Doumie

Au lieu d'un site, un forum pour partager...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Justice : un diabétique « condamné » à cause de sa maladie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Justice : un diabétique « condamné » à cause de sa maladie   Mer 11 Juin - 20:06

Par Destination Santé Destination Sante - il y a 1 heure 51 minutes

Incroyable ! Un père vient de se voir dénier le droit de visite élargie qu'il demandait à la justice, au motif… qu'il serait diabétique et que sa maladie ferait courir un risque à son enfant. « Nous craignons que ce jugement ne fasse jurisprudence », dénonce l'Association française des Diabétiques ( AFD). « Or la France compte 3 millions de diabétiques et 15 millions de malades chroniques ».


La décision du Juge aux Affaires familiales du Tribunal de Grande Instance de Niort se base en fait, sur des motifs qui peuvent sembler discriminatoires. « Attendu qu'il peut perdre connaissance (coma diabétique) à tout moment (…) que l'on s'associe pleinement aux craintes de Madame (X, mère de l'enfant, n.d.l.r.) dans la mesure où Sébastien est en bas âge et qu'il peut se retrouver dans une situation dramatique si son père venait à faire un malaise. (…) Que par ailleurs, on peut s'interroger sur l'opportunité pour Monsieur … de faire monter son fils dans sa voiture (…) un malaise au volant pouvant avoir des conséquences dramatiques pour lui-même et l'enfant, sans parler des autres usagers de la route ».

Ce n'est pas tout. Le juge estime par ailleurs « que l'on ne peut se voiler la face devant les risques pour Sébastien en cas de survenance d'un coma diabétique de son père, sauf à être totalement inconscient et irresponsable, ce que doit se refuser un Juge aux Affaires Familiales… »

Cette décision fait bondir l'AFD. « Que les choses soient claires. Il y a peut-être mille très bonnes raisons de souscrire aux demandes de Mme (…), mais en aucun cas le diabète de (…) ne saurait figurer au rang de ces motifs-là ». Prenant le parti de la dérision, les responsables de l'Association suggèrent ainsi que « le diabète soit considéré comme une infraction à la loi, que les diabétiques soient privés de tous leurs droits et sévèrement punis ». En attendant, le père a interjeté appel du jugement.

« Il est outrageant de voir que l'on utilise le diabète comme argument pour empêcher un père d'avoir la garde de son enfant », s'insurge le Pr Patrick Vexiau, chef du service de diabétologie de l'hôpital Saint-Louis de Paris. « Tout ce qui est écrit dans ce jugement par rapport au diabète est infondé », poursuit-il. « Un diabétique correctement traité ne présente pas de risque de coma hypoglycémique (un trouble) très rare et que l'on sait prévenir. Il y a des signes annonciateurs comme des sueurs, des tremblements que les patients diabétiques connaissent très bien. »

Cette affaire renvoie au cas de l'aide-soignante qui à Rennes, s'était vue refuser l'embauche dans un service hospitalier pour cause de diabète. Elle suscite également des inquiétudes face à la montée des attitudes discriminatoires vis-à-vis de certains malades. Un sujet peut-être, dont devrait se saisir la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité (HALDE).

Source : AFD, 11 juin 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Justice : un diabétique « condamné » à cause de sa maladie   Mer 11 Juin - 20:07

ça me fout hors de moi!Entre ceux qu on laisse crever sous prétexte qu ils ont une gastro alors qu ils sont en hyper ou en hypo,ceux qu on laisse pas voyager avec leurs médocs etc... evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: "Un père diabétique ne présente pas de danger pour son enfant"   Sam 14 Juin - 6:19


Un père divorcé s'est vu refuser un droit de garde élargi pour son petit garçon, âgé de deux ans, en raison de son diabète. Cette décision, rendue dernièrement par le tribunal de grande instance de Niort (Deux-Sèvres), suscite de vives réactions, tant chez les 450 000 patients concernés que chez les médecins spécialistes de cette pathologie. Le père, lui, a fait appel du jugement.


Le Pr Patrick Vexiau, chef du service diabétologie à l'hôpital Saint-Louis, à Paris, répond aux questions de L'Express.

Un patient soigné pour un diabète insulino-dépendant peut-il faire courir des risques à son fils en bas âge ?

Clairement, non. C'est outrageant de laisser croire qu'un père diabétique peut être dangereux pour son enfant. Tous les patients disposent aujourd'hui de lecteurs de glycémie qui leur permettent de vérifier à tout moment s'ils doivent prendre de l'insuline. Le juge justifie sa décision en arguant du risque de coma diabétique. Il laisse penser que cet événement peut survenir brutalement, sans prévenir, à la manière d'une crise d'épilepsie. Or ce n'est pas le cas ! Le coma est précédé de symptômes très nets : des sueurs, des tremblements, des palpitations. Le patient a donc le temps de manger quelque chose pour éviter le pire.

Certains patients peuvent-ils se décourager face à la lourdeur de leur traitement ?

Le traitement est contraignant, c'est indiscutable. Mais ceux qui le suivraient mal risquent de connaître une décompensation de leur diabète, beaucoup plus qu'un coma. Là encore, les effets d'une décompensation ne se manifestent pas brutalement. D'abord, le patient va être alerté par des symptômes, comme la sensation de soif ou l'envie d'uriner. S'il ne réagissait pas, ce serait seulement 24 à 48 heures plus tard qu'il se mettrait à somnoler ou à faire des malaises. Le père qui reçoit son enfant pour un ou plusieurs jours n'a aucune raison de se laisser surprendre.

Les personnes diabétiques subissent-elles souvent des discriminations liées à leur maladie ?

Oui, surtout dans le domaine de l'emploi. Ainsi, au mois de février, un hôpital a été condamné pour avoir refusé de titulariser une aide-soignante en raison de son diabète insulino-dépendant. Dans le domaine du crédit, également, les personnes diabétiques subissent des surprimes d'assurance qui les empêchent le plus souvent d'emprunter. Mais en matière de divorce, je ne connais pas de précédent à la décision du tribunal de Niort. Ce jugement doit rester le premier et le dernier motivé par de tels arguments.

Par Estelle Saget- publié le 13/06/2008-L' Express.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Vil Coyote
ça bulle ...
ça bulle ...
avatar

Nombre de messages : 741
Age : 40
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Justice : un diabétique « condamné » à cause de sa maladie   Sam 21 Juin - 20:21

Il repasse en jugement ? Tu sais toi ? sorry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Un père se voit refuser un droit de garde élargi au motif de son diabète   Mer 2 Juil - 18:54

AFP - il y a 2 heures 4 minutes

NIORT (AFP) - Le père d'un enfant de deux ans s'est vu refuser un droit de garde élargi par le TGI de Niort uniquement au motif que son diabète "fait courir un risque" à son fils, une décision qui a indigné l'Association française des diabétiques (AFD) pour qui c'est une "première".

Un juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance de Niort a refusé à un père, par une ordonnance de référé du 17 mars 2008 dont l'AFP a obtenu copie jeudi, "un droit de visite et d'hébergement élargi" au motif que son diabète insulino-dépendant posait un "problème majeur" en raison de "risques de coma diabétiques réels".

L'enfant, "en bas âge", "peut se retrouver dans une situation dramatique si son père venait à faire un malaise dont ce dernier refuse de voir les conséquences", selon l'ordonnance, qui évoque notamment "un malaise au volant".

Le père, qui avait demandé de voir son fils du jeudi 18h au samedi 18h, ne pourra le voir que le mercredi après-midi et un samedi sur deux, sans hébergement.

L'AFD s'est dite "indignée" par cette décision, révélée par la Nouvelle République du Centre-Ouest. "Cela veut dire que trois millions de diabétiques ne peuvent pas s'occuper de leurs enfants", a déclaré la porte-parole de l'association à l'AFP en soulignant qu'elle n'avait "pas souvenir d'une affaire similaire" dans le passé.

"On ne peut se voiler la face devant les risques pour l'enfant en cas de survenance d'un coma diabétique de son père, sauf à être totalement inconscient et irresponsable, ce que doit se refuser d'être un juge aux affaires familiales, seul l'intérêt de l'enfant méritant d'être pris en considération", a développé le juge dans son ordonnance.

Le jugement mentionne également des "troubles du comportement" du père, mais "qui ne présentent pas un gravité telle qu'ils fassent courir un risque à l'enfant".

"Il y a peut-être de bonnes raisons de ne pas donner la garde d'un enfant à un père, mais que l'on ne serve pas du diabète comme alibi", a commenté la porte-parole de l'AFD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Père diabétique privé de droit de garde : la justice ordonne une expertise médicale   Mer 2 Juil - 18:56

AFP - il y a 2 heures 8 minutes

POITIERS (AFP) - La cour d'appel de Poitiers a demandé mercredi une expertise médicale pour le père d'un enfant de deux ans qui s'est vu refuser un droit de garde élargi par le tribunal de Niort au motif que son diabète "fait courir un risque" à son fils, a-t-on appris de source judiciaire.

Cette expertise médicale, demandée par l'avocat du père et le ministère public, a été acceptée par la cour d'appel qui fixera une nouvelle audience après les résultats de l'expertise, selon la même source.

Un juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance de Niort a refusé au père, par une ordonnance de référé du 17 mars 2008, "un droit de visite et d'hébergement élargi" au motif que son diabète insulino-dépendant posait un "problème majeur" en raison de "risques de coma diabétique réels".

Lors de l'audience, l'avocat du père avait proposé de faire réaliser une expertise médicale, mais cela n'avait pas été retenu par le juge.

Le père a fait appel.

"Je n'ai rien à craindre de cette expertise médicale. Je suis un bi-polaire (trouble de fluctuation de l'humeur) correctement traité, je suis un diabétique correctement traité", a déclaré le père de l'enfant à l'issue de l'audience.

"Je regrette le report car mon fils me manque. Je ne vais pas passer de vraies vacances car on m'interdit de voir mon fils deux jours de suite. On interdit qu'il dorme chez moi car je suis soupçonné de pouvoir faire des comas la nuit", a-t-il encore expliqué.

L'audience en appel fixée au 30 octobre avait été avancée au 2 juillet, en raison de l'émoi suscité par cette affaire qui avait notamment provoqué "l'indignation" de l'association française des diabétiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Justice : un diabétique « condamné » à cause de sa maladie   Mer 2 Juil - 18:59

pinng sont vraiment gogoles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Rinkin
J'ai peur de rien ...
J'ai peur de rien ...
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 41
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Justice : un diabétique « condamné » à cause de sa maladie   Jeu 3 Juil - 12:44

Ils sont pas bien franchement ! Y a pas un comité de soutien ? bloooondeuh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rinkin
J'ai peur de rien ...
J'ai peur de rien ...
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 41
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Justice : un diabétique « condamné » à cause de sa maladie   Mar 8 Juil - 11:59

ça n ' avance toujours pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Justice : un diabétique « condamné » à cause de sa maladie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Justice : un diabétique « condamné » à cause de sa maladie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chat diabétique cherche "infirmière" pour deux semaines !
» Régime pour diabétique
» alimentation chat diabétique et insuffisant rénal
» Un témoignage d'espoir pour ceux qui ont un chat diabétique.
» RESCUE chatte diabétique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doumie :: Out.... :: Kéjenfé?-
Sauter vers: