Doumie

Au lieu d'un site, un forum pour partager...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actus Faune

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Le tigre sauvage, animal à protéger   Ven 11 Juil - 0:26

Rinkin a écrit:
Rinkin a écrit:
mdrrr C' est tellement dommage que je ne sache pas mettre une image ! Ca y est Nounouch est à la recherche de Tigrou! czaqw


jlavédi

Afin de promouvoir la protection du tigre sauvage dont on déplore le déclin de la population, la banque mondiale met de l’avant un projet pour la sauvegarde de ces animaux. On ne dénombre de nos jours que 4000 spécimens vivant majoritairement en Asie tandis qu’on évalue à 100,000 le nombre de tigres vivant au siècle précédent.



Des négociations se tiendront d’abord avec les représentants des pays où ces félins se retrouvent en plus grand nombre. Les discussions porteront sur les montants nécessaires au support de cette cause, la recherche de fonds monétaires et le regroupement des ressources pour la sauvegarde du tigre sauvage.

La prise en charge de ces projets par un seul pays demeure une utopie. Le soutien financier de la communauté internationale allié à l’implication des localités régionales permettra d’œuvrer en faveur de la protection du tigre sauvage.

Malgré des intentions louables pour favoriser la protection des animaux, on dénonce les actions de ce regroupement qui par la construction antérieure d’autoroutes, détruisit l’habitat du tigre sauvage. Cette observation portera désormais ces promoteurs à procéder à des évaluations avant d’entreprendre des développements immobiliers afin de ne pas détruire le milieu naturel de cette espèce.

La vente de fourrures et d’os effectuée illégalement contrevient à l’interdiction émise par les autorités. On estime que les braconniers abattirent en une seule année de 300 à 400 de ces bêtes, ce qui équivaut à 10% de la population de tigres dans le monde.

En pharmacologie chinoise, graisse, sang, dents et abats entrent dans la fabrication de divers produits médicinaux. Si aucune mesure ne vient contrecarrer ces pratiques qui incitent à l’abattage de tigres sauvages ou à la destruction de son habitat naturel, plus d’un prévoient une extinction de cette espèce.

Sources: Edicom, Epfl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Le retour de la chauve-souris géante à La Réunion   Ven 11 Juil - 0:27

Absente de l’île de La Réunion depuis la fin du 18ième siècle, la chauve-souris géante y refit son apparition durant la saison estivale 2007. Les insulaires se réjouissent du retour de cette espèce indigène envolée sous d’autres cieux depuis plus de 200 ans. Les naturalistes demeurent discrets sur l’emplacement où élirent domicile ces chauve-souris afin d’empêcher les gens de s’en approcher.



On dénombre en un premier site une dizaine de ces chauve souris géantes également connues sous le nom de roussettes ou renards volant. La localisation d’un deuxième groupe dont on ignore encore le nombre de spécimens suscite l’intérêt des observateurs qui s’emploieront dans un avenir rapproché à en déterminer le nombre. La perte d’un seul membre de ces petits groupes suffirait à mettre en danger cette espèce nouvellement installée en l’île de La Réunion.

Ces chauve souris dormant suspendues aux arbres, la venue de vents extrêmes lors de tempêtes ou cyclones pourrait occasionner leur destruction. Appréciées pour leur chair, les chauve souris attirent toujours les braconniers qui les chassent malgré l’interdiction. Cette pratique décima les colonies de chauve-souris géantes depuis lors absentes de cette île.

Certains estiment craindre que ces chauve-souris, qui s’alimentent principalement de fruits et de nectar, ne s’attaquent aux vergers. Les femelles ne donnant naissance qu’à un seul rejeton par saison, aucune menace rapprochée pour les récoltes ne doit les alarmer dans l’immédiat.

Dans l’éventualité où les roussettes noires parviennent à se reproduire en nombre suffisant, elles se soustrairont à l’exposition dans le musée des îles de La Réunion au titre d’espèces disparues pour figurer sous le vocable réapparues. Ces chauve-souris géantes dont on évalue à un mètre l’amplitude et dont le corps mesure 23 cm, impressionnent tout observateur qui les repère aisément.

La situation diffère dans l’île Maurice où ces chauve souris suscitent la colère des agriculteurs qui déplorent leurs attaques sur les vergers et autres plantations. Les massifs forestiers de l’île de La Réunion peuvent cependant accueillir ces chauve souris géantes sans que les gens ne doivent craindre de subir de tels dégâts. Elles trouveront en ces bois de quoi subvenir à leurs besoins alimentaires.

Sources: Polo974.org, Wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Rinkin
J'ai peur de rien ...
J'ai peur de rien ...
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 41
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Actus Faune   Ven 11 Juil - 12:56

Nounouch a écrit:
Rinkin a écrit:
Rinkin a écrit:
mdrrr C' est tellement dommage que je ne sache pas mettre une image ! Ca y est Nounouch est à la recherche de Tigrou! czaqw


jlavédi

Afin de promouvoir la protection du tigre sauvage dont on déplore le déclin de la population, la banque mondiale met de l’avant un projet pour la sauvegarde de ces animaux. On ne dénombre de nos jours que 4000 spécimens vivant majoritairement en Asie tandis qu’on évalue à 100,000 le nombre de tigres vivant au siècle précédent.



Des négociations se tiendront d’abord avec les représentants des pays où ces félins se retrouvent en plus grand nombre. Les discussions porteront sur les montants nécessaires au support de cette cause, la recherche de fonds monétaires et le regroupement des ressources pour la sauvegarde du tigre sauvage.

La prise en charge de ces projets par un seul pays demeure une utopie. Le soutien financier de la communauté internationale allié à l’implication des localités régionales permettra d’œuvrer en faveur de la protection du tigre sauvage.

Malgré des intentions louables pour favoriser la protection des animaux, on dénonce les actions de ce regroupement qui par la construction antérieure d’autoroutes, détruisit l’habitat du tigre sauvage. Cette observation portera désormais ces promoteurs à procéder à des évaluations avant d’entreprendre des développements immobiliers afin de ne pas détruire le milieu naturel de cette espèce.

La vente de fourrures et d’os effectuée illégalement contrevient à l’interdiction émise par les autorités. On estime que les braconniers abattirent en une seule année de 300 à 400 de ces bêtes, ce qui équivaut à 10% de la population de tigres dans le monde.

En pharmacologie chinoise, graisse, sang, dents et abats entrent dans la fabrication de divers produits médicinaux. Si aucune mesure ne vient contrecarrer ces pratiques qui incitent à l’abattage de tigres sauvages ou à la destruction de son habitat naturel, plus d’un prévoient une extinction de cette espèce.

Sources: Edicom, Epfl




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Actus Faune   Ven 11 Juil - 14:53

diiie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Des chercheurs étudient des pieuvres jouant au Rubik’s Cube   Mar 15 Juil - 20:07

Par Zigonet Zigonet.com - Lundi 14 juillet, 09h05

Weymouth, Dorset, Angleterre – Des scientifiques du Sea Life Centre ont distribué des Rubik’s Cube à plusieurs dizaines de poulpes. Leur but : savoir si les animaux ont un tentacule favori ou s’ils les utilisent tous.

Les visiteurs du Centre pour la Vie Marine sont invités à participer à cette étude en notant leurs observations, lorsque les animaux manipuleront leurs « jouets » ou pendant qu’ils seront nourris.

Si l’étude démontre que les pieuvres préfèrent certains de leurs bras, les scientifiques pensent pouvoir réduire leur stress en captivité, notamment en les nourrissant du côté où se trouve leur tentacule favori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Un explorateur veut rejoindre le pôle Nord en kayak, mais espère échouer   Mar 15 Juil - 23:18

AFP - Mardi 15 juillet, 18h18

LONDRES (AFP) - L'aventurier et explorateur britannique Lewis Gordon Pugh a annoncé mardi à Londres qu'il tenterait cet été de rejoindre le pôle Nord en kayak, un exploit qui pourrait être rendu possible pour la première fois cette année en raison du réchauffement climatique.

En théorie, "ça ne devrait pas être possible", a expliqué à l'AFP ce défenseur de l'environnement, en présentant son projet à la presse sur les bords de la Tamise à Londres.

"Mais ça pourrait bien le devenir cette année", a-t-il ajouté, alors que des spécialistes ont prédit que le pôle Nord pourrait être momentanément libéré des glaces cet été, un fait sans précédent, symptomatique du recul de la banquise sous l'effet du réchauffement climatique.

"J'espère ne pas pouvoir aller jusqu'au bout, un échec serait synonyme de succès pour cette expédition", a poursuivi l'aventurier de 38 ans.

Lewis Gordon Pugh, nageur de l'extrême dont les plongeons dans les eaux glacées du pôle Nord lui ont valu le surnom d'"ours polaire humain", envisage d'entamer son périple le 29 août prochain. Il partira des îles Svalbard (Norvège) à bord de son kayak et compte mettre au moins deux semaines pour parcourir les quelque 1.200 km d'océan Arctique qui le sépareront du pôle Nord, en se faufilant dans les failles de la glace.

Objectif affiché de cette expédition baptisée "Projet de défense du pôle": "montrer au monde ce qui se passe" à cause du réchauffement climatique, a-t-il expliqué.

"Ce qui me perturbe, c'est qu'on l'a vu venir", a-t-il commenté. "Nos dirigeants le savaient depuis longtemps et ils ont tergiversé sans rien faire. On doit maintenant insister pour qu'ils agissent parce que quand l'Arctique fondra, cela aura des conséquences pour chacun d'entre nous".

Lewis Gordon Pugh sera suivi par un bateau d'assistance. Pour autant, les risques sont nombreux, du chavirage au coup de froid en passant par les attaques de morses.

Ces animaux "peuvent être très dangereux, un coup de pagaie ne leur ferait pas grand-chose, ils peuvent vous blesser", relève-t-il.

Paradoxalement, les ours polaires lui font moins peur: ils rêveraient sans doute de le dévorer, mais il sait qu'il peut les semer facilement avec son kayak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: La déforestation continue à un rythme accéléré en Amazonie   Mar 15 Juil - 23:21

AFP - il y a 2 heures 49 minutes

BRASILIA (AFP) - La déforestation de l'Amazonie brésilienne s'est poursuivie en mai à un rythme accéléré, la forêt ayant encore perdu 1.096 km2, a annoncé mardi l'Institut national brésilien de recherches spatiales (Inpe).


Plus de la moitié de cette déforestation (646 km2) a eu lieu dans l'Etat du Mato Grosso do Sul (sud de l'Amazonie), là où les pressions sont les plus fortes pour convertir la forêt en champs pour le bétail et le soja.

Ces chiffres, encore provisoires, sont à peu près identiques à ceux d'avril quand l'Inpe avait enregistré une déforestation s'étendant sur 1.123 km2, une superficie équivalente à la taille de la ville de Rio de Janeiro.

L'Inpe, qui utilise un système de détection par satellite, ne repère que les grandes surfaces déboisées en raison de la couverture nuageuse.

"La déforestation, comme toujours, continue à être très importante", a déploré lundi le ministre de l'Environnement Carlos Minc, avant de connaître les nouvelles données.

Celles-ci montrent que la déforestation a repris à grande échelle depuis la fin de l'année dernière après avoir progressivement diminué au cours des dernières années, passant de 27.000 km2 en 2004 à quelque 11.000 km2 en 2007.

Selon l'Inpe, depuis 20 ans, une surface de la taille d'un terrain de football est détruite toutes les 10 secondes en Amazonie, considérée comme "le poumon vert" de la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Un hippopotame errant, accusé d'avoir tué un homme, abattu en Afrique du Sud   Mar 15 Juil - 23:36

15.07.08 | 15h34 Le Monde

Un hippopotame errant, rendu responsable de la mort d'un sexagénaire, a été tué lundi soir par les autorités dans les environs de Durban, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

L'hippopotame solitaire, que la presse avait surnommé Nkululeko ("Liberté" en zoulou), avait été vu à plusieurs reprises en mai dans les vagues de l'Océan indien près de la station balnéaire de Ballito, au nord de Durban.

Selon les autorités, l'animal a sans doute tué un homme de 60 ans le week-end dernier près d'un township de Durban, deuxième plus grande ville du pays. Le corps de l'homme, touché à la tête, a été retrouvé à proximité de la rivière où se trouvait l'hippopotame.

"En tant que municipalité, nous ne pouvons jouer avec la vie et la sécurité de nos administrés" a indiqué la mairie de Durban dans un communiqué justifiant sa décision d'abattre l'animal.

Les défenseurs des animaux ont accusé les autorités de l'Environnement de la province du KwaZulu-Natal d'être responsables des morts de l'homme et de l'animal pour n'avoir "rien fait depuis des mois simplement parce que les hippopotames ne sont pas menacés d'extinction", a déclaré à l'AFP l'association Animal Rights Africa.

Un expert de la nature dans la province, Jeff Gaisford, a rappelé que l'hippopotame, très agressif et puissant, est "l'animal de la faune sauvage responsable du plus grand nombre de morts d'homme". Et de temps en temps, "une mouche pique un hippopotame qui part à l'aventure", a-t-il précisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Les pachydermes voient des éléphants roses   Mar 15 Juil - 23:43

Les animaux s'enivrent intentionnellement pour apaiser leurs souffrances ou le stress de leur vie quotidienne, exactement comme le font les humains affectés d'éthylisme ou de toxicomanie : telle est la thèse du psychologue Ronald K. Siegel, qui enseigne à l'université de Californie.
Sous sa direction, une équipe de chercheurs a parcouru le monde en long et en large, de l'Afrique à l'Amérique du Sud, de l'Asie tropicale à l'Océanie, pour étudier directement ce phénomène dans l'écosystème des animaux sauvages. Il est parvenu à décrire 2 000 cas d'animaux - mammifères, oiseaux, reptiles et même insectes - pris dans les vapeurs de l'alcool ou sous l'effet de la drogue (haschich des efflorescences du chanvre indien, opium des fruits du pavot, cocaïne de la coca, etc.).
Les chercheurs se sont intéressés en particulier à l'éléphant, dont le goût pour l'alcool est connu depuis fort longtemps. On raconte de nombreuses histoires à propos de troupeaux entiers faisant bombance dans des dépôts de céréales et se livrant à des orgies de fruits fermentés. Rendus furieux par l'alcool produit par la fermentation spontanée de fruits ou de grains, ils déferlent sur les villages, démolissant tout sur leur passage.
Un éléphant ivre se reconnaît au premier coup d'oeil. Il ressent une forte brûlure mais ne transpire pas : ces pachydermes n'ont pas de glandes sudoripares. Il agite donc frénétiquement les oreilles pour s'éventer, bat la queue comme s'il voulait chasser des insectes gênants, enroule puis secoue violemment sa trompe et barrit comme un beau diable. Quand ils sont complètement saouls, ce qui arrive lorsqu'ils avalent des quantités insensées de fruits fermentés, ces colosses de cinq tonnes (sept pour l'espèce africaine) vacillent comme un homme ivre, plient les genoux et se laissent tomber au sol.
Pour mesurer la concentration d'alcool que peut supporter un pachyderme, l'équipe de Siegel s'est livrée à une série d'expériences dans les réserves californiennes. Les animaux avaient à leur disposition des alcools à des degrés de concentration divers contenus dans des récipients calibrés, que l'éléphant - faut-il le rappeler ? - aspire avec sa trompe, laquelle fonctionne exactement comme la pipette des chimistes.
Ces expériences ont permis de constater que c'est à une concentration de sept degrés par litre que les pachydermes apprécient le mieux l'alcool - exactement la même proportion qu'ils peuvent trouver dans les fruits fermentés. Saoul, l'éléphant perd sa sociabilité naturelle. Alors qu'il passe le plus clair de son temps parmi ses congénères quand il est sobre, il préfère rester à l'écart quand il est ivre. Le chercheur américain défend l'idée que les animaux (pas seulement les éléphants) s'enivrent ou se droguent à dessein, pour oublier les tourments de leur existence. Pour le démontrer, il a fait vivre pendant un mois les éléphants d'une réserve californienne sur un territoire volontairement restreint. Le stress de la surpopulation dans un espace limité a poussé ces animaux à boire trois fois plus que d'habitude. Noyaient-ils leur déprime et leur malaise dans l'alcool ? Ce n'est pas exclu. Ils devenaient si agressifs qu'il était dangereux de les approcher. Des comportements similaires peuvent sans doute être observés dans les quelques régions du globe où la population d'éléphants est actuellement très dense et où la compétition pour se procurer de la nourriture est rude. Indubitablement, les cas d'intoxication parmi les éléphants africains ont augmenté ces dernières années parallèlement à l'aggravation de la sécheresse et à l'intensification du déboisement - avec la dégradation, en somme, de leur milieu écologique.
Isabella Lattes Coltmann
La Stampa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: La parade de taz   Mer 16 Juil - 0:16

NOUVELOBS.COM | 15.07.2008 | 17:22


Un diable de Tasmanie

Alors qu’un cancer contagieux frappe une grande majorité des adultes et menace la survie de l’espèce, les jeunes diables de Tasmanie se reproduisent précocement rapportent des chercheurs dans les Proceedings of the National Academy of Sciences.

Réponse évolutive ou tout simplement réaction éphémère à un environnement en mutation ? La question agite les spécialistes du diable de Tasmanie, Sarcophilus harrisi. Les zoologues de l’Université de Tasmanie ont, en effet, constaté une forte augmentation des grossesses chez les diables âgés d’un an alors que ces animaux dont la longévité atteint six ans ne se reproduisent normalement pas avant l’âge de deux ans. Sur certains sites le pourcentage de jeunes femelles fécondes atteint les 83%.

Ce phénomène se produit tandis que, depuis dix ans, un grand nombre de représentants adultes sont victimes d'une tumeur cancéreuse (Devil facial tumour disease) transmissible par morsure qui réduit fortement la population de diables. Les lésions qui siègent autour de la bouche et atteignent parfois la taille d’une balle de ping-pong empêchent l’animal de s’alimenter et celui meure de faim quelques mois après l’apparition des symtômes. Fortement contagieux, ce cancer atteint la majorité des adultes vivant sur l’île ; à tel point que les diables de Tasmanie ont été déclarés en voie de disparition au mois de mai.

Le rajeunissement des génitrices pourrait être une réponse évolutive au cancer. En tuant les adultes qui se reproduisent après l'âge de deux ans, le cancer induirait une sélection génétique pour les jeunes femelles reproductrices. Si tel est le cas, le diable serait le premier mammifère à modifier ses modes de reproduction en réponse à une maladie. Cette hypothèse ne fait pas encore l’unanimité, certains scientifiques pensent qu’un meilleur accès à la nourriture du fait du déclin des adultes suffit à expliquer ce phénomène. Pour valider ces théories, une vaste enquête va être menée dans les zoos et les réserves abritant des diables afin de noter l’effet de l’alimentation plus riche à laquelle ils ont accès sur les comportements sexuels.


J.I.
Sciences et Avenir.com
15/07/2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Rinkin
J'ai peur de rien ...
J'ai peur de rien ...
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 41
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Actus Faune   Mer 16 Juil - 10:55

nhtrehyts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Actus Faune   Mer 16 Juil - 23:26

J avais meme pas fait mle rapprochement rougi sinon j aurais pas mis l article!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Enchères au Canada pour déterminer le sort d'un homard: la cuisson ou la mer   Dim 20 Juil - 22:52

AFP - Vendredi 18 juillet, 21h46

OTTAWA (AFP) - Un homard géant présumé centenaire est au coeur d'une onéreuse vente aux enchères au Canada dont le vainqueur pourra déterminer le destin du curieux crustacé: l'eau bouillante ou le retour à la mer.


Le homard de dix kilos prénommé affectueusement "Big Dee-Dee" a été pêché le mois dernier dans la Baie de Fundy et est actuellement exposé à la poissonnerie "Big Fish" (gros poisson) à Shédiac au Nouveau-Brunswick (est).

Ce colosse à la pince d'or attire les foules, plus d'un millier de touristes par jour, assure Denis Breau, propriétaire de la poissonnerie.

"La moitié des gens veulent qu'on fasse une grande "party" pour le manger, l'autre moitié souhaite qu'on le libère", a-t-il déclaré à l'AFP. Pour trancher ce débat houleux, M. Breau a organisé une vente aux enchères où s'affrontent partisans de la fourchette et défenseurs des animaux.

Pour l'instant, rien n'est joué pour le homard. Une femme de l'Ontario a en effet offert 3.500 dollars pour libérer "Big Dee-Dee", alors qu'une autre de Vancouver, sur la côte ouest, tente de convaincre l'association de défense des animaux PETA (Pour un traitement éthique des animaux) de l'aider à le sauver. L'heureux vainqueur sera proclamé d'ici quelques semaines.

"La bonne chose à faire est probablement de le libérer", pense M. Breau. Mais un permis attestant de la bonne santé d'un homard vivant est essentiel pour le retourner à la mer, ont fait savoir des responsables du ministère canadien des Pêches.

pas la peine de me sortir le homard de Disney Rinkin evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Le Rwanda, l'Ouganda et la RDC s'engagent à mieux protéger les Virunga   Dim 20 Juil - 23:12

AFP - Samedi 19 juillet, 18h31

KIGAL (AFP) - Les gouvernements du Rwanda, d'Ouganda et de la RDCongo se sont engagés à mieux protéger et à promouvoir l'écotourisme dans la zone montagneuse des Virunga, qui abrite notamment les dernières populations de gorilles de montagnes, dans une déclaration commune signée cette semaine.


Ces pays "sont conscients que la région des Virunga constitue un héritage mondial unique par sa grande diversité biologique avec environ 43% des espèces d'oiseaux d'Afrique, 27% des mammifères d'Afrique, au moins 414 espèces endémiques, 96 espèces menacées et les dernières populations de gorilles des montagnes au monde", selon cette déclaration signée mardi à Gisenyi (nord du Rwanda).

Cette déclaration a été signée à l'issue d'une réunion sous l'égide des Etats-Unis entre les ministres rwandais du Commerce et de l'Industrie, ougandais du Tourisme et de la Faune, et un haut responsable du ministère congolais de l'Environnement.

Ces pays se sont dits "sérieusement préoccupés" par la présence de "groupes armés" dans cette zone, et ont appelé la communauté internationale à "apporter son assistance aux efforts" en vue du "désarmement et de l'évacuation de milices armées dans les zones protégées de la RDC (...), ce qui est indispensable au développement et à la conservation de la biodiversité dans la région", précise le communiqué.

Des attaques sont lancées régulièrement par des milices locales dans le parc national des Virunga (est de la RDC), en violation d'un cessez-le-feu signé en janvier 2008 par tous les groupes armés congolais de la région.

De son côté, la sous-secrétaire d'Etat américaine chargée de l'Environnement et de la Science, Claudia McMurray, a déclaré qu'il était "vital de débarrasser le parc national des Virunga des milices armées qui menacent aussi bien la population que la faune et la flore", selon un communiqué de l'Ambassade des Etats-Unis au Rwanda.

Il reste environ 720 gorilles des montagnes dans le monde, vivant en majorité dans les parcs nationaux situés à cheval sur les frontières de RDC, du Rwanda et de l'Ouganda.


Merci de m épargner King Kong!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Thon: comment arrêter la ruée vers l'or rouge en Europe?   Dim 20 Juil - 23:13

Par Yacine LE FORESTIER AFP - Dimanche 20 juillet, 11h53

VIGO (AFP) - Equipé de caméras à très longue portée et du matériel électronique le plus sophistiqué, l'hélicoptère trône fièrement sur la plate-forme de la frégate "Tarifa" de la marine espagnole. L'un des grands navires européens spécialisés dans la chasse aux pêcheurs.


Patrouilles en mer renforcées, surveillance par satellite et radar, vols de reconnaissance: l'Europe déploie cette année des moyens sans précédents pour limiter la pêche illégale au thon rouge en Méditerranée et dans l'Atlantique. Et protéger une espèce menacée.

Mais avec des prix qui s'envolent -notamment au Japon qui consomme à lui seul 70% du thon de la Méditerranée- la traque n'est pas prêt de s'arrêter.

Prendre des pêcheurs en flagrant délit de capture illégale est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin "car il n'y a pas de système totalement efficace", reconnaît Marcelos Vasconcelos, le président de l'Agence européenne de contrôle des pêches, qui a inauguré ce week-end son nouveau siège à Vigo en Espagne.

Mais "l'aiguille a quand même tendance à grossir beaucoup" grâce aux moyens déployés, sourit-il.

Pour la campagne 2008, 49 navires, dont le "Tarifa" espagnol, sont mobilisés, ainsi que 16 avions et 78 inspecteurs. Le plus gros de l'opération s'est achevé fin juin, mais les contrôles continuent jusqu'à la fin de l'année.

A Bruxelles, un centre de contrôle rassemble toutes les données de surveillance satellitaire (les thoniers, équipés de balises, sont suivis à la trace en mer) ou radar. "C'est devenu dur de tricher aujourd'hui", estime Isabelle Perret, qui vient d'achever une mission dans le centre.

Cette traque, et le recoupement des données entre pays, a conduit la Commission à fermer mi-juin la pêche industrielle au thon en Méditerranée, quinze jours avant la fin programmée, provoquant une levée de boucliers des pêcheurs français ou italiens, soutenus par leurs gouvernements.

Les thoniers concernés affirment n'avoir pêché que la moitié de leurs quotas. Mais les inspecteurs européens sont sûrs de leur fait, les quotas étaient atteints.

Les opérations de surveillance ont ainsi permis de détecter des navires sortis pendant jusqu'à dix jours en mer sans rien déclarer à leur retour. Peu crédible.

Autre exemple: "nous avons repéré deux navires, l'un espagnol, l'autre français, pêchant ensemble pour capturer un ban de thons. Le premier a déclaré ensuite deux fois plus de prises que le second, c'est difficile à croire quand on sait qu'il partagent les captures au bout du compte", raconte César Deben, un haut responsable de la commission européenne à la Pêche.

"Les déclarations de captures et les captures réelles, ce sont deux choses différentes", dit-il.

Malgré le renforcement de la surveillance, l'appât du gain est encore plus fort. Les prix du thon rouge ne cessent de grimper depuis dix ans (ils ont triplé rien qu'en un an aux marchés à la criée). Les distributeurs japonais, très friands de cette espèce pour leurs sushis, transportent les poissons directement par avion.

Face à cette demande, le nombre de navires a beaucoup trop grossi par rapport aux stocks de poissons disponibles.

"Le problème de fond de la fraude, c'est la sur-capacité de la flotte", résume César Deben.

Pour le commissaire européen à la Pêche Joe Borg, il faudrait aussi commencer par "avoir des informations de capture en temps réel car, pour le thon rouge, chaque jour compte", un pêcheur pouvant épuiser son quota en une seule journée.

"Nous voulons nous pencher sur ce problème pour la prochaine saison 2009", ajoute-t-il . A l'étude: un projet de carnet de captures de pêche électronique, que rempliraient en temps réel les pêcheurs, et qui serait immédiatement transmis via satellite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Vil Coyote
ça bulle ...
ça bulle ...
avatar

Nombre de messages : 741
Age : 40
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Un banc de poissons-chats traverse une rue   Mar 22 Juil - 10:46

Par Zigonet Zigonet.com - Lundi 21 juillet, 12h49Floride, Etats-Unis – Suite à de violents orages, un banc d’une trentaine de poissons chats a été aperçu traversant une rue.

Sortis des égouts, les animaux se sont déplacés à l’air libre grâce à leurs nageoires pectorales. Leur présence dans le réseau d’évacuation d’eaux de pluie serait due à la survenue de violents orages dans la région.

Selon un scientifique de la Florida Fish and Wildlife Conservation Commission, il n'est pas rare que les poissons-chats se déplacent à l’air libre, parfois sur de longues distances, s’ils peuvent rester humides.


J' en connais une qui en a eus dans son aquarium ! bloooondeuh srig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belle onyx
Complètement déjantée mwa?!?
Complètement déjantée mwa?!?
avatar

Nombre de messages : 1816
Age : 68
Localisation : cote d'azur
Humeur : ONYX mon ange tu nous manque !!!!!
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: re: Actus Faune   Mar 22 Juil - 11:56



a bon mwaiis


srig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vil Coyote
ça bulle ...
ça bulle ...
avatar

Nombre de messages : 741
Age : 40
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Actus Faune   Mar 22 Juil - 12:20

bloooondeuh je raconte ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vil Coyote
ça bulle ...
ça bulle ...
avatar

Nombre de messages : 741
Age : 40
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: La vie secrète du requin baleine   Mer 23 Juil - 21:40



AFP/SCOTT TUASON
Le requin-baleine, une espèce de requin de haute mer menacée d'extinction selon une étude de l'UICN, publiée jeudi 22 mai.


Il cache bien son jeu, le plus gros poisson du monde. Proche de la surface, ce doux géant des océans totalement inoffensif pour l'homme se déplace nonchalamment, à 5 km/h. Si bien que nombre de plongeurs peuvent raconter leur béatitude d'avoir pu nager à ses côtés. Mais lorsqu'il rejoint les profondeurs, le placide animal devient aussi vif qu'un poisson rouge. Et peut piquer comme un oiseau sur sa proie, avant de remonter en flèche. Un comportement inconnu jusque-là, révélé par un duo de scientifiques australo-britannique, qui lève un coin du mystère entourant cette créature marine.

Du requin-baleine (Rhincodon typus), on sait qu'il mesure entre 12 et 18mètres, et peut peser 15tonnes. Il se nourrit de plancton, d'algues et de crustacés, mais ne rechigne pas à avaler les petits poissons (sardines, anchois, etc.) qui passent devant sa gueule large de deux mètres, équipée de 3000 minuscules dents. Celle-ci lui permet de filtrer 2000 tonnes d'eau par heure avec ses fanons branchiaux. La face dorsale de l'animal est bleue, parsemée de points blancs répartis de manière identificatoire.

S'il voyage souvent en solitaire, migrant sur des milliers de kilomètres dans les eaux tropicales, il n'est pas asocial. Des groupes de 40individus ont été observés en train de pêcher ensemble. Et entre avril et juillet, des centaines d'individus se concentrent non loin de la côte nord de l'Australie, au large de Nigaloo, pour participer au festin planctonique offert par la barrière de corail qui se régénère.

Cette région est l'une des aires de recherches de Brad Norman. Ce biologiste de l'Université australienne de Murdoch a développé une photothèque qu'alimentent les plongeurs après leur rencontre avec un requin-baleine, et qui sert à étudier leurs populations. Récemment, il s'est aussi allié avec Rory Wilson, zoologue de l'Université de Swansea (pays de Galles), qui développe des balises pouvant être installées sur le dos de divers animaux et permettant de les suivre à la trace. Les deux scientifiques se sont rencontrés dans le cadre du Prix Rolex à l'esprit d'entreprise, dont ils furent tous deux lauréats.

VIVIPARES, OVIPARES OU... OVOVIVIPARES ?

En mai dernier, huit de ces appareils ont pu être fixés sur autant de requins. Des quantités de données décrivant leurs trajectoires ont été enregistrées dans ces balises durant plusieurs heures. Celles-ci peuvent être retirées du dos des requins manuellement ou automatiquement, puis récupérées. "Nous avons enfin obtenu un aperçu du comportement de ces magnifiques créatures lorsqu'elles sont hors de la vue des humains, s'est réjoui Brad Norman dans un communiqué. Or ce n'est pas ce à quoi nous nous attendions!" Et Rory Wilson d'abonder : "On peut parler d'une vie à la Dr Jekyll et Mr Hyde."

Comme le décrit Brad Norman, "les requins glissent vers les profondeurs en utilisant leur poids pour plonger, mais sans recourir à un coup de nageoire". "Cela ressemble à la manière dont un oiseau part en piqué puis remonte, utilisant brusquement son élan et la pesanteur pour conserver le plus d'énergie possible", ajoute Rory Wilson, pour qui un tel comportement n'avait encore jamais été observé chez les poissons. Les deux chercheurs ont aussi observé que l'animal évoluait rapidement en faisant des "8" dans les bas-fonds. "Ils se déplacent ainsi parce qu'ils ont trouvé une zone riche en nourriture, et qu'ils souhaitent en avaler le plus possible en un temps réduit", estime Brad Norman. Qu'ils n'agissent pas de même en surface reste un mystère. Parmi d'autres.

Les scientifiques espèrent en effet que leur technique leur révélera où et comment les requins baleines se reproduisent. En l'état, ils ne savent pas si ces poissons sont vivipares, ovipares, ou ovovivipares (conclusion privilégiée). Autrement dit si les œufs se développent à l'intérieur de l'utérus maternel mais éclosent dans l'eau, s'ils sont fécondés et viennent à maturité à l'extérieur, ou encore s'ils éclosent carrément à l'intérieur de la femelle. Pour trancher, les zoologues ne possèdent pour indices qu'un œuf de 30 cm de haut retrouvé en 1953, l'observation d'un jeune requin de 55 cm ayant une cicatrice ombilicale, et celle d'une femelle accompagnée de 14petits et dans le ventre de laquelle ont été retrouvés 300embryons.

Bien que l'espèce ne soit pas en voie d'extinction, les populations semblent décroître. Une fois les sites de reproduction repérés, les biologistes espèrent ainsi les protéger des activités humaines et de leurs effets, tels que la pollution ou la pêche. La chair des requins-baleines est consommée seulement en Chine et à Taïwan. Mais ses ailerons peuvent valoir plus de 30000 francs. Peur ceux qui ont eux le privilège de nager à leur côté, l'expérience ne doit par contre pas avoir de prix.


Olivier Dessibourg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vil Coyote
ça bulle ...
ça bulle ...
avatar

Nombre de messages : 741
Age : 40
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Sarkozy apporte son soutien à Brigitte Bardot   Mer 23 Juil - 21:42

Dans un courrier, Nicolas Sarkozy assure de "mettre tout en œuvre durant la présidence française de l'UE pour l'adoption rapide d'un règlement européen interdisant l'importation des produits dérivés du phoque".

La fondation Brigitte Bardot a rendu publique, mercredi 23 juillet, une lettre dans laquelle Nicolas Sarkozy assure à Brigitte Bardot de "mettre tout en oeuvre" durant la présidence française de l'Union européenne pour l'adoption rapide d'un règlement européen interdisant l'importation des produits dérivés du phoque dans l'Union européenne.
La Commission européenne a adopté, mercredi 23 juillet, une proposition de règlement interdisant, dans, vers et à partir de l'Union européenne, le commerce des produits dérivés du phoque, afin de garantir que ces produits dérivés de "phoques mis à mort et écorchés dans des conditions de souffrance et de détresse ne soient pas commercialisés sur le marché européen". Un tel commerce "sera uniquement autorisé lorsqu'il est prouvé que les techniques de chasse utilisées respectent des normes élevées de bien-être animal et que les animaux n'ont pas souffert inutilement".

Une promesse

"Je connais l'importance de votre engagement pour la défense de la condition animale depuis de longues années. De tous les combats, il en est un qui, je le sais, compte plus que tous les autres: celui que vous menez contre les conditions inacceptables de la chasse aux phoques à travers le monde", écrit le président de la République.
"Je sais le rôle que vous avez joué auprès" du commissaire européen à l'Environnement Stavros Dimas "pour soutenir une initiative communautaire d'interdiction de l'importation dans l'Union européenne des produits dérivés du phoque", ajoute-t-il.
"En tant que président de la République du pays assumant lui-même la présidence de l'Union européenne, je m'engage à tout mettre en oeuvre pour que cette proposition soit débattue rapidement, pour qu'elle soit amendée s'il le faut, et qu'elle soit adoptée au plus vite par le Conseil et le Parlement européen", promet-il à l'ancienne star de cinéma, rappelant avoir promis de l'aider lors d'une rencontre à l'Elysée l'an dernier.

"Un combat de 30 ans"

"C'est un combat de 30 ans qui est en passe de d'être gagné", a réagi Brigitte Bardot dans un entretien téléphonique à l'Associated Press. L'ancienne actrice se félicite que la proposition du commissaire Dimas "se fasse le jour de la Sainte-Brigitte"...
Elle se dit d'autant plus satisfaite que cette proposition de règlement touche tout l'ordre des pinnipèdes (dont les phoques et les otaries), "ces dernières étant également massacrées en Namibie". Bardot note que le texte "s'appliquera à tous les produits dérivés de ces animaux, utilisés dans l'industrie cosmétique ou dans les compléments alimentaires, et ce, à l'insu des consommateurs".
Quant à la réaction canadienne attendue contre cette proposition de règlement, "alors ça, je m'en tamponne!", a conclu Brigitte Bardot. (AP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vil Coyote
ça bulle ...
ça bulle ...
avatar

Nombre de messages : 741
Age : 40
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Guidage à la lumière   Mer 23 Juil - 21:43

Des expériences sur la drosophile indiquent que la faculté de certains animaux à s’orienter en fonction du champ magnétique terrestre dépend d’un récepteur situé dans l’œil.

Saumons, baleines, oiseaux …tous ces animaux fascinent les humains par leur capacité à parcourir une longue distance sans perdre leur chemin. Années après années, certaines tortues retournent ainsi sur leur lieu de ponte et certains oiseaux migrateurs sont capables de parcourir 15 000 kilomètres pour s’accoupler. De tout temps, l’homme a été intrigué par ce « sixième sens » et a essayé de l’utiliser comme les égyptiens, les perses, ou les chinois qui se servaient de pigeons voyageurs comme messagers.

Comment ces animaux trouvent-ils leur chemin ? C’est encore un mystère mais de nombreux travaux prouvent que cette aptitude dépend en partie de la faculté que possèdent ces « grand voyageurs » à percevoir le champ magnétique terrestre. Engendré par les mouvements du noyau métallique terrestre c’est lui qui fait tourner l’aiguille de nos boussoles. Deux grandes théories tentent d’expliquer comment les animaux détectent ces forces.

La première se fonde sur la présence de cristaux de minéraux magnétiques (de la magnétite) dans le corps de plusieurs espèces migratrices : dans l’œil du pigeon voyageur, dans la boite crânienne de la baleine à bosse, du saumon ainsi que chez certains insectes et même à l’intérieur de bactéries. Or la magnétite c’est également la substance qui compose les aiguilles de certaines boussoles. Du coup, de nombreux chercheurs expliquent la sensibilité magnétique des animaux par cette présence de magnétite.

Cependant cette explication ne satisfait pas l’ensemble des scientifiques. Plusieurs d’entre eux remarquent que notamment chez les oiseaux migrateurs ce sens utilise un système dépendant de la lumière. En effet, des travaux antérieurs ont montré qu’ils doivent être en mesure de répondre à la lumière bleue pour détecter les champs magnétiques. Un argument en faveur de l’existence dans l’œil de photorécepteurs qui permettent de « voir » les champs magnétiques.

Pour étayer cette seconde hypothèse, une équipe de chercheurs de l'Université du Massachusetts s’est intéressée au cryptochrome, une protéine réceptrice de la lumière bleue. Elle est présente dans les plantes et les animaux comme chez la drosophile sous le nom de récepteur Cry. Les chercheurs ont mis au point des spécimens génétiquement sélectionnés pour ne pas exprimer les récepteurs Cry. Placées dans une sorte de labyrinthe en T, possédant un champ magnétique d’un côté et neutre de l’autre, les mouches possédant Cry se dirigent préférentiellement vers la zone contenant le champ magnétique, à condition qu’elles soient éclairées. A l’inverse, les mouches dénuées de cryptochrome n’ont pas montré de préférences pour l’un ou l’autre côté du T.

Ces résultats publiés dans Nature, constituent la première preuve expérimentale qu’un système oculaire joue un rôle important dans la détection des champs magnétiques. Les chercheurs supposent que la lumière bleue excite les électrons au niveau des récepteurs à cryptochrome ce qui les rend ainsi sensibles aux variations du champ magnétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vil Coyote
ça bulle ...
ça bulle ...
avatar

Nombre de messages : 741
Age : 40
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Cameroun : le Roi des animaux victime du commerce illégal   Mer 23 Juil - 21:44

Le commerce illégal des espèces fauniques menace les lions de disparition au Nord du Cameroun, même au sein des espaces protégés comme le parc de Waza. Ce sont des enquêtes, menées par les forces de l’ordre et les instances judiciaires après l’arrestation le 10 juillet d’un trafiquant de peaux, qui ont permis de le révéler. Cameroon-info précise qu’après le commerce illicite de la drogue et des armes, celui des dérivés d’espèces fauniques arrive en 3ème position. (Lundi 21 Juillet - 11:39)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rinkin
J'ai peur de rien ...
J'ai peur de rien ...
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 41
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Actus Faune   Lun 28 Juil - 12:41


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belle onyx
Complètement déjantée mwa?!?
Complètement déjantée mwa?!?
avatar

Nombre de messages : 1816
Age : 68
Localisation : cote d'azur
Humeur : ONYX mon ange tu nous manque !!!!!
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Actus Faune   Lun 28 Juil - 14:46

Vil Coyote a écrit:
bloooondeuh je raconte ou pas ?



nonnnnnnnnnnnnnnnnnn tu laisse nouch' tranquille avec ses evenements non mais ohhhhhhhhhhh
haché
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Contre une grenouille crucifiée, une élu italien se met en grève de la faim   Jeu 31 Juil - 7:08

AFP - Mercredi 30 juillet, 23h11

ROME (AFP) - Un élu régional de Bolzano (nord de l'Italie) est en grève de la faim pour protester contre l'exposition au musée d'art moderne de la ville d'une grenouille crucifiée, oeuvre d'un artiste allemand, a rapporté mercredi l'agence Ansa.

"La provocation se poursuit, la grenouille a été déplacée mais pas retirée", a déclaré Franz Pahl à l'Ansa, affirmant être depuis huit jours en grève de la faim.

En mai dernier, le président de la région, Luis Durnwalder, avait déjà appelé au retrait de l'oeuvre qu'il considérait comme une provocation "dans une région à 99% catholique".

L'oeuvre a été récemment déplacée de l'entrée du musée au 3ème étage, sa directrice Corinne Diserens s'opposant à une "instrumentalisation d'une oeuvre à des fins politiques", selon la même source.

L'affaire de la grenouille crucifiée, une sculpture de Martin Kippenberg, aurait même été évoquée lors d'une rencontre entre le pape qui passe ses vacances dans la région et l'évêque de Bolzano, Wilhelm Egger, selon ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actus Faune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actus Faune
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» fleurs et faune sauvage
» contes sur la faune nocturne, à l'occasion du Chemin de Ki-D
» Faune et flore de la Sologne
» la faune des bois
» Faune Cantal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doumie :: Le monde vivant :: La nature,faune et flore...-
Sauter vers: