, apathie, insuffisance rénale (résorption des toxines bactériennes).

Diagnostic

Il repose sur l'observation d'une dermatose dépilante non prurigineuse avec érythème, squamosis, et localisation caractéristique, sur un jeune chien.

La démodécie sèche

C'est une dermatose non prurigineuse à différencier des dermatoses autoimmunes de type pemphigus, d'une alopécie d'origine endocrinienne, d'une affection oculaire ou conjonctivale entraînant une dépilation périoculaire, mais surtout d'une teigne microsporique. Ces deux maladies affectent surtout les jeunes chiens, et peuvent coexister.

La démodécie suppurée

Elle est à différencier de l'impétigo du jeune chien (" croûtes de lait "), des pyodermites superficielles, des furonculoses et des teignes suppurées (trichophytiques).

La démodécie chronique

Aavec une profonde altération de l'état général, elle peut cliniquement ressembler à une leishmaniose. Le diagnostic nécessite une confirmation par raclage cutané ou pressage de pustules, puis observation du prélèvement entre lame et lamelle, dans le lactophénol d'Amann, à l'objectif 10. Les parasites s'éclaircissant rapidement, il est important de bien diaphragmer et de les rechercher immédiatement. Le raclage peut également être placé dans de l'huile minérale. Les Demodex observés doivent être nombreux, des œufs et des formes immatures doivent être mises en évidence pour distinguer un portage sain d'une démodécie clinique. Ils sont parfois mis en évidence par biopsie et examen histologique. Ce dernier ne présente pas d'intérêt diagnostic, excepté chez certains chiens comme les shar-pei.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Démodécie (suite)   Dim 27 Avr - 12:04

Traitement

Démodécie localisée

La nécessité d'un traitement immédiat doit être discutée du fait du fort taux de guérisons spontanées. Un traitement est conseillé si l'animal ne peut être suivi. Dans le cas où une surveillance est possible, il doit être mis en œuvre lorsqu'une lésion supplémentaire apparaît, prouvant une extension.

Démodécie généralisée


Un traitement s'impose, il associe un traitement antibactérien et acaricide. La guérison est obtenue dans 50 à 90 % des cas. L'amitraze est l'acaricide le plus actif sur les Demodex. Il est dilué dans de l'eau à la concentration de 0,5 pour mille, puis est appliqué sur le chien en dépassant largement les zones lésées à raison d'une application tous les deux jours la première semaine, puis une fois par semaine pendant 1 à 2 mois. Une amélioration clinique est habituellement notée 3 semaines après le début du traitement. Une tonte est parfois nécessaire sur les chiens à poils longs. Un suivi de l'évolution, par raclage cutané, doit être effectué chaque semaine. Le traitement est poursuivi 2 semaines après la négativation des raclages.

Un traitement adjuvant antiséborrhéique à base de shampoing est indiqué. De la vitamine E et des Acides Gras Essentiels peuvent être donnés. Lors de pododémodécie, le traitement nécessite des bains des extrémités dans la solution acaricide, et la rémission des symptômes est plus longue.

Dans le cas des animaux qui rechutent à la fin de chaque traitement acaricide, ou qui ne présentent pas d'évolution clinique malgré la thérapeutique, l'emploi des endectocides peut être envisagé. L'ivermectine est employée pour le traitement des démodécies rebelles, en dehors de l'A.M.M., chez les races non sensibles à cette molécule. Une posologie de 600 µg/kg/jour par voie orale pendant au moins 10 semaines est utilisée.

Prophylaxie

La prophylaxie de la démodécie est très limitée. Elle consiste à éviter toute immunodépression passagère chez les chiots : ne pas utiliser de corticoïdes avant 1 an, bien vermifuger, ne pas trop baigner les animaux, lutter contre les pulicoses...

Du fait du caractère héréditaire, les chiens, mâles ou femelles, qui ont présenté dans leur jeune âge une démodécie généralisée, ne devraient pas devenir des reproducteurs. Les reproducteurs qui engendrent des portées au sein desquelles plusieurs chiots présentent une démodécie doivent être retirés de la reproduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
belle onyx
Complètement déjantée mwa?!?
Complètement déjantée mwa?!?


Nombre de messages : 1816
Age : 67
Localisation : cote d'azur
Humeur : ONYX mon ange tu nous manque !!!!!
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: re: les parasites   Mer 7 Mai - 15:53




tres interessant pour soigner et proteger nos poilus

yop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celko
La greffe m' a rejetée....
La greffe m' a rejetée....


Nombre de messages : 834
Age : 39
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Les parasites   Mer 7 Mai - 15:55

belle onyx a écrit:



tres interessant pour soigner et proteger nos poilus

yop

tu verrais le dos de mon papy chien.... ooops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belle onyx
Complètement déjantée mwa?!?
Complètement déjantée mwa?!?


Nombre de messages : 1816
Age : 67
Localisation : cote d'azur
Humeur : ONYX mon ange tu nous manque !!!!!
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: re: les parasites   Mer 7 Mai - 15:58



il a eu quoi petit coeur mwaiis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celko
La greffe m' a rejetée....
La greffe m' a rejetée....


Nombre de messages : 834
Age : 39
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Les parasites   Mer 7 Mai - 15:59

Une dermatite allergique aux puce.
donc champignon + micose infectieuse...
il souffre pas, mais il a du sang et du pus partout....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belle onyx
Complètement déjantée mwa?!?
Complètement déjantée mwa?!?


Nombre de messages : 1816
Age : 67
Localisation : cote d'azur
Humeur : ONYX mon ange tu nous manque !!!!!
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: re: les parasites   Mer 7 Mai - 16:02



et meme avec un traitement ca passe pas il a quel age?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celko
La greffe m' a rejetée....
La greffe m' a rejetée....


Nombre de messages : 834
Age : 39
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Les parasites   Mer 7 Mai - 16:04

12 ans. le vetoparlait de le gratter complètement, mais c sous anesthésie générale, et son coeur tiendra pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belle onyx
Complètement déjantée mwa?!?
Complètement déjantée mwa?!?


Nombre de messages : 1816
Age : 67
Localisation : cote d'azur
Humeur : ONYX mon ange tu nous manque !!!!!
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: re: les parasites   Mer 7 Mai - 16:06




foulov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Les parasites   Mer 7 Mai - 16:18

Dolik est cependant magnifique bizlov

_________________
http://www.secondechance.org


Dernière édition par Nouch'Doum' le Mer 7 Mai - 16:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
celko
La greffe m' a rejetée....
La greffe m' a rejetée....


Nombre de messages : 834
Age : 39
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Les parasites   Mer 7 Mai - 16:21

Dolik...

angcal1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Les parasites   Mer 7 Mai - 16:25

héhéhéhéhé

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les parasites   Lun 19 Mai - 15:27

bon,j'ai testé un truc pas mal du tout et qui a marché sur mes chiens pour les parasites externe :
Dans un flacon vaporisateur ( pompe ) d'une contenance de 250 ml, verer 20 gouttes d'huile essentielle de géranium + 5 gouttes d'huile essentielle de lavande, rajouter le reste en eau et vaposiser légèrement sur les poils du chien 1 fois par semaine.
Efficasse sur les puces, tiques et moustiques. C'est naturel, c'est pas testé, ça pollue pas, c'est LE PIED !!! yalaaa
Revenir en haut Aller en bas
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Les parasites   Lun 19 Mai - 15:29

HAAAAAAAAAAN! Merci Doumé!Pitoune est allergique à la perméthrine aux puces et au dimiplate!Je vais essayer parce que les pipettes vu qu il adore nager c est pas économique!Ma Mânmlan va etre ravie aussi du processus naturel et ça chassera les odeurs loool

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: La chaleur monte à la tête des tiques   Jeu 20 Nov - 10:59

En principe, les tiques de chien aiment le sang des canidés, comme leur dénomination l’indique, et ne piquent pas leur meilleur ami –l’être humain. En principe. Car quand les bulletins météo enregistrent des records de chaleur, le comportement des tiques change, expliquent des chercheurs français.



La tique brune à l'état de nymphe (immature) accrochée à la peau humaine. (Raoult et alii, PLoS Neglected Tropical Diseases)

Didier Raoult, de l’Unité de recherche en maladies infectieuses et tropicales émergentes (CNRS/IRD) et ses collègues du CHU de Nîmes ont étudié les cas de deux patients atteints en mai 2007 de la fièvre boutonneuse méditerranéenne. Cette rickettsiose est provoquée par une bactérie (Rickettsia conorii) véhiculée par la tique brune du chien (Rhipicephalus sanguineus). Ce parasite d’origine africaine est mondialement répandu dans le monde canin. Bien que vivant au contact des êtres humains, la tique brune les pique rarement.

Pourtant, en avril et mai 2007, printemps le plus chaud depuis 50 ans en France, une petite épidémie de rickettsiose a été rapportée dans le sud de la France. De même, pendant les étés très chauds en 2003 et 2005, les cas de fièvre boutonneuse ont augmenté. Didier Raoult et ses collègues ont vérifié expérimentalement l’effet de la hausse des températures sur la tique brune : à 25°C, elle préfère piquer les chiens, à 40°C elle montre une nette affinité pour l’homme. C’est sur la tique immature que la chaleur a le plus d’effet : or à ce stade elle ne démange pas encore et peut donc s’accrocher à la peau sans être remarquée.

La tique brune et les bactéries qu’elle véhicule devraient profiter du réchauffement global pour étendre leur rayon d’action. De plus en plus d’agents pathogènes transmis par la tique devraient émerger dans les années à venir, prédisent les chercheurs, qui publient leurs travaux dans les PLoS Neglected Tropical Diseases.

Cécile Dumas
Sciences et Avenir.com
18/11/08

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les parasites   Aujourd'hui à 5:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Les parasites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pour vers, parasites, poux et gale... des oiseaux
» Traitement de parasites intestinaux en bac communautaire
» Acropora et parasites ????
» Produits contre parasites ???
» Charme, maladie, parasites, ... ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doumie :: Le monde vivant :: Les animaux :: Les toutous-
Sauter vers: