Doumie

Au lieu d'un site, un forum pour partager...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ingrid Bétancourt libre !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Les résultats des examens médicaux d'Ingrid Betancourt sont "rassurants"   Dim 6 Juil - 8:49

LEMONDE.FR avec AFP | 05.07.08

Les premiers résultats des examens médicaux pratiqués samedi 5 juillet à Paris sur Ingrid Betancourt, sont "plutôt rassurants", a indiqué à l'AFP sa soeur Astrid. " Le médecin a dit qu'il fallait absolument qu'elle se repose car il peut y avoir des contre-coups". Arrivée à 11 h à l'hôpital du Val-de-Grâce, à Paris, au lendemain de son retour en France, l'ex-otage est repartie en fin d'après-midi. " Il y aura des examens complémentaires, il y a certains points en observation" a précisé Astrid Betancourt.

POUR LES EXPERTS IL Y A DES RISQUES DE TRAUMATISMES PSYCHOLOGIQUES


Depuis sa libération, Ingrid Betancourt, qui a très peu dormi, a multiplié les interviews, les conférences de presse, les interventions officielles, tout en affichant une grande énergie. Mais elle a aussi expliqué avoir été gravement malade au cours de ses six ans de captivité . Dans une vidéo diffusée en novembre, elle était apparue extrêmement maigre et lasse, suscitant l'inquiétude de ses proches. Quelques mois plus tard, des informations alarmantes sur son état de santé avaient entraîné l'envoi par la France d'un avion médicalisé en Colombie. Des maladies comme une hépatite B, une amibiase et une leishmaniose avaient alors été évoquées. Outre les séquelles physiques, des experts mettent en garde contre de possibles traumatismes psychologiques liés à des années d'humiliations et d'espoirs déçus.

Après cette journée à l'hôpital, Ingrid Betancourt prévoit de passer dimanche au calme en famille. Elle devait se rendre lundi à l'Hôtel de Ville de Paris et au cours de la semaine effectuer une visite à l'Assemblée nationale, deux institutions qui se sont fortement mobilisées pour sa libération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: L'opération de libération a été avancée de dix jours   Dim 6 Juil - 8:50

L'opération qui a permis la libération d'Ingrid Betancourt et de 14 autres otages des Farc a été avancée de 10 jours par les autorités colombiennes par crainte de fuites, a déclaré samedi à Madrid le ministre colombien de la Défense Juan Manuel Santos. Pour M. Santos, il ne s'agit pas d'une opération militaire. "Cette opération n'était pas militaire, aucune personne armée n'y a participé, ce qui a permis de faire courir un risque minimum aux otages", a-t-il déclaré. "L'opération a montré combien l'armée et les services de renseignement étaient préparés et coordonnés", a-t-il ajouté. - (avec AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Ingrid Betancourt aux otages des FARC : " Je sais que la liberté est pour très bientôt"   Lun 7 Juil - 9:17

LEMONDE.FR avec AFP | 06.07.08 | 19h46


AFP/FRANCOIS GUILLOT
"Je sais que la liberté est pour très bientôt", à assuré Ingrid Betancourt en direct sur radio Caracol, dans l'émission que les otages des Farc peuvent entendre de minuit à cinq heures du matin.



L'ex-otage Ingrid Betancourt s'est adressée, dimanche 6 juillet, aux otages toujours détenus par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) dans la jungle."Je sais que la liberté est pour très bientôt", leur a-t-elle assuré en direct sur radio Caracol, dans l'émission que les otages des Farc peuvent entendre de minuit à cinq heures du matin. Saluant avec émotion ses anciens compagnons de captivité, Mme Betancourt a indiqué que le gouvernement français lui avait promis d'accorder des visas et des facilités aux ex-otages qui souhaiteraient venir étudier en France. "Nous avons l'engagement de la France pour que ceux qui veulent venir faire des études puissent le faire", a-t-elle dit.

DÉJEUNER AVEC DOMINIQUE DE VILLEPIN

Dimanche, la Franco-Colombienne désireuse de se "déconnecter un petit peu", a déjeuné dans un restaurant parisien avec l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin, son "ami" et ancien professeur à Sciences-Po. La joie de cette libération, "si je voulais la partager avec quelqu'un, c'était évidemment avec lui", a expliqué l'ex-otage. Tous deux se sont ensuite rendus à pied à l'église Saint-Sulpice où Ingrid Betancourt a prié, à ses côtés.Très pieuse, ayant à de nombreuses reprises remercié Dieu pour le "miracle" de sa libération, elle devait assister en fin d'après-midi à une messe au Sacré Coeur à Montmartre.

EN COLOMBIE DANS QUELQUES JOURS


Déclarations, interviews, réceptions officielles : depuis qu'elle a quitté mercredi la jungle grâce à une opération de l'armée colombienne, Les médecins, qui l'ont examinée longuement samedi à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris, lui ont fortement recommandé de se reposer. Pour le reste, ils "m'ont comblée de bonnes nouvelles", a assuré Ingrid Betancourt, "très surprise" de ne pas avoir de séquelles physiques après les maladies et les sévices qu'elle raconte avoir subi lors de sa captivité. Mais l'emploi du temps d'Ingrid Betancourt, qui pense "rentrer en Colombie dans quelques jours", devrait rester chargé. Elle pourrait être notamment reçue rapidement à l'Assemblée nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Défilé et légion d'honneur le 14 juillet   Lun 7 Juil - 9:18

Nicolas Sarkozy a décidé de mettre Ingrid Betancourt dans la promotion du 14 juillet de la Légion d'Honneur et a invité l'ex-otage franco-colombienne à assister au défilé de la fête nationale, a indiqué dimanche une source informée à l'Elysée. "Elle sera là et certainement à côté de M. Sarkozy à la tribune d'honneur et elle recevra la légion d'honneur des mains du président", a déclaré pour sa part à l'AFP Hervé Marro, vice-président de l'ex-comité de soutien à Ingrid Betancourt, rebaptisé "Agir avec Ingrid" pour la libération des otages en Colombie. – (avec AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Ingrid Betancourt réapprend   Lun 7 Juil - 9:24

Stéphane Kovacs (avec AFP) pour Le Figaro
07/07/2008




Ingrid Betancourt a déjeuné en famille dans un restaurant parisien, dimanche, en compagnie de son ami Dominique de Villepin. Crédits photo : F.Minois/Le Figaro


Elle sera invitée à la tribune officielle pour le 14 Juillet et recevra la Légion d'honneur.


Pleinement rassurée sur son état de santé, Ingrid Betancourt a enfin pu consacrer dimanche quelques heures à sa famille et à ses amis, s'écartant un peu du tourbillon médiatique déclenché par sa libération.

En ce premier jour de repos depuis son arrivée à Paris vendredi, elle a d'abord tenu à s'adresser aux otages toujours détenus par la guérilla des Farc, dans la jungle colombienne. «Je sais que la liberté est pour très bientôt», a-t-elle lancé, depuis Paris, au micro de la radio colombienne Caracol, à ses anciens compagnons de captivité. Elle leur a rappelé que le gouvernement français lui avait promis d'accorder des visas et des facilités à ceux qui souhaiteraient venir étudier en France.

Ingrid Betancourt a ensuite déjeuné dans un restaurant parisien avec l'ex-premier ministre Dominique de Villepin, son ami et ancien professeur à Sciences Po. Très pieuse, elle a, à de nombreuses reprises, remercié Dieu pour le «miracle» de sa libération.

L'ex-otage affirme désormais vouloir passer plus de temps «toute seule» avec ses enfants, Mélanie, 22 ans, et Lorenzo, 19 ans. «Je vais rentrer en Colombie dans quelques jours, a-t-elle annoncé dans un entretien au Journal du dimanche. En attendant, je veux voir la France, toute la France. Mais je veux aussi être avec mes enfants toute seule.» Interrogée sur l'éventualité d'un livre racontant son expérience, elle répond : «Je ferai une pièce de théâtre».

Moment «d'angoisse»


Après une série d'examens, samedi, à l'hôpital du Val-de-Grâce, elle a confié au Journal du Dimanche que «pour l'hépatite, le foie fonctionne parfaitement. On attend maintenant une seconde étape de résultats qui nous diront s'il y a eu un virus et, si oui, s'il y est encore. À part ça, des petites choses sans importance : vraiment, tout est bon».

Au sujet d'éventuelles séquelles psychologiques, l'ex-otage a fait part d'un moment «d'angoisse» vendredi soir dans son hôtel à Paris. «J'ai pris une douche chaude pour me relaxer, et mon fils, qui tournait autour comme une abeille, a par mégarde éteint la lumière. Je me suis retrouvée dans la salle de bains, sans lumière, dans le noir complet, et j'ai perdu la notion d'où j'étais, et j'ai eu l'angoisse de me dire “mon Dieu, ils sont arrivés, les Farc sont revenues”. J'étais dans le cauchemar», a-t-elle raconté.

Dans les prochains jours, l'emploi du temps d'Ingrid Betancourt devrait cependant rester chargé. Elle pourrait être reçue rapidement à l'Assemblée nationale. Elle a également émis le souhait de se rendre la semaine prochaine à Lourdes, ainsi qu'au Vatican, pour y rencontrer le pape Benoît XVI.

Enfin, l'ex-otage a été conviée par Nicolas Sarkozy à assister au défilé du 14 Juillet, aux côtés d'une quarantaine de chefs d'État et de gouvernement. Elle devrait être décorée, ce jour-là, de la Légion d'honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Ingrid Betancourt: "Si je peux être un recours, je le serai"   Mar 8 Juil - 7:29

Par LEXPRESS.fr, le 07/07/2008 à 19:56


L'ex-otage des FARC n'exclut pas d'être candidate à l'élection présidentielle de 2010 en Colombie. Même si elle ajoute qu'il y a "d'autres façons" de servir son pays. Ingrid Betancourt va rester en France encore quelques temps.

Ingrid Betancourt, arrivée à Paris vendredi après sa libération des mains de la guérilla des Farc, a confirmé lundi qu'elle ne se rendrait pas en Colombie pour la marche du 20 juillet en faveur des otages, laissant entendre qu'elle allait rester quelque temps en France.

"J'ai eu une grande discussion avec ma famille et en fait ils ont peur. Ils me disent 'on a trop souffert pour toi et on a le droit de te demander de ne pas y aller'", a-t-elle expliqué à la chaîne de télévision TV5Monde, sa famille craignant un attentat.

"Je pense qu'il faut y aller tranquillement. Le fait que je ne sois pas en Colombie ce n'est pas dramatique. Je peux faire les choses d'ici. Et je reviendrai en Colombie mais peut-être à un moment où la crise sera moins palpable", a-t-elle ajouté.

"Je n'ai pas envie de me convertir en une espèce de martyr où mes enfants viendront sur ma tombe. Je veux être vivante", a-t-elle ajouté.

Interrogée pour savoir si elle envisageait d'être candidate à l'élection présidentielle de 2010, elle a répondu : "Il faut attendre. Si je peux être un recours je le serai".

"Si je peux servir la Colombie et si je peux la servir en assumant par exemple la présidence de la Colombie tant mieux. Mais je pense qu'il y a d'autres façon de faire comme par exemple travailler pour la Colombie d'ici en France", a-t-elle ajouté.

Auparavant, elle avait souligné, sur la chaîne internationale France 24, ses divergences politiques avec le président de droite M. Uribe, affirmant que tous deux étaient "de bord différents".

"Je pense que la Colombie a besoin de solution de fond (même si) les projets sociaux sont toujours plus compliqués à mettre en place que des politiques de sécurité. (...) Je pense qu'il faut réussir à ce que les programmes sociaux soient véritablement mis en oeuvre en Colombie" pour combattre la pauvreté, a-t-elle résumé.

Le chef de l'Etat colombien Alvaro Uribe a demandé le 27 juin au Congrès d'organiser un référendum sur une nouvelle élection présidentielle, alors que les plus hautes instances de la justice de son pays ont mis en doute la légalité de sa réélection en 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Ingrid Betancourt voulait «embrasser» Jacques Chirac   Jeu 10 Juil - 6:53

O.W. (lefigaro.fr) avec AP
09/07/2008 | Mise à jour : 20:34




«Vous avez protégé ma famille alors qu'ils étaient complètement abandonnés. Je tenais absolument à vous embrasser», a affirmé Ingrid Betancourt à Jacques Chirac lors son arrivée dans les bureaux parisiens de l'ancien président mercredi. «Je vous ai entendu lorsque vous avez prononcé mon nom, reçu ma famille (...) J'ai appris ça par la radio», a confié l'ex-otage franco-colombienne, accompagnée par sa mère et sa soeur.

Cette libération est «un bonheur sans limite», lui a répondu Jacques Chirac. L'ancien président s'est dit «très sensible» au fait qu'Ingrid Betancourt ait souhaité le rencontrer. «Vous avez profondément touché le coeur des Français», a-t-il souligné. Et «c'est difficile de faire l'unanimité des Français», a-t-il plaisanté. «Vous avez une présentation très généreuse des choses», a ajouté Jacques Chirac, alors qu'Ingrid Betancourt lui disait : «je suis trop consciente de ce que je vous dois».

Le soir de sa libération, Ingrid Betancourt avait déjà souligné le rôle joué par l'ex-président français, le présentant comme quelqu'un «qui nous a tendu la main dans les moments où lutter pour les otages en Colombie était politiquement inconvenant».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Ingrid Betancourt n'envisage pas dans l'immédiat un retour en Colombie   Jeu 10 Juil - 21:24

AFP - Jeudi 10 juillet, 15h36

WASHINGTON (AFP) - L'ex-otage Ingrid Betancourt a affirmé se sentir "Colombienne au plus profond de (s)on coeur", mais ne pas croire que cela serait "sûr" pour elle et ses enfants de retourner maintenant dans le pays, dans une interview diffusée jeudi par la chaîne américaine NBC .


"Je suis Colombienne au plus profond de mon coeur et j'adore mon pays et je veux servir mon pays", a dit la Franco-colombienne, libérée le 2 juillet après plus de six années passées aux mains de la guérilla des Farc.

"Les choses ne sont pas sûres et je suppose que pour quiconque voudrait se venger, je serais une cible facile", a-t-elle toutefois indiqué, laissant entendre qu'elle n'envisageait pas pour le moment de retourner en Colombie. "Je pense que je dois être prudente", a-t-elle ajouté.

"Ma famille a traversé une épreuve horrible, et je ne pense pas avoir le droit de briser tous nos rêves", a-t-elle insisté.

"La seule chose importante pour moi maintenant c'est d'aider ceux qui sont encore en train de souffrir dans la jungle, c'est la seule chose qui compte vraiment", a-t-elle précisé.

Interrogée la veille par la télévision américaine CNN sur une possible candidature à la présidence colombienne, Ingrid Betancourt avait affirmé: "Je ne dis pas que cela n'arrivera pas", mais "c'est n'est pas ma priorité".

Dans la même interview, réalisée par le présentateur vedette Larry King, Ingrid Betancourt a aussi précisé ne pas avoir pensé que la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) aurait pu lui faire du mal, après s'être assis à la même table que certains de ses leaders avant son enlèvement.

"Je n'ai pas pensé qu'ils pouvaient me faire du mal", a indiqué Ingrid Betancourt, séquestrée en février 2002 à San Vicente del Caguán (sud de la Colombie) alors qu'elle faisait campagne pour son parti vert Oxygène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ingrid Bétancourt libre !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ingrid Bétancourt libre !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Alevins en nage libre = bébés posés sur le fond ?
» discus passage stade larve à la nage libre
» Libre comme l'air
» Apisto Panduro Première ! Nage libre !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doumie :: Out.... :: Kéjenfé?-
Sauter vers: