Doumie

Au lieu d'un site, un forum pour partager...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Deux prêtres homosexuels se sont mariés dans une église de Londres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Deux prêtres homosexuels se sont mariés dans une église de Londres   Dim 15 Juin - 10:11

dimanche 15 juin 2008 LONDRES L' Express

L'Eglise d'Angleterre a annoncé samedi soir que deux prêtres homosexuels auraient manqué à leurs devoirs, après s'être mariés et avoir échangé leurs alliances, lors de la toute première cérémonie religieuse jamais organisée dans une église du pays, selon la presse.

Le journal dominical The Sunday Telegraph précise que les prêtres Peter Cowell et David Lord, se sont "mariés" dans l'une des plus vieilles églises d'Angleterre, Saint Bartholomew the Great à Londres, en utilisant le rite le plus traditionnel pour cette union religieuse.

Le couple avait fait préalablement enregistrer légalement son statut de partenariat civil, avant la cérémonie à l'église, ajoute le journal.

Un porte-parole de l'Eglise anglicane a déclaré à l'AFP qu'il n'y avait "aucune raison" de douter que ce mariage ait eu lieu. "Ce cas nous apparaît comme une sérieuse entorse aux règles de la part d'une personne ou d'un groupe de personnes".

L'évêque de Londres, Richard Chartres, diocèse où à eu lieu la cérémonie, n'était pas joignable ce samedi, a précisé le porte-parole.

L'Eglise anglicane est profondément divisée depuis que sa branche américaine a consacré en 2003 un ecclésiastique ouvertement homosexuel, Gene Robinson, évêque du New Hampshire (nord-est).


L'Eglise d'Angleterre a annoncé samedi soir que deux prêtres homosexuels auraient manqué à leurs devoirs, après s'être mariés et avoir échangé leurs alliances, lors de la toute première cérémonie religieuse jamais organisée dans une église du pays, selon la presse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Deux prêtres homosexuels se sont mariés dans une église de Londres   Dim 15 Juin - 10:12

Ma réaction : merci à vous!!!!! foulov yop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
belle onyx
Complètement déjantée mwa?!?
Complètement déjantée mwa?!?
avatar

Nombre de messages : 1816
Age : 68
Localisation : cote d'azur
Humeur : ONYX mon ange tu nous manque !!!!!
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: re:Deux pretes homosexsuels se sont mariés dans une eglise de londres   Dim 15 Juin - 10:16




yop et bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Deux prêtres homosexuels se sont mariés dans une église de Londres   Dim 15 Juin - 10:23

belle onyx a écrit:



yop et bravo
angcal1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Le mariage homosexuel devient légal en Californie   Lun 16 Juin - 8:01

NOUVELOBS.COM | 16.06.2008 |

La Californie devient le deuxième Etat américain à autoriser l'union gay mais le premier à délivrer des certificats à des couples venus d'ailleurs.

Lundi 16 juin, la Californie devient le deuxième Etat américain à légaliser le mariage homosexuel, mais aussi le premier à délivrer des licences à des couples venus d'ailleurs.
La décision entre officiellement en vigueur à 17h00 lundi (00H00 GMT mardi).
La fête finie, les problèmes juridiques risquent donc de s'accumuler pour ces "jeunes mariés" dont l'union ne sera pas reconnue dans leur Etat de résidence.
Inquiets, les principaux mouvements de défense des droits des homosexuels les exhortent en tous cas à ne pas se précipiter devant les tribunaux pour exiger cette reconnaissance.
Richard Williams, avocat à Chicago, y conseille les couples homosexuels. "Ca n'est peut-être pas accepté ici dans l'Illinois, mais c'est légal, c'est réel. Si vous allez vous marier en Californie, il faut être conscient des problèmes potentiels que vous aurez".
Les casse-têtes à venir sont nombreux: héritage, décisions médicales, sécurité sociale, retraite, garde des enfants...

Des mariages plus ou moins reconnus


La Californie emboîte le pas au Massachusetts, mais comme elle sera le premier Etat du pays à ne poser aucune condition de résidence, on s'attend, sans avoir encore d'idée chiffrée précise, à ce que de nombreux couples viennent d'un peu partout pour se marier dans le "Sunshine State".
"On ne voulait pas rater ça", explique la New-Yorkaise Inga Sarda-Sorensen. Elle convolera à la mi-septembre à Malibu, avec sa compagne depuis dix ans, Jennie Talley. En 2004, elles se sont unies par un "PACS" à la new-yorkaise, partenariat qui leur donne déjà des droits supplémentaires, mais considèrent le mariage comme un progrès.
Les New-Yorkais sont mieux lotis que d'autres: dans leur Etat, les mariages célébrés ailleurs seront reconnus, même entre personnes du même sexe. Ce qui n'est pas le cas dans la plupart des autres Etats ou au niveau fédéral, où parfois des amendements précisent spécifiquement que le mariage n'existe qu'entre un homme et une femme.

Les mariés peuvent se retrouver "coincés"

Craignant des conséquences contreproductives de leur victoire californienne et préférant des actions concertées, neuf organisations nationales de défense des droits des homosexuels ont lancé un appel aux futurs "mariés californiens" pour qu'ils s'abstiennent de poursuites judiciaires pour faire reconnaître leur mariage. "De mauvaises décisions judiciaires rendront beaucoup plus difficile, et certainement plus long, notre combat pour faire gagner le mariage", écrit la coalition.
Shannon Minter, directrice juridique du Centre national pour les droits des lesbiennes, pense que les actions en justice devraient n'intervenir qu'en "dernier ressort absolu", dans des situations où l'injustice serait trop insupportable, et avec une chance réaliste de victoire.
Elle souligne aussi que les "mariés californiens" qui voudraient ensuite divorcer peuvent se retrouver coincés: leur Etat d'origine risque de refuser le divorce à des gens dont il ne reconnaît pas le mariage. Et pas moyen de retourner en Californie, qui marie tout le monde mais ne divorce que les résidents...
Pour David Buckel, conseil de l'association gay Lambda Legal, il faut également réfléchir à deux fois si l'un des futurs époux n'a pas la nationalité américaine (risque d'expulsion du territoire) ou s'il est militaire (risque de licenciement, du fait de la politique de tolérance relative -le "don't ask, don't tell"- de l'armée). (avec AP)
Avocate à Houston, Debbie Hunt craint que certains de ses clients ne reviennent de Californie convaincus de bénéficier des mêmes protections que tout couple marié, et ne tombent de haut dans un Texas qui interdit l'union entre personnes de même sexe. Elle a ainsi dissuadé Regina Cassanova et Jheri Dupart de se lancer dans l'aventure californienne: "ce n'est peut-être pas le bon moment pour nous", explique Regina Cassanova, 27 ans.
En revanche, Bonnie Aspen et Willow Williams, en couple depuis 29 ans et en partenariat légal depuis son adoption l'année dernière par l'Etat de Washington, se marieront en Californie. C'est "un pas de plus pour aider notre Etat et le pays à avancer", dit Bonnie Aspen. "Dans 20 ans, ce pays sera très gêné de ce qu'il a fait subir à certains de ses citoyens". (avec AP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Vil Coyote
ça bulle ...
ça bulle ...
avatar

Nombre de messages : 741
Age : 40
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Un village réservé aux retraités homosexuels   Mer 23 Juil - 12:12

Daylesford, Australie – Un village de retraite réservé aux gays, lesbiennes et transgenres devrait bientôt voir le jour en Australie.

Offrant 120 appartements de deux ou trois pièces, le village de Linton Estate proposera à sa clientèle de nombreux divertissements.

Avec un budget de 26 millions de dollars australiens (près de 16 millions d’euros), Linton Estate proposera un court de tennis, des pistes de bowling, du théâtre en plein-air et un centre de détente comprenant entre autres piscine, spa, gymnase, café et restaurant.

Sa construction devrait commencer début 2009.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Une décision en faveur de l'homoparentalité   Jeu 20 Nov - 10:43

Dans la vie, Camille, 3 ans, a deux "mamans" : Sylvia, qui l'a portée et mise au monde, et Hélène, qui partage la vie de Sylvia depuis plus de dix ans. "Nous rêvions d'un enfant mais nous hésitions à avoir recours à une insémination artificielle, en raison de l'anonymat du donneur, raconte Hélène. Nous nous disions que notre enfant voudrait, peut-être, un jour mettre un visage sur ce don. Nous avons alors rencontré un homme qui proposait d'aider un couple de femmes."
Cet homme, Christophe, a donné son sperme, il a promis qu'il rencontrerait l'enfant s'il le souhaitait et il l'a reconnu peu après sa naissance. Il est cependant toujours resté dans l'ombre : il n'a jamais rencontré Camille et il ne verse aucune pension alimentaire. Parce qu'il est, aux yeux de la justice, le père de la petite fille, il exerce pourtant l'autorité parentale. Hélène, qui élève Camille depuis sa naissance, n'a en revanche aucun lien juridique avec l'enfant.

Pour pallier cette difficulté, Sylvia et Christophe, les deux "parents" officiels de Camille, se sont adressés à la justice : assistés par l'avocate Caroline Mécary, ils ont demandé en 2006 au tribunal de Versailles de partager leur autorité parentale avec Hélène. Le parquet s'y est fermement opposé mais la juge aux affaires familiales l'a accepté : il est "incontestablement de l'intérêt supérieur de l'enfant" d'accéder à cette demande, note-t-elle.

"ENFANT ÉPANOUIE"



Inventée en 2002, cette mesure permet aux parents de "déléguer tout ou partie de l'exercice de leur autorité parentale à un tiers, membre de la famille, proche digne de confiance". Elle ne crée pas de lien de filiation avec l'enfant, elle n'autorise ni la transmission du nom, ni celle des biens, mais elle facilite la vie des familles en autorisant le "tiers" à accompagner l'enfant à l'école ou à l'hôpital jusqu'à ses 18 ans.

La juge souligne que la naissance de Camille "s'est inscrite dans un projet de couple pour fonder une famille" et qu'Hélène "s'est investie pleinement dans l'éducation et le développement de l'enfant depuis sa naissance". L'enfant "apparaît épanouie et équilibrée dans cette vie qu'elle partage entre sa mère et la compagne de celle-ci, qui entretiennent une relation stable et harmonieuse". Le partage de l'autorité parentale consacre donc "les rapports de fait qu'(Hélène) entretient déjà avec la mineure" et facilitera "la prise en charge quotidienne de l'enfant et son éducation".

Les deux femmes n'en doutent pas : Sylvia, ingénieur, a des horaires très lourds tandis qu'Hélène, cadre dans la fonction publique, s'occupe souvent de Camille en fin de journée. A la crèche, les deux femmes ont toujours été bien acceptées mais l'absence de statut d'Hélène pose parfois problème : un jour, Sylvia a dû autoriser en urgence, par fax, une amie à aller chercher Camille à la crèche car le feu vert d'Hélène ne suffisait pas.

Pour les deux femmes, la décision du tribunal a le mérite de reconnaître symboliquement la place d'Hélène. "Je la considère comme ma fille mais il arrive que certains me regardent comme une étrangère parce que je ne l'ai pas portée et que je n'ai pas de lien juridique avec elle, ce qui est difficile à vivre. Ce jugement devrait faciliter les choses : lorsque vous dites que vous avez l'autorité parentale, les gens savent d'emblée comment se positionner."

Anne Chemin
Article paru dans l'édition du 19.11.08.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux prêtres homosexuels se sont mariés dans une église de Londres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux prêtres homosexuels se sont mariés dans une église de Londres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos clés sont verrouillées dans votre auto?"
» Où sont vos chiens dans votre voiture ?
» Deux maitre dans l'art de l'éducation.
» Alpaga dans la neige
» tres urgent!donne labrador noir!dans l indre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doumie :: Out.... :: Kéjenfé?-
Sauter vers: