Doumie

Au lieu d'un site, un forum pour partager...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Jardin]Les maladies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: [Jardin]Les maladies   Lun 28 Avr - 20:35




L'oïdium


Identifier et combattre l'oïdium

Il est sans aucun doute le ravageur le plus connu des amateurs de rosiers. L'oïdium ou le blanc comme beaucoup le nomme est un champignon parasite qui s'attaque en premier aux boutons floraux et aux jeunes pousses avant de contaminer toute la plante.
A quoi ressemble ce champignon ?

Il forme une feutrine blanchâtre sur les boutons floraux, les jeunes pousses, mais également sur le feuillage.
Quels végétaux peuvent être contaminés par l'oïdium ?

La liste est vraiment longue, mais certain végétaux sont plus sensibles que d'autres, comme: Le rosier (certaines variétés sont très résistantes), le souci, la courgette, Epine vinette , Fusain. Il existe de nombreuses variantes de l'oïdium, c'est pour cette raison qu'il est présent sur énormément d'espèces végétales. En contre-partie, l'oïdium qui se développe sur la vigne, ne contaminera pas la courgette ! Théoriquement ce n'est pas le même champignon, il ne peut donc pas contaminer une autre espèce.
En cas de contamination, comment procéder ?

La suppression des parties fortement atteintes est recommandée, mais selon le type de végétal ceci n'est pas possible bien entendu. Dans la mesure du raisonnable intervenez comme tel et brûlez vos déchets de tailles. Ensuite vous devez impérativement traiter votre végétal avec un fongicide adéquate. Achetez un produit à base de sulfate de cuivre ou de soufre, suivez les instructions sur l'emballage en prenant soin de respecter les dosages prescrits selon la culture à traiter.
Existe t-il des moyens de luttes préventifs ?

De nombreux traitements fongiques permettent de traiter préventivement contre "le blanc". Ces traitements sont à effectuer de nombreuses fois dans l'année pour que le résultat soit optimal. Vous l'avez compris, la prévention pour lutter contre l'oïdium peut nécessiter la création d'un calendrier de traitement phytosanitaire. Dans le principe et selon l'essence à traiter, ce genre de procédé est totalement absurde. Si vous en avez la possibilité, changez de variété de rosier si celui-ci est atteint chaque année par l'oïdium, de nombreuses variétés sont résistantes. Faites de même avec les autres végétaux sensibles de votre jardin, vous éviterez ainsi beaucoup de traitements répétitifs et cela chaque année.


Dernière édition par Nouch'Doum' le Lun 28 Avr - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: La chlorose   Lun 28 Avr - 20:36




Identifier et soigner une chlorose

Voila une chose bien cruelle de voir les fleurs de son rosier se décolorer ou mêmechlorose avorter, le feuillage de son hortensia jaunir jusqu'à en devenir transparent et les feuilles de votre muscat pâlir tellement qu'elles se confondent avec les grappes.

Quelle est cette maladie ?

Cette maladie se nomme "chlorose". Elle se caractérise par une décoloration jaunâtre partielle ou totale de la feuille. C'est une carence en élément nutritif tel que le fer et le magnésium généralement. Il arrive quelques fois qu'un élément majeur soit en quantité trop faible dans le sol pour subvenir aux besoins de la plante. La chlorose apparaît ! Les éléments majeurs sont : # L'azote (N) # L'acide phosphorique (P) # La potasse (K)

Comment soigner une plante atteinte de chlorose ?

Avant tout traitement il faut identifier le vecteur de la chlorose. Pour cela, une analyse de sol doit être effectuée afin de trouver l'élément manquant. Inutile de faire une analyse onéreuse par l'intermédiaire d'un laboratoire, les kits d'analyses du sol vendus dans le commerce sont suffisants et fiables. Une fois les causes de la chlorose trouvées vous devez faire un apport avec l'élément manquant.

Les différentes chloroses :

==> La chlorose la plus fréquente dans un terrain calcaire est la carence ferrique. Pour y remédier un apport de sulfate de fer est nécessaire.
==> Il arrive fréquemment qu'un problème de structure de sol ou de ph en soit la cause.Pour améliorer la structure de votre sol, amender avec la matière correspondante.Exemple : si votre sol est trop argileux, ajoutez du sable de rivière et de la matière organique.
==> L'excès d'eau provoque également un jaunissement du feuillage, soyez attentif à l'environnement hydrique de la plante. Celui-ci peut modifier à moyen terme les qualités physiques du sol et donc sa capacité à stocker les éléments nutritifs de la plante.
==> Un manque d'azote diminue grandement l'intensité du vert du feuillage de votre plante. Faite un apport de sang desséché pour redonner de la vigueur à votre plante. Incorporez ensuite un engrais complet à libération lente adapté à votre culture.
==> La carence en phosphore se caractérise par des fruits déformés et le brunissement des feuilles de votre arbre au lieu de jaunir. Il arrive parfois que les feuilles se teinte d'un rouge violacé. Incorporez de la farine d'arêtes de poissons à l'automne au pied de votre culture.
==> La carence en magnésie est typique, les feuilles jaunissent autour de leurs nervures juste avant de brunir et enfin tomber.Pulvérisez une solution à base de sulfate de magnésie sur le feuillage.

Comment évitez de voir apparaître une chlorose dans son jardin ?

Le premier travail avant de planter quoique ce soit dans son jardin est de se demander ce que l'on peut y introduire sans qu'il n'y ait de complications phytosanitaires dans les prochains mois et années. Chaque plante a ses propres exigences et préférences sur les caractéristiques du sol ou elles se développent. Certaines préfèrent un sol acide, d'autres basique (calcaire), d'autres encore n'aiment pas les excès d'eau...etc, il est impératif de déterminer les caractéristiques de votre sol afin de pouvoir implanter un végétal. Un apport d'amendement organique chaque année permettra de maintenir l'équilibre de la structure de votre sol, et vous évitera ainsi bien des soucis en voyant apparaître une chlorose.
==> 1. Implantez un végétal en fonction des caractéristiques de votre sol, améliorez si nécessaire.
==> 2. Faites un apport de fumier chaque année afin de maintenir les qualités fertilisantes du sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Le chancre coloré du platane   Lun 28 Avr - 20:37


Platane taillé

Flamme de Chancre

Ecorce chancrée


Quelle est cette maladie bien étrange ?

Depuisquelques années déjà les platanes sont malades. Par endroit, ici et là, des platanes dépérissent et meurent. C'est en fait un champignon qui est à l'origine de cette hécatombe de platanes. Il se nomme : le chancre coloré. Cela ne vous dit rien ? Le département de Vaucluse et des Bouches-du-Rhône (France) ont vu leur patrimoine arborescent s'alléger de 30 000 platanes en 25 ans. Ce champignon s'attaque aux arbres parfaitement sains ! Quand le sujet est atteint, il meurt au bout de 2 à 5 ans dans le meilleur des cas.

D'où vient le chancre coloré, comment est-il arrivé en France ?

Le ceratocystis fimbriata f. sp. Platani est originaire des Ètats-Unis, sans aucune certitude, la maladie aurait été importée en France durant la seconde guerre mondiale par l'intermédiaire de caisses militaires fabriquées en platane contaminé.

Pourquoi ne pas effectuer un traitement chimique ou biologique pour soigner l'arbre ?

A ce jour, et aprés de longues recherches de l'INRA et divers oragnismes la conclusion est: Le chancre coloré ne peut être combattu chimiquement ou biologiquement, car le mycélium va suffisamment profondément dans le bois pour qu'aucun produit ne soit efficace.
Comment les platanes sont-ils contaminés par le ceratocystis fimbriata f. sp. Platani ?

Le champignon se transmet par contact avec un outil infecté par le chancre, c'est bel et bien la main de l'homme qui propage ce mal. Voici quelques exemples:
* Elagage et taille (élagueuse, scie, sécateur...)
* Travaux de terrassement (tractopelle, trancheuse...)
* Haubanage de chapiteau (piquet en fer )

Existe t-il un moyen pour éviter de contaminer l'arbre si je souhaite réaliser des travaux dans(élagage) ou autour de celui (terrassement) ?

Il y a qu'une seule chose à faire, désinfecter les outils ! Du simple sécateur jusqu'au godet du tractopelle, tout doit être désinfecté. Plusieurs produits peu onéreux peuvent être utlisés en pulvérisation ou en trempage: * Eau javellisée (1 berlingot pour 10 litres d'eau) * Alcool à brûler * Cryptonol (diluer à 1%) Malheureusement dans les secteurs fortement atteint par le chancre coloré, on a constaté que le champignon se transmet par le jumelage des racines ainsi que par les eaux des canaux et cours d'eaux mais localement. Les dernières études sur le chancre coloré du platane ont prouvé que le champignon reste présent durant 6 années dans le système racinaire d'un sujet abattu et dévitalisé.

Existe t-il une variété de platane résistante au ceratocystis fimbriata f. sp. Platani ?

Oui, depuis quelques années une variété de platane résistante à été créée. Cette variété est disponible à la vente depuis 2005.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: NB Oïdium(ou Mildiou)   Lun 28 Avr - 20:38

Bicarbonate de soude contre le mildiou ou l’oïdium
La bicarbonate de soude est une molécule qui permet d’atténuer l’acidité. En la vaporisant sur les feuilles, leur surface devient moins acide et limiterait la capacité des spores de champignons à se développer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Jardin]Les maladies   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Jardin]Les maladies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Persea americana ou Avocatier
» Kit de détection de maladies ou de virus
» Recette pour insectes et maladies
» Blatte de jardin ou blatte de maison ?
» ruche dans mon jardin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doumie :: Au quotidien :: Maison et jardin-
Sauter vers: