Doumie

Au lieu d'un site, un forum pour partager...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Jardin]Les auxiliaires du jardiniers...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: [Jardin]Les auxiliaires du jardiniers...   Lun 28 Avr - 20:39

Le chrysope

Chrysopa carnea

Vous avez sûrement déjà croisé cet insecte au printemps, tapant sur les vitres de votre serre froide ou de votre véranda demandant qu'une chose: sortir et profiter de la belle saison. Le chrysope est un insecte mesurant 15 mm de longueur. Ses ailes sont transparentes et nervurées , son corps et de couleur vert clair beaucoup moins long que ses ailes. Il possède deux gros yeux globuleux de couleur jaune. C'est pour ses raisons qu'on le nomme "la mouche aux yeux d'or".
Cycle biologique :

Une fois sorti de sa cachette hivernale, le chrysope part se rassasier de nectar , miellat et pollen. La mouche aux yeux d'or peut alors commencer sa reproduction et pondre une vingtaine d'oeufs au dessous d'une feuille. Sa ponte est très caractéristique, le chrysope dépose une goutte de liquide dessous une feuille qui va s'étirer pour devenir un fil. Au bout de chaque fil, il y déposera un oeuf qui éclora 8 jours plus tard. Une larve est née, celle-ci ne ressemble en rien à cette délicate et fragile mouche aux yeux d'or. La larve part immédiatement à la recherche de nourriture, mais pollen et nectar ne l'intéresse pas. La larve de chrysope se nourrit de pucerons, thrips, araignées rouges, mouches mineuses, chenilles, cochenilles farineuses et d'oeufs de papillons. Munit de puissante mandibule elle dévorera plus de 600 pucerons avant de ce transformer en chrysalide 16 jours plus tard sa naissance. Au bout de 2 semaines, un chrysope adulte est né ! Il peut y avoir 2 à 3 générations par an.
Biotope :

Champs, prairies, haies, vergers.
Zone géographique :

Très répandu en France.
A noter :

Le chrysope ou plutôt sa larve est une véritable arme pour lutter contre les pucerons, mais il est impératif de ne pas utiliser de pesticides pour que la mouche aux yeux d'or puisse réaliser son cycle.

(ne voyez pas dans cette photo un encouragement à la repro!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: La coccinelle (Linné)   Lun 28 Avr - 20:40

Coccinella septempunctata

Quel jardinier ne connaît pas cet insecte à la forme et aux élytres tachetés si typiques ? La coccinelle est absolument indispensable dans notre jardin, mais savez-vous pourquoi ? Derrière ses airs d'adorable coléoptère coloré distrayant petit et grand se cache en réalité une bête féroce, une vraie machine à tuer ! La coccinelle est un prédateur redoutable se rassasiant notamment de pucerons. Elle peut en dévorer plus d'une centaine par jour ! Une véritable aubaine pour les jardiniers qui verront leurs rosiers rapidement débarrassés d'une invasion soudaine de pucerons. Elle se nourrit parfois d'acariens, de chenilles et même quelques fois de spores de champignons. Il existe plus de 3000 espèces de coccinelle, dont 90 en France . Des rouges, des jaunes, des oranges...avec ;2, 5, ;7, 10, 14, ;15... points. La plus commune en France est la coccinelle à sept points (en photo ci-dessus);qui atteint très rarement l'âge de 2 ans en raison du nombre important d'animaux, insectes ou parasites qui s'offriraient volontiers une coccinelle en guise de repas. Vous l'avez compris, le nombre de points sur les élytres de la coccinelle ne représente pas son âge mais nous indique son espèce.
Cycle biologique :

Au printemps, après de longs mois d'hibernation sous un tapis de feuilles, dans un tas de pierres ou encore à l'abri dans votre garage, la coccinelle doit rapidement se reproduire. Quelques jours plus tard, une fois l'accouplement effectué, la femelle pond une cinquantaine d'oeufs jaunâtres sous une feuille. Au bout de 3 à 5 jours les oeufs éclos, les larves de coccinelle sont nées. Ces larves ne dépassent pas les 10 mm, ce qui n'est pas mal, car l'adulte mesure 8 mm au maximum. Comme ses parents, la larve de coccinelle se nourrit de pucerons, mais en quantité bien plus importante. Plusieurs centaines de pucerons par jour serviront de repas à ces futures coccinelles. Trois semaines aprés leurs naissances et après avoir effectué leurs 4ème mues, les larves s'accrochent à une plante pour devenir chrysalide. Huit jours plus tard, la coccinelle est née, ou plutôt l'imago, car à ce stade elle n'a pas encore sa couleur définitive.
Biotope :

Prairies, parcs et jardins, haies.
Zone géographique :

Un peu partout dans le monde, espèce très répandue.
A noter :

La coccinelle a de nombreux ennemis dont la fourmi. Celle-ci protège activement les pucerons qui produisent le miellat dont elles raffolent. Il arrive fréquemment que les oeufs déposés par les coccinelles soient ainsi dévorés. Heureusement, la coccinelle possède une petite arme, elle produit un liquide amer qui est sécrété par un orifice de chaque côté de l'abdomen. Ce liquide répugnant repousse de nombreux prédateurs de la coccinelle. Mais il arrive que cela ne suffisse pas, elle sort donc sa panoplie de comédienne en jouant la morte. Elle rentre ses pattes puis se laissse tomber dans les hautes herbes. Maline la bête à bon dieu ! l existe bien d'autres prédateurs de la coccinelle: La mante religieuse, La réduve, Le beauvaria (champignon),L'oiseau, l'araignée thomise, mante religieuse...
(idem)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Aider les coccinelles!   Lun 28 Avr - 20:40

On trouve ce genre de refuge un peu partout...


Les cavités sont à l’usage des coccinelles et abeilles solitaires ou autres variétés d’abeilles pacifiques et indispensables au jardin pour la pollinisation de vos fruits, fleurs...

Installation :
Au printemps, dans un endroit abrité baigné par la lumière matinale, contre un arbre où la maison, à proximité de feuillages – de préférence l’angélique, l’aneth et l’ortie - et matières organiques (verger, potager), sans pesticide.
Obstruer l’arrière des tubes à l'aide de sciure, argile ou colle à bois.
A suspendre par le crochet central ou à fixer à l’aide du crochet à 1m de haut maximum.

Utilisation :
Maison d’hivernation, vous pouvez aussi y placer les coccinelles retrouvées dans la maison en hiver.
Garde manger au printemps, vous y mettez des fleurs de noisetier ou de fruitiers à leur réveil, quand la température dépasse 10°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Le syrphe   Lun 28 Avr - 20:41

Episyrphus balteatus


Le syrphe (ci-contre) est un insecte entomophage faisant parti de l'ordre des diptères. Au stade adulte, il mesure 11mm et 15mm à la fin du stade larvaire. Il est sûrement présent dans votre jardin, ayez l'oeil attentif. Sur une fleur entrain de butiner ou en vol stationnaire, ce diptère ressemblant vulgairement à une guêpe minuscule rend bien des services dans nos jardins. Les adultes se nourrissent de pollen et de nectar, ils contribuent ainsi à la pollinisation .
Cycle biologique :

La ponte s'effectue à proximité d'une colonie de pucerons. Les larves sont aphidiphages ( elles se nourrissent de pucerons) tout comme la larve de la très célèbre coccinelle. Elles ont un développement d'environ 10 jours et peuvent ainsi dévorer de 400 à 700 individus.
Biotope :

Dans les prairies fleuris, parcs et jardins.

A noter :

Cet insecte a toutes les faveurs du jardinier, l'introduction de syrphe dans le jardin est une bonne alternative aux produits chimiques. Cependant, le syrphe est présent partout en France , il suffit simplement de favoriser son environnement pour qu'il réalise son cycle. L'arrêt des traitements pesticides et l'implantation de végétaux florifères (vivaces)sont le commencement d'une lutte biologique. Soyez patient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Jardin]Les auxiliaires du jardiniers...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Jardin]Les auxiliaires du jardiniers...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite du jardin majorelle a marrakech
» Les animaux auxiliaires au jardin
» plantes nuisibles aux auxiliaires du jardin
» Fête des Jardiniers au château du lude(72)
» ruche dans mon jardin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doumie :: Au quotidien :: Maison et jardin-
Sauter vers: