Doumie

Au lieu d'un site, un forum pour partager...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Geranium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Geranium   Sam 21 Juin - 9:00

Ne confondons plus Geranium et Pelargonium ! Le langage courant désigne généralement sous le nom de « géraniums » des plantes qui appartiennent en réalité au genre Pelargonium (les géraniums de nos balcons). Les deux plantes appartiennent à la famille des Géraniacées, mais c'est leur seul point commun ! Les VRAIS géraniums sont des plantes vivaces, c'est à dire que leur partie aérienne disparaît en hiver, pour réapparaître au printemps suivant.

Pour les sujets en bac, arrosez une ou deux fois par semaine durant la végétation, et apportez un engrais liquide « géraniums » deux fois par mois. Donnez un peu d'eau en hiver s'il fait sec.

Les géraniums gèlent-ils ?

Pas de problème avec la quasi totalité des espèces (à ne pas confondre bien sûr avec les Pelargonium). Ils résistene presque tous à -20°C. Il existe toutefois des géraniums originaires de régions au climat doux. Le plus bel exemple est le Geranium maderense, très curieux car il semble monté sur échasses. Il réussit bien en France dans les régions littorales.
Faut-il donner de l'engrais aux géraniums ?

Excepté pour les spécimens cultivés en pots, la fertilisation s'avère le plus souvent inutile. Il suffit de bien préparer le sol au moment de la plantation, avec un bon apport d'amendement organique. Dans les sols pauvres, vous pouvez toutefois stimuler la végétation lors de la reprise printanière, avec un engrais « géraniums » appliqué sous forme de perles à diffusion lente (type Osmocote).
Pourquoi faut-il diviser les géraniums vivaces ?

Cette division permet de rajeunir la plante et de lui conserver toujours un bel aspect général. On recommande de diviser les géraniums tous les 4 à 5 ans.
Comment faire pour diviser un plant de géranium vivace ?

Cette division doit avoir lieu en avril, lorsque le feuillage est apparu. Les sujets ainsi obtenus devront être aussitôt mis en pleine terre et arrosés pour une reprise rapide.
A la main : ôtez la terre qui entoure le pied mère et séparez manuellement les racines. Ensuite, rabattez le feuillage (coupez le à la base), arrosez bien pour une meilleure reprise et de transplantez temporairement les jeunes plantes en godets. A la fourche bêche : plantez deux fourches-bêches dos à dos au milieu de la souche, et séparez l'une de l'autre en vous en servant comme bras de levier. Faites-en 4 ou 6 gros plants qui auront en fin d'année autant de vigueur que la plante dont ils sont issus.
Pourquoi est-il important de rabattre la plante en fin de floraison ?

Rabattre la plante (c'est à dire couper le feuillage tout à la base de la plante) est indispensable ! Cela peut paraître un peu radical, mais allez-y sans crainte ! D'une part, vous prolongez la floraison, d'autre part, vous évitez les semis spontanés qui risquent d'envahir votre jardin. Ainsi, vous ne laisserez pas votre plante s'épuiser inutilement par la production de graines. Quelques semaines plus tard, votre plante aura reformé une nouvelle touffe de feuillage !

Le saviez-vous ?

* Le géranium était offert en offrande aux dieux celtes, en référence à la grue, oiseau qui était pour cette peuplade le symbole de la sagesse. Le mot « géranium » vient en effet du grec Geranion, qui signifie « bec de grue », par allusion au fruit très allongé de cette plante qui ressemble , effectivement, à un bec de grue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Bouturage du géranium   Sam 21 Juin - 9:06

C'est en été qu'il faut bouturer vos plus beaux géraniums. C'est une opération très facile à réaliser, qui vous permettra de reproduire à l'identique vos variétés préférées, sous la forme de nouveaux pieds pleins de vigueur.

Prélèvement d'une tige


Choisissez tout d'abord le pied de géranium que vous souhaitez multiplier. La plante doit être en bonne santé, mais le bouturage a aussi pour objet de recréer les pieds âgés qui finissent par s'épuiser.

La première étape consiste à couper au sécateur une extrémité de tige de 10 à 20 cm de longueur, et portant 3 à 5 feuilles. Il va sans dire que la partie prélevée doit être saine, sans tache sur le feuilles ou tige abimée.


Habillage des boutures

Cette deuxième étape est nécessaire à la réussite du bouturage. Commencez par raccourcir de quelques centimètres la tige prélevée. Ensuite, ôtez les plus grandes feuilles normalement situées vers la base (ceci afin de limiter l'évaporation). Veillez aussi à ne laisser aucun bouton à l'extrémité: il aurait tôt fait d'épuiser la future plante...


Hormone de bouturage

Afin de favoriser la reprise, il est conseillé d'employer une hormone de bouturage. Ce produit est disponible au rayon jardinerie. Préférez le conditionnement sous forme de petits sachets de poudre (5x10 gr., par exemple), plus pratique pour la conservation.

Trempez l'extrémité de la tige prélevée dans un peu d'eau, puis plongez-la dans le sachet. L'eau fait adhérer la poudre blanche, dont vous aurez soin de faire tomber l'excédent en tapotant légèrement la tige du bout de l'ongle.

Cette hormone constitue une bonne garantie pour la de formation rapide de racines.


Plantation en godet

La tige est maintenant prête à être plantée. Préparez un mélange léger de tourbe et de sable, que vous verserez dans des godets. Utilisez de préférence un modèle en tourbe; il présente l'avantage sur son homologue en plastique de pouvoir être placé directement en terre lors de la transplantation.

Arrosez le pot et attendez que l'eau ait bien été absorbée. Ménagez un trou de la grosseur d'un crayon au centre, plantez-y la tige puis tassez bien la terre tout autour du bout des doigts.


La suite des évènements...

Les godets devront être placés à la mi-ombre, et pas au soleil direct qui les désècherait trop rapidement. Veillez à leur apporter un arrosage régulier; un engrais liquide n'est pas nécessaire à ce stade de développement.

Si tout s'est bien passé, les racines ne tarderont pas à se former, et cet hiver vous disposerez de jeunes pieds pleins de santé, garants d'une belle floraison pour l'an prochain!

Source : Gerbeaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Geranium   Sam 21 Juin - 9:07

ooops J'aime pas les géraniums!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Géraniums vivaces   Sam 21 Juin - 9:12

Ne confondons plus Geranium et Pelargonium ! Le langage courant désigne généralement sous le nom de « géraniums » des plantes qui appartiennent en réalité au genre Pelargonium (les géraniums de nos balcons). Les deux plantes appartiennent à la famille des Géraniacées, mais c’est leur seul point commun ! Les VRAIS géraniums sont des plantes vivaces, c’est à dire que leur partie aérienne disparaît en hiver, pour réapparaître au printemps suivant. La plupart des véritables géraniums résistent à –20°C! Solides, rustiques, généreux et très faciles à vivre, ils méritent de retrouver leur véritable identité !

La vie en blanc, rose, rouge et bleu

Les géraniums vivaces sont une famille pleine de vitalité. Robustes, faciles à vivre et très durables, ils forment très vite de jolies touffes de fleurs, un peu floues, qui sauront prendre leur place dans des situations fort différentes, au jardin comme au balcon. Les fleurs apparaissent de mai à septembre, durant plus ou moins longtemps selon les espèces. Elles sont blanches, roses, pourpres ou bleues, en coupe, plates ou étoilées et leurs pétales souvent veinés d’une teinte contrastée. Les feuilles sont très décoratives et variées : des contours arrondis ou à cinq pointes, palmées et découpées, avec des divisions lobées et dentées. Elles sont souvent aromatiques, et prennent de belles colorations automnales. Certaines espèces sont même persistantes : Geranium cinereum, Geranium macrorrhizum, Geranium x oxonianum, Geranium pyrenaicum, Geranium x riversleaianum et Geranium traversii entre autres.

Pour toutes les situations

Il existe plus de 300 espèces de géranium vivaces, sans parler des plus de 1000 variétés ! Les géraniums vivaces compacts, de 15 cm de hauteur maximum, sont parfaits pour la rocaille et les bordures dans les petits jardins. Les formes rampantes, étalées ou tapissantes, se plantent comme couvre-sol en sous-bois ou dans un jardin sauvage. Les espèces et hybrides plantées en grandes touffes se prêtent à la décoration des plates-bandes. Notre utilisation coup de cœur : magnifiques en bordure des grandes allées semi-ombragées et aussi pour habiller un talus ou le pied des arbustes dans les massifs importants. La plupart des espèces font d’excellentes plantes d’ombre. Les géraniums vivaces une fois installés ne demandent quasiment aucun entretien.

Petit air sauvage pour balcon citadin


La plupart des géraniums vivaces compacts sont parfaits en jardinière. Ils ont le bon goût de donner aux balcons des villes un charmant petit air de vie des champs. Pour les espèces tapissantes, prévoyez un bac de 30 cm de profondeur minimum. En raison de leur développement rapide et important évitez de les planter avec d’autres plantes fleuries. Utilisez-les plutôt pour habiller le pied de vos arbustes

Plantes amies

Plantez en même temps que les géraniums vivaces des bulbeuses rustiques (notamment des narcisses et des Allium) qui composeront un décor sauvage et fleuri de toute beauté au printemps. Vous pouvez aussi associer les géraniums vivaces les plus adaptés aux sols secs, à des graminées et des lavandes, pour créer un massif souple, original, florifère. Ils feront aussi merveille avec des roses anciennes, roses ou blanches, nepetas et ancolies. En sous-bois, associez-les à des fougères, hostas et des anémones du Japon. Ce sont également d’excellents compagnons pour les arbustes de terre de bruyère (Rhododendron, piéris, etc.)



Les clefs du succès...


Ils aiment

Une ambiance douce aux températures tempérées, en évitant les expositions caniculaires. Une certaine moiteur dans l’air et une lumière tamisée.

Ils craignent

Les sols trop lourds, humides en permanence.

Plantation

Au printemps ou en automne. Tremper les godets pour bien humidifier la motte.

Sol

Les géraniums vivaces apprécient les terres assez compactes, riches, bien fumées (faites un apport d’Or Brun au moment de la plantation). Il faut éviter que le sol se dessèche en été. Les espèces à grand développement et leurs hybrides apprécient tout sol fertile, jamais détrempé. Installez les petits géraniums vivaces dans un sol humifère, très drainant. En bac, plantez-les dans un mélange de terreau et de terre de jardin légère, additionné de sable grossier.

Exposition

La mi-ombre est idéale. Peu de géraniums apprécient le soleil brûlant en été. En revanche, nombre d’espèces réussissent à l’ombre dense.

Climat

Les géraniums vivaces se plaisent partout en France.

Distance de plantation

Disposez de 4 à 9 plants par mètre carré selon l’expansion potentielle des différentes espèces, avec une moyenne de 6/m2 pour une grande majorité. 4 pieds/m2 suffisent pour les Geranium pratense, Geranium psilostemon, Geranium robustum. Comptez 9 plants/m2 pour les Geranium cinereum, et Geranium dalmaticum.

Soins

Les géraniums ne demandent pratiquement pas d’entretien. Otez simplement les fleurs fanées, au fur et à mesure. A défaut, supprimez au moins les fructifications pour éviter un envahissement. En effet, certaines espèces peuvent devenir envahissantes. A la fin de l’automne, rabattez au ras du sol les plantes à feuillage caduc, lorsque le feuillage flétrit. Pour les sujets en bac, arrosez une ou deux fois par semaine durant la végétation, et apportez un engrais liquide « géraniums » deux fois par mois. Donnez un peu d’eau en hiver s’il fait sec.

Ennemis et maladies

Les géraniums vivaces sont des plantes solides qui sont très rarement malades. Dans les régions fraîches et très humides, surveillez l’apparition de l’oïdium. Protégez les jeunes plantes des petites limaces noires (loches) au départ de la végétation et au début de l’automne.

Multiplication

Les géraniums vivaces se propagent très facilement par division de touffe au printemps. Les espèces types sont semées en terrine, en pleine terre dès la maturité des graines, ou au printemps. Il est possible de réaliser des boutures avec des fragments de tiges prélevées à la base de la touffe. Plantez-les en mars ou avril dans une mini-serre chauffée à 20 °C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Crème estivale au géranium   Sam 21 Juin - 9:15

Les feuilles des "géraniums" à feuilles aromatiques, qui sont en réalité des pélargoniums, apportent leurs extraordinaires parfums aux crèmes, glaces et autres pâtisseries, mais aussi dans les farces, sauces et autres terrines de légumes...

Geranium

Pelargonium capitatum - Pelargonium peltatum - Pelargonium zonale

Les fleurs, nettement moins odorantes que les feuilles seront parfaites dans les salades, pour réaliser des les glaçons fleuris, ainsi que cristallisées au sucre.

Les "géraniums" à feuilles odorantes ont plusieurs fragrances : pomme, rose, citron, noisette, pin, poivre…
Très apprécié pour son parfum de rose est le pélargonium capitatum ou « géranium rosat ». Ses feuilles parfumeront votre sucre ou vos raisins secs de façon plus originale qu’une gousse de vanille : une fois que vous aurez essayé, vous ne pourrez plus vous en passer !

A noter : il existe un arôme naturel de géranium en boutiques fournitures pour pâtisserie. Il est très pratique… à condition d'avoir la main légère : à peine une cuillérée à café par litre de crème ou lait à parfumer.

CREME ESTIVALE AU GERANIUM



Pour 4 personnes :

* 4 œufs,
* 20 et 50 g de sucre,
* un demi-litre de lait,
* 1 c à café de fécule,
* un douzaine de belles feuilles de géranium odorant au choix ou une demi cuillérée à café d'arôme de géranium.

Mettre le lait à chauffer, puis arrêter le gaz. Faire infuser les feuilles 30mn : goûtez pour voir si cela est assez parfumé à votre goût, puis filtrer.

Fouettez les jaunes avec 50 g de sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse, mettre la fécule et mélanger. Ajoutez le lait parfumé et mettre sur le feu, sans cesser de remuer jusqu'à ce que la crème soit cuite : environ 5 min, elle nappe le doigt. Si elle commence à " grumeler ", verser dans un saladier, et fouetter vigoureusement jusqu'à ce qu'elle redevienne lisse.

Laisser refroidir et verser dans une jolie coupe.
Battre les blancs en neige très ferme et y mélanger 20 g de sucre.
Dans une casserole large, mettre de l'eau à bouillir, puis baisser le feu.
Dans cette eau frémissante, faire tomber des morceaux de blancs avec une cuiller à soupe.
Ne pas laisser bouillir et retournez ces œufs à la neige, avec une écumoire, délicatement. Au bout de 1/2 min quand ils sont fermes au toucher, sortir et mettre dans une passoire avant de les poser sur la crème.

A noter : les blancs sont plus beaux cuits dans l'eau. Ils sont cependant meilleurs (à mon goût) cuit dans du lait : à vous de choisir.

Servir frais avec une brioche.

Pierrette NARDO.Gerbeaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Soin du géranium lierre   Sam 21 Juin - 9:17

En cas de pluie abondante comment faut il arroser les geranium lierre et la frequence de l'engrais

Si la pluie a été abondante et que vos potées sont bien humides, dispensez-vous d'arrosage pendant quelques jours. Côté engraissement, on conseille souvent d'apporter de faire un apport d'engrais liquide une fois par semaine. Vous pouvez également répartir de l'engrais à libération lente en surface : ces granulés durent une saison et s'avèrent moins contraignants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Géraniums dans le noir   Sam 21 Juin - 9:18

J''ai conservé mes géraniums poue l'hiver dans ma cave dans le noir et les ai coupé au préalable malheureusement ils filent et fleurissent dois je les couper maintenant ?

Avant et durant l'hivernage, il faut couper les pousses encore vertes. Ensuite, n'arrosez qu'en quantité très faible, juste pour que la terre ne dessèche pas complètement. Enfin, le local d'hivernage doit être clair, bien aéré et tenu à une température basse (environ 5°C).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Conserver ses géraniums d'une année sur l'autre...   Sam 21 Juin - 9:20

Que faut'il faire pour garder les géraniums pendant l'hiver pour pouvoir les replanter l'année suivante .

On parle ici en fait des pélargoniums, qu'on appelle abusivement géraniums.
Cela dépend un peu de la région dans laquelle vous habitez. De façon générale, il faut préparer l'hivernage, c'est à dire protéger les espèces les plus frileuses (géranium, mais également fuschia, datura...).

Auparavant, supprimez les feuilles jaunes et les hampes florales.

Si vous n'avez pas d'abri (comme une cave ou une pièce non-chauffée), rapprochez les pots des murs; enveloppez les plus fragiles avec du plastique à bulles d'air; paillez au pied si vous le pouvez. Minimisez les arrosages (et toujours hors période de gel). Si vous disposez d'un local un peu plus abrité, placez-y sans hésitation vos pots.

Si l'air est très sec, arrosez de temps à autre, sinon vous pouvez carrément vous abstenir.

Attention
: l'obscurité complète n'est pas bien supportée par les géraniums lierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Geranium   Sam 21 Juin - 9:20

Les pélargoniums doivent être rentrés à l'abri durant l'hiver, après un bon nettoyage : ôtez les feuilles mortes et raccourcissez les tiges à une vingtaine de cm.
Le local d'hivernage ne doit pas être chauffé : une serre froide ou un garage abrité conviennent : 5° à 10° sont une bonne moyenne. La lumière est indispensable. Réduisez les arrosages à leur plus simple expression, voire supprimez-les complètement si le mercure descend vraiment bas. Un petit arrosoir par mois s'avère très suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Géraniums doubles (pélargoniums)   Sam 21 Juin - 9:21

Je viens d'acheter des géraniums doubles que j'ai mis sur mon balcon. J'aimerais savoir à quelle fréquence il faut les arroser. Les géraniums ont-ils besoins de beaucoup d'eau ou très peu ? Existe-t-il un engrais spécifique pour accèlerer la croissance ?

Les géraniums doubles sont en fait des pelargoniums. Cultivés en pots ou en jardinières, ils ont besoin d'être arrosés abondamment, du fait de leur exposition en pleine lumière. Laissez cependant sécher la terre entre 2 arrosages. Faites pas ailleurs des apports d'engrais liquide (le plus commode) tout les 15 jours en été, de mai à septembre. Bonne floraison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Sortir les géraniums   Sam 21 Juin - 9:27

Début mai, il est largement temps pour la plupart d'entre vous de sortir les géraniums que vous aviez hivernés. De leur vrai nom pelargoniums, ils constituent encore aujourd'hui une fleur incontournable de l'été, même si leur domination absolue des balcons et terrasses tend aujourd'hui à s'estomper un peu...

Hivernage


Les pélargoniums ont été mis à l'abris aux premiers frimas de l’hiver. Rentrés à l'abri dans un local non chauffé, vous leur avez généralement prodigué après un bon nettoyage, suivi d'une taille des tiges à 15-25 cm, sauf pour les sujets auxquels vous vouliez garder un volume important.



Première sortie

Lorsque les gelées nocturnes ne sont plus à craindre, que le temps a bien radouci, vous pouvez sortir vos protégés.

Gageons que l'ensemble ressemblera peu ou prou à la photo ci-contre : feuilles séchées, quelques branches molles ou creuses, terre toute sèche, et malgré cette absence d'arrosage et la lumière chiche du local d'hivernage, quelques pousses vertes qui jaillissent de-ci, de-là. Il va falloir opérer...

Si vous avez le temps de vous occuper immédiatement des pots, faites-le. Mais dans tous les cas, placez-les à un endroit abrité, évitez absolument une exposition trop ensoleillée et apportez-leur un peu d'eau. La conjugaison de l'abandon en extérieur et du soleil pourrait compromettre radicalement les chances de reprise.

Gelé ?

Certains des géraniums ont peut être gelé. Pas toujours facile à dire au premier coup d'oeil. Si vous avez un doute, laissez en le bénéfice. Arrosez un peu, et surveillez dans les jours qui suivent si quelques pousses vertes apparaissent. Si aucun signe de vigueur ne se produit dans les 2 à 3 semaines, vous pouvez hélas inscrire ce sujet au rang des pertes de l'hiver.



Faut-il rempoter ?

C'est nettement préférable. Ces géraniums en pots sont vigoureux; ils développent un chevelu racinaire important et épuisent fortement le substrat.

Dépotez (parfois difficile), et ôtez partiellement la terre des racines. Coupez la moitié de ces dernières pour favoriser leur renouvellement.

Nettoyez le pot ou la jardinière avec une eau additionnée d'un peu de Javel, pour éviter la propagation des maladies.

Rempotez dans le même contenant, avec un mélange de terreau et de compost.

Une belle forme

Il faut ensuite redonner une belle forme à la plante.

Coupez donc tout ce qui est sec. Otez impérativement toutes les feuilles sèches et raccourcissez les tiges à une dizaine de centimètres, plus long si le sujet est d'un volume important.



Aux petits soins

Une fois ces travaux achevés, faites un premier apport d'eau mesuré, et reprenez des arrosages de plus en plus rapprochés et abondants, au fur et à mesure de l'avancement dans la saison.

Placez bien sûr quelques jours après leur sortie vos pots en plein soleil : c'est là leur emplacement de prédilection, à l'exception des variétés à feuillage panaché, qui préfèrent la mi-ombre.

La végétation reprendra rapidement; n'oubliez pas que les géraniums sont gourmands, et que des apports d'engrais sont bienvenus au cours de l'été pour soutenir une floraison continue.

Espérance de vie

Correctement hiverné, un pélargonium peut parfaitement vivre 20 ans ! N'attendez-pas cet âge canonique pour bouturer votre géranium : vous garantirez la survie des variétés que vous appréciez, vous l'aurez à plusieurs exemplaires dans votre décor, ou vous pourrez également l'échanger avec d'autres amateurs !

Source : Gerbeaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
belle onyx
Complètement déjantée mwa?!?
Complètement déjantée mwa?!?
avatar

Nombre de messages : 1816
Age : 68
Localisation : cote d'azur
Humeur : ONYX mon ange tu nous manque !!!!!
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: re:Geranium   Sam 21 Juin - 10:11




yop merci ma puce cette apres midi je vais lire tout ca tranquillou
il sont trop beaux cette année veut pas qu'il pourrises jaime bien moi sur la terrrasse tuxxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Geranium   

Revenir en haut Aller en bas
 
Geranium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Geranium et Pin nain
» Une nouvelle petite merveille de geranium vivace!
» Geranium pyrenaicum 'Bill Wallis'
» geranium soboliferum "starman"
» terre geranium terre de semis terre plante interieur..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doumie :: Au quotidien :: Maison et jardin-
Sauter vers: