Doumie

Au lieu d'un site, un forum pour partager...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Cinéma] Sur la toile ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Wanted : choisis ton destin   Mer 16 Juil - 7:43

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Timur Bekmambetov
Avec James McAvoy, Angelina Jolie, Morgan Freeman
Film américain.
Genre : Action
Durée : 1h 50min.
Année de production : 2008
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Titre original : Wanted
Distribué par Paramount Pictures France


A la mort de son père, un jeune homme découvre que ce dernier était un assassin professionnel. Il est alors recruté par son agence pour reprendre le flambeau...

CRITIQUES :

Télérama
- Pierre Murat

On pourra contester la morale qui se dégage de la B.D. de Mark Miller et J.G. Jones (...) mais le scénario (...) est assez réjouissant. Tout comme la qualité des poursuites et des effets spéciaux. Berf, voilà un divertissement d'été extrêmement spectaculaire.


Mad Movies
- Alexandre Poncet

(...) sur la base d'un script tentaculaire (...) le long-métrage dissipe peu à peu son contenu thématique au profit d'une imagerie de jeu vidéo (...) ce qu'il perd (...) en résonance, Wanted le gagne en immédiateté.


Première
- Véronique Le Bris


Pas une once de psychologie pour troubler un scénario tourné à 100% vers l'action (...) Fatigant, pour ne pas dire éprouvant.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Voyage au centre de la Terre - 3D   Mer 16 Juil - 7:46

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Eric Brevig
Avec Brendan Fraser, Josh Hutcherson, Anita Briem
Film américain.
Genre : Science fiction, Fantastique, Aventure
Durée : 1h 32min.
Année de production : 2006
Film pour enfants à partir de 10 ans
Titre original : Journey to the Centre of the Earth
Distribué par Metropolitan FilmExport


Personne ne croit plus le professeur Trevor Anderson lorsqu'il affirme être sur le point de faire une extraordinaire découverte. Ses hypothèses révolutionnaires l'ont mis au ban de la communauté scientifique. Pourtant, au cours d'une expédition en Islande, Trevor et son neveu, le jeune Sean, sous la conduite de leur guide islandaise Hannah, vont se retrouver plongés dans l'inconnu.
Dans leur périple vers les profondeurs de la Terre, ils rencontreront des mondes inexplorés, des merveilles extraordinaires, des dangers mortels et des créatures fabuleuses... Une seule chose est certaine : à 6 km sous la surface, tout peut arriver.

CRITIQUES :

Le Journal du Dimanche
- Stéphanie Belpêche


Cette nouvelle adaptation (...) offre, grâce à la 3D, un spectacle jubilatoire (...) Ce divertissement sans prétention embarque le spectateur dès les premières minutes dans une aventure extraordinaire.


Première
- Gérard Delorme


(...) le film satisfait les attentes et donne lieu à au moins une scène d'anthologie (...) Evidemment, le véritable intérêt réside dans une 3D enfin efficace.


L'Ecran Fantastique
- Gilles Penso

La beauté des décors, la maîtrise des effets spéciaux numériques et l'efficacité des séquences de suspense vertigineuses s'apprécient sans modération.


Télérama
- La rédaction


(...) Gardez le 3D et jetez le reste. Otez ces gags en relief et il ne reste qu'un nanar plat qui évoque les premiers jeux vidéos sur console avec un Brendan Fraser moins expressif que Super Mario.

Mad Movies
- Stéphane Thiellement

Scénario bâclé, effets spéciaux énormes, humour infantile (...)

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Nos 18 ans   Mer 16 Juil - 7:49

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Frédéric Berthe
Avec Théo Frilet, Valentine Catzéflis, Michel Blanc
Film français.
Genre : Comédie
Durée : 1h 33min.
Année de production : 2007
Film pour enfants à partir de 10 ans
Remake de Le Jour d'avant l'examen
Distribué par TFM Distribution


A quelques jours du bac, un lycéen décide de régler ses comptes avec le professeur le plus vache du lycée. Pas de chance, celui-ci est membre du jury aux oraux ! Pire, il est le père de la jeune inconnue dont notre héros est tombé amoureux au détour d'une soirée...

CRITIQUES :

Première
- Isabelle Danel


"Nos 18 ans" n'évite aucun cliché mais parvient çà et là à faire surnager quelques scènes justes et drôles.


Télérama
- La rédaction


Refaire La Boum en situant l'action au début des années 90, quel intérêt? On se le demande en sortant de Nos 18 ans. Le tout s'évapore à la vitesse de la mauvaise bière dans les fiestas adolescentes.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Spartatouille   Mer 16 Juil - 7:51

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Jason Friedberg, Aaron Seltzer
Avec Sean Maguire, Diedrich Bader, Kevin Sorbo
Film américain.
Genre : Comédie
Durée : 1h 24min.
Année de production : 2008
Titre original : Meet the Spartans
Distribué par Twentieth Century Fox France

Portant capes et slips en cuir, l'héroïque Léonidas et ses 13 - eh oui, 13 seulement ! - Spartiates s'apprêtent à affronter l'envahisseur venu de Perse.
Le combat s'annonce d'autant plus difficile que l'armée de Xerxès, le roi des Perses, compte parmi ses rangs Ghost Rider, Rocky Balboa, les Transformers, une Paris Hilton bossue, et une brochette de créatures toutes plus redoutables les unes que les autres...

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Un monde à nous   Mer 16 Juil - 7:54

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Frédéric Balekdjian
Avec Edouard Baer, Anton Balekdjian, Philippe Lefebvre
Film français.
Genre : Drame
Durée : 1h 31min.
Année de production : 2007
Distribué par Mars Distribution

Noé entre en 6ème en même temps qu'il découvre une nouvelle ville et une nouvelle maison dans laquelle il vient d'emménager avec son père, Marc.
Coaché par ce dernier, Noé assume un entraînement intensif de sport de combat. Et Marc n'hésite pas à le mettre en situation d'attaque. Ils sont en danger, il doit être prêt à répondre à la moindre agression.
Tout en gardant le secret sur sa "double" vie, Noé doit apprendre à se faire une place dans son nouveau collège. Il se lie d'amitié avec Marine, une jeune fille pleine d'énergie. Noé découvre un monde dont la vision était jusqu'ici façonnée par son père. Un père si proche et pourtant si mystérieux. Entre eux, c'est une histoire de complicité et d'affrontements.

CRITIQUES :

Télé 7 Jours
- Viviane Pescheux


Balekdjian orchestre un suspense singulier, superbe prétexte à une relation père-fils intense et tendue. Il est servi par deux grands acteurs (...)

Le Journal du Dimanche
- Jean-Pierre Lacomme


Un film aux multiples fausses pistes qui permet de découvrir un Edouard Baer différent (...) il est plus que convaincant aussi bien en papa vigilant qu'en spécialiste de la self-defense.


Télérama
- Juliette Bénabent

Il manque hélas à l'acteur (Edouard Baer) la puissance sourde, rentrée, qui donnerait à cet homme paranoïaque une profondeur authentique. (...) Mais l'habileté de la mise en scène ne se dément pas (...).


Première
- Didier Roth-Betoni

(...) un ensemble troublant, film d'atmosphère très noir, très torturé, mené par un Edouard Baer inédit (...) On regrette d'autant plus les quelques petits défauts de cette seconde réalisation (...)

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Fool Moon   Mer 16 Juil - 7:56

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Jérôme L'hotsky
Avec Bruno Salomone, François Morel, Artus de Penguern
Film français.
Genre : Comédie
Durée : 1h 30min.
Année de production : 2007
Distribué par Zelig Films Distribution

Une bande d'anciens copains de Sciences-Po, devenus de jeunes loups de la politique (dans des camps différents !) se retrouvent pour un week-end dans une maison isolée en Bretagne avec pour seul mot d'ordre : se détendre et surtout ne jamais parler politique. Mais la pleine lune, des voisins adeptes de mystérieux rites celtiques et le vieil Armagnac trouvé dans la cave vont les faire désavouer leur promesse... et tout va partir en live...

CRITIQUE :


Télérama
- Mathilde Blottière


(...) La réussite de ce petit film cocasse est précisément de tabler sur un comique d'accumulation... (...) On en ressort vaguement inquiet d'avoir autant ri, mais rudement content d'avoir raté Sciences-Po.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Soit je meurs, soit je vais mieux   Mer 16 Juil - 7:58

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Laurence Ferreira Barbosa
Avec Florence Thomassin, François Civil, Marine Barbosa
Durée : 1h 53min.
Année de production : 2007
Distribué par Bac Films


Après que son père eut quitté le foyer pour une autre femme, Martial, 16 ans, doit déménager avec sa mère, Sabine, pour un appartement plus modeste. Nouveau quartier, nouveau lycée, Martial a du mal à s'intégrer. Sa mère propose de l'aider, mais maladroite et fantasque, elle ne fait qu'envenimer la situation. Martial se sent alors un peu plus exclu de la collectivité et décide de se rapprocher d'un couple de jumelles de son âge, étranges et marginales. Commence pour Martial une suite d'expériences aussi inquiétantes qu'excitantes.


CRITIQUES :


Cahiers du Cinéma
- Antoine Thirion


Barbosa n'espère pas trouver dans la banlieue plus de nuances et de dégradés psychologiques, mais une caractérisation têtue qui tailles les personnages pour la comédie (...) Cette dextérité de trait et de rythme est rare (...) l'énergie est celle de la comédie américaine.

Télérama
- Louis Guichard

(...) Le jeune François Civil (...) oppose ce qu'il faut d'inertie à ce principe de mouvement perpétuel qui donne son rythme au film. D'où un genre de burlesque ensommeillé et songeur, durablement séduisant.


Première
- Véronique Le Bris

(...) la réalisatrice mixe la neige et le feu pour arriver à un mélange détonant. Pourtant, l'émulsion prend mal, ne suscitant qu'un vague et trop tardif soulèvement de nos sens et de notre raison. Dommage !

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Broken English   Mer 16 Juil - 8:01

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Zoe R. Cassavetes
Avec Parker Posey, Melvil Poupaud, Drea de Matteo
Film américain.
Genre : Comédie
Durée : 1h 33min.
Année de production : 2008
Distribué par Eurozoom

En parfaite new-yorkaise, Nora, la trentaine bien sonnée, s'est développée une carapace à l'épreuve de l'amour. Cynique et désenchantée, elle se demande ce qu'elle pourrait bien faire pour trouver l'homme idéal. Elle n'est pas vraiment aidée par sa mère qui ne perd jamais une occasion de lui rappeler qu'elle est toujours célibataire.
Après une série de rendez-vous désastreux, elle rencontre Julien, un français insouciant et joyeux, venu à New York pour travailler sur un film qui finalement ne se fera pas. Nora se laisse un moment convaincre par l'insouciance de Julien, mais redoutant un nouvel échec amoureux, elle se refuse d'y croire et le laisse repartir en France.
Prise de remords, elle décide finalement d'aller à Paris, espérant enfin conjurer le sort de son train-train quotidien. Ce voyage sera l'occasion de reprendre en main sa destinée...

CRITIQUES :

Première
- Mathieu Carratier

(...) Zoe Cassavetes (...) capture ce charme vibrant qui caractérisait le genre (le cinéma indépendant américain) dans les années 1990, avant qu'il ne devienne une succursale de studios en manque de caution artistique.


Brazil
- Julien Leimdorfer

Malheureusement, si le tout n'est pas dépourvu ni de coeur, ni d'idées, il manque singulièrement de puissance, et surtout de subtilité (...) autant de banalités dont on se serait privé de la part d'un petit film indépendant.

Télérama
- La rédaction

La romance, vaguement rohmerienne, est un ratage de A à Z. Dialogues, mise en scène, rythme : rien ne fonctionne. De l'infortune de l'hérédité.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Harold et Kumar s'évadent de Guantanamo   Mer 16 Juil - 8:02

Ce film fait partie de la Saga Harold and Kumar
Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Hayden Schlossberg, Jon Hurwitz
Avec John Cho, Kal Penn, Paula Garces
Film américain.
Genre : Comédie
Durée : 1h 30min.
Année de production : 2007
Titre original : Harold And Kumar Escape From Guantanamo Bay
Distribué par Metropolitan FilmExport

Après une première quête qui leur a valu une célébrité planétaire, Harold et Kumar se préparent à vivre la plus grande aventure de leur vie : ils vont aller à Amsterdam pour qu'Harold puisse conquérir l'élue de son coeur, Maria.
Hélas, comme souvent avec ces deux-là, les choses vont vite déraper et par un enchaînement de catastrophes dont ils ont le secret, ils vont se retrouver accusés de terrorisme et envoyés au camp de Guantanamo.
Ils n'auront de cesse de prouver leur innocence mais pour cela, il faudra s'évader. Ce ne sera pas la partie la plus compliquée étant donné la folle course-poursuite qui les attend ensuite. L'innocence a un prix et avec eux, ça va coûter cher en dégâts...

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Les Proies   Mer 16 Juil - 8:05

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Gonzalo Lopez-Gallego
Avec Leonardo Sbaraglia, Maria Valverde, Thomas Riordan
Film espagnol.
Genre : Thriller
Durée : 1h 30min.
Année de production : 2007
Interdit aux moins de 12 ans
Titre original : El Rey de la Montana
Distribué par Le Pacte

Quim roule dans une région isolée en suivant une route sinueuse et se perd. En essayant de se repérer, il est soudain la cible de tirs en provenance de la montagne. Alors qu'il tente d'échapper aux projectiles, il rencontre une jeune femme qui semble perdue et vit apparemment le même cauchemar que lui. Méfiants l'un envers l'autre, ils décident néanmoins d'unir leurs forces pour quitter cette forêt hostile, glaciale et semer leurs poursuivants.

CRITIQUES :

L'Ecran Fantastique
- Nicolas Stanzick


Servie par un script remarquable d'efficacité et de concision, la démarche s'avère plus que payante : (...) tous les passages obligés du genre parviennent systématiquement à surprendre, à déranger, à effrayer.

Télérama
- Jérémie Couston


Des plans avec l'amorce des fusils des prédateurs imitent les (...) jeux vidéo de tirs en vue subjective dont le réalisateur raffole. La preuve qu'on peut être un "hardcore gamer" pacifiste et un cinéaste prometteur.


Première
- Alex Masson


[Une] mise en scène ultrastylisée, qui installe un climat purement sensoriel. Une cruelle fable noire dans laquelle on ne sait plus qui, du chasseur ou du gibier, est la victime.


Cahiers du Cinéma
- Christophe Beney

Gagnés par l'ivresse de la caméra-carabine, comme ses assassins par celle de l'altitude, Les Proies se tirent une balle dans le pied.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Lake Tahoe   Mer 16 Juil - 8:07

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Fernando Eimbcke
Avec Diego Catano, Hector Herrera, Daniela Valentine
Film mexicain.
Genre : Drame
Durée : 1h 23min.
Année de production : 2008
Distribué par Ad Vitam


Cherchant à échapper à l'atmosphère d'affliction qui règne chez lui, Juan, un garçon de 16 ans, accidente la voiture familiale. Alors qu'il tente de la réparer, il rencontre Don Heber, un mécanicien dont le seul compagnon est Sica, un chien boxer ; Lucia, une jeune mère qui veut aller à un concert de rock ; et David, un jeune mécanicien obsédé par les arts martiaux. Les univers absurdes et déconcertants de ces personnages entraînent Juan dans le périple d'une journée, durant laquelle il finira par accepter un événement aussi naturel et inexplicable que la mort.

CRITIIQUES :

Télérama
- Pierre Murat

La gravité douloureuse du deuxième film de Fernando Eimbcke (...) est ponctuée d'éclats de malice inattendus (...) et d'une tendresse impérieuse, très néoréaliste à l'italienne.


Cahiers du Cinéma
- Christophe Beney


Chaque lieu capté en un unique plan large (...) et un cadre toujours fixe, à de rares mais précieuses exceptions près (...) D'abord film de surface pure (...) Lake Tahoe gagne en profondeur psychologique à mesure qu'il gagne en profondeur de champ.

Première
- Isabelle Danel

Ce deuxième long d'un Mexicain découvert à la Semaine de la critique en 2004 avec "Temporada de patos" distille une petite musique douce-amère à l'humour subtil.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Parfum de femme   Mer 16 Juil - 8:09

Date de sortie : 24 Septembre 1975
Date de reprise : 16 Juillet 2008
Réalisé par Dino Risi
Avec Vittorio Gassman, Agostina Belli, Alessandro Momo
Film italien.
Genre : Comédie, Drame
Durée : 1h 43min.
Année de production : 1974
Titre original : Profumo di donna
Distribué par Les Acacias

Fausto est un grand amateur de femmes. Il est un bel homme, dans la force de l'âge et vit seul avec sa vieille tante à Turin. Sept ans auparavant, alors capitaine de cavalerie, il a perdu la vue en manipulant une bombe lors des grandes manoeuvres. Il refuse son infirmité et dissimule son amertume sous une agressivité permanente. Bien qu'aveugle, Fausto est capable de deviner la presence des femmes grâce à leur parfum...

CRITIQUES :

aVoir-aLire.com
- Catherine Leferrand

Dino Risi signe là un des plus grands classiques et un des plus beaux films de l'âge d'or du cinéma italien, et parvient à rendre sublime un scénario qui ne demandait qu'à tourner au mélo le plus sirupeux. (critique parue lors de la reprise en 2008).

Première
- Véronique Le Bris


Ne serait-ce que pour l'interprétation géniale de Vittorio Gassman qui fut saluée à Cannes en 1975, il faut avoir vu "Parfum de femme". Mais l'audace et la réflexion existentielle vont bien au-delà de son talent (critique parue lors de la reprise en 2008).

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Glory to the Filmmaker !   Mer 16 Juil - 8:12

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Takeshi Kitano
Avec Takeshi Kitano, Toru Emori, Kayoko Kishimoto
Film japonais.
Genre : Expérimental
Durée : 1h 48min.
Année de production : 2007
Titre original : Kantoku Banzai
Distribué par CTV International

Le célèbre cinéaste Takeshi Kitano se met en quête de réaliser le film ultime pour les amateurs de cinéma du monde entier. Takeshi Kitano imagine tous les genres possibles pour ce projet. Suit à l'écran et hors-cadre une série d'événements imprévisibles liés à une catastrophe prête à changer la face du monde. Dès lors, Takeshi Kitano se doit de non seulement finir son film, mais aussi de sauver l'humanité !

CRITIQUES :


Cahiers du Cinéma
- Vincent Malausa


(...) une expérience figurale passionnante (...) C'est cette impuissance et cet émiettement d'un des corps les plus marquants de ces 20 dernières années que clame le film, avec une énergie et une sauvagerie joliment désespérées.


Première
- Alex Masson

(...) Glory to the filmmaker ! a de quoi épuiser à force d'égotisme mais, surtout, de quoi émouvoir lorsqu'il invite à partager les doutes d'un cinéaste (...)


Télérama
- Jacques Morice

Kitano n'est plus ce qu'il était. A part une séquence charmante de catch avec des enfants et un cours de karaté avec Kitano (...), il n'y a pas grand chose à sauver.


aVoir-aLire.com
- Clémentine Fullias

Après Takeshis', Kitano prolonge son congé sabbatique avec un deuxième non-film (...) l'introspection du réalisateur en panne d'inspiration tourne rapidement court pour céder la place à un grand n'importe quoi.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Les Grands s'allongent par terre   Mer 16 Juil - 8:14

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Emmanuel Saget
Avec Victoire Thivisol, Laurent Suire, Irène Grandadam
Film français.
Genre : Drame
Durée : 1h 17min.
Année de production : 2007
Distribué par Pyramide Distribution

Gena aura bientôt 16 ans. Mais aujourd'hui c'est à son père qu'elle doit envoyer une carte d'anniversaire. Qu'est-ce qu'elle peut bien lui écrire ? Elle ne le connaît pas. Louis a reçu la carte de sa fille, elle s'est plantée dans l'âge. Qu'est-ce que ça peut faire ? Cela fait un bail que tout le monde l'a abandonné. Mais Gena décide de partir à la recherche de Louis. Elle file dans une ville où elle n'a jamais mis les pieds. Elle trouve la rue, elle reconnaît un gars qui s'active à faire des allers retours en courant. Qu'est-ce qu'il est en train de foutre ? A cet instant son coeur s'accélère.

CRITIQUES :

Télérama
- Cécile Mury

Manifestement tourné avec peu de moyens, le film s'enferme parfois dans une noirceur maladroite, presque forcée. Sa radicalité finit pourtant par convaincre, en ^partie grâce à la fureur brute, à l'éperdudésir de vivre du personnage principal.

Première
- Isabelle Danel


Emmanuel Saget ne prend pas le chemin le plus facile pour ses débuts, mais ses choix radicaux et assumés font de ses personnages fêlés des êtres qui nous touchent.

Cahiers du Cinéma
- Christophe Beney


Il préfère la justesse et la sous-exposition à l'hystérie (...) Gena et son père impriment au film un rythme somnambule, secoué d'à-coups à peine violent - trop sous-exposés pour marquer durablement.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Biutiful Cauntri   Mer 16 Juil - 8:17

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Esmeralda Calabria, Andrea D'Ambrosio, Peppe Ruggiero
Avec Raffaele Del Giudice
Film italien.
Genre : Documentaire
Durée : 1h 23min.
Année de production : 2007
Distribué par Chrysalis Films

Des éleveurs qui voient mourir leurs brebis.
Des agriculteurs qui cultivent des terres de plus en plus polluées.
1200 décharges abusives de déchets toxiques.
Nous sommes en Italie, dans la région de Naples. En fond, une mafia d'entrepreneurs qui utilise camions et bennes métalliques à la place de revolvers...

CRITIQUES :

Cahiers du Cinéma
- Eugenio Renzi


La beauté de Biutiful Cauntri tient à son incroyable galerie de personnages (...) Le film a ses naïvetés (...) N'empêche. L'indignation (...) de Raffaele est un des plus grands témoignages de résistance vus au cinéma de nos jours.


Première
- Alex Masson


Bien mieux qu'un documentaire environnementaliste, Biutiful Cauntri (...) exprime la colère noire des riverains face à l'incapacité à réagir du pouvoir.


Télérama
- La rédaction

La douloureuse question des ordures qui polluent la campagne napolitaine (...) a donné lieu à de nombreux reportages (...). Biutiful Cauntri en rajoute une couche sans apporter les clés qu'on attendait sur un sujet aussi complexe. Dommage.

aVoir-aLire.com
- Clémentine Fullias


Un document édifiant manquant seulement d'un peu de recul et de didactisme pour que le message passe à cent pour cent.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Mirage de la vie   Mer 16 Juil - 8:18

Date de sortie : 02 Octobre 1959
Date de reprise : 16 Juillet 2008
Réalisé par Douglas Sirk
Avec Lana Turner, John Gavin, Sandra Dee
Film américain.
Genre : Drame, Romance
Durée : 2h 4min.
Année de production : 1959
Titre original : Imitation of life
Remake de Images de la vie
Distribué par Ciné Sorbonne

Parabole sur la vie americaine a travers l'amitie et le destin de deux femmes qui elevent seules leurs filles, l'une blanche, l'autre noire.

CRITIQUES :

Le Nouvel Observateur
- Pascal Mérigeau


"Imitation of Life", qui en français se dit "Mirage de la vie", n'est pas seulement le plus beau titre de l'histoire du cinéma, il est aussi un chef-d'oeuvre absolu (...) Il y a là plusieurs scènes qui à chaque vision vous mouillent les yeux (...) Douglas Sirk était un génie.

aVoir-aLire.com
- Virgile Dumez


Ce remake d'Images de la vie est un beau mélodrame, porté par une réalisation classique et élégante.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: L'Affaire Thomas Crown   Mer 16 Juil - 8:20

Date de sortie : inconnue
Date de reprise : 16 Juillet 2008
Réalisé par Norman Jewison
Avec Steve McQueen, Faye Dunaway, Jack Weston
Film américain.
Genre : Policier
Durée : 1h 42min.
Année de production : 1968
Titre original : The Thomas Crown Affair
Remake : Thomas Crown (1999)
Distribué par Carlotta Films

Thomas Crown, riche et séduisant homme d'affaires, organise le braquage d'une banque pour tromper l'ennui et satisfaire son goût du risque. Il engage quatre hommes de main qui
exécutent parfaitement son plan, puis il récupère le butin déposé dans une poubelle après le hold-up. Vickie Anderson, détective dans une compagnie d'assurances, se rapproche de
Crown pour les besoins de son enquête. Le milliardaire, qui se croyait hors de danger, est inquiété par les soupçons de la jeune femme. Un jeu du chat et de la souris commence alors
entre eux, mêlant séduction et intimidation...

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: L'Ile nue   Mer 16 Juil - 8:21

Date de sortie : inconnue
Date de reprise : 16 Juillet 2008
Réalisé par Kaneto Shindo
Avec Nobuko Otowa, Taiji Tonoyama, Shinji Tanaka
Film japonais.
Genre : Drame
Durée : 1h 33min.
Année de production : 1960
Titre original : Hadaka no shima
Distribué par Splendor Films

La rude et dramatique vie d'une famille de paysans sur un ilot de la mer interieure du Japon, dont le sort est lie a la rarete de l'eau.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: VHS Kahloucha   Mer 16 Juil - 8:23

Date de sortie : 16 Juillet 2008
Réalisé par Néjib Belkadhi
Avec Moncef Kahloucha
Film tunisien.
Genre : Documentaire
Durée : 1h 20min.
Année de production : 2006
Distribué par Floris Films

Grand fan des films de genre des années 70, Moncef Kahloucha, peintre en bâtiment, tourne des fictions hilarantes en VHS avec l'aide des habitants du quartier populaire Kazmet à Sousse (Tunisie). Il produit ses films, les réalise et y incarne toujours le rôle principal.
Ses tournages sont l'occasion, pour les habitants de son quartier, d'échapper à leur quotidien morose et de vivre des instants intenses, de la préparation jusqu'à la projection dans le café du coin.
Notre caméra a suivi Kahloucha pendant qu'il bouclait son dernier opus : "Tarzan des arabes."

CRITIQUES :


Cahiers du Cinéma
- Jean-Pierre Rehm

Il n'y a plus d'idéologie documentaire, plaintive, commandée univoque par le chiche impératif de la souffrance obligatoire (...) C'est tout le prix, immense, de VHS Kahloucha. Sa mesure ? La joie. Il n'y a pas de meilleure aune.

Télérama
- Pierre Murat

Derrière ce portrait chaleureux de cinglé de cinéma (...), Néjib Belkadhi saisit, comme par inadvertance, une Tunisie à la jeunesse désolée, désorientée, qui, un instant, grâce aux films de Kahloucha, se rêve plus brillante qu'elle n'est.


Africultures.com
- Olivier Barlet

Le film fourmille d'hilarantes anecdotes mais jamais il ne méprise son sujet : c'est bien cette passion du cinéma qui fascine le réalisateur.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Vacances   Mer 16 Juil - 8:25

Date de sortie : inconnue
Date de reprise : 16 Juillet 2008
Réalisé par George Cukor
Avec Katharine Hepburn, Cary Grant, Doris Nolan
Film américain.
Genre : Comédie
Durée : 1h 34min.
Année de production : 1938
Titre original : Holiday
Distribué par Action Cinémas / Théâtre du Temple

Johnny Case, beau, insouciant et spirituel, n'a aucun mal a seduire la charmante Julia, rencontree sur les pistes de ski de Lake Placid. Mais Johnny est loin d'imaginer que sa future epouse est la fille d'un richissime banquier qui n'approuve pas le projet de mariage de sa fille. Il y consent a condition que John se consacre a l'argent et rien que l'argent. Linda, la soeur de Julia, comprend son futur beau-frere lorsqu'il disparait le jour de ses fiancailles, et court le rejoindre pour vivre avec lui d'eternelles vacances.

CRITIQUE :

aVoir-aLire.com
- Virgile Dumez

Modèle absolu de la comédie romantique de l'âge d'or hollywoodien, à la fois charmante et enlevée, Vacances mérite vraiment le détour (critique parue lors de la reprise en 2008).

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: L'Incroyable Hulk   Jeu 24 Juil - 4:11

Date de sortie : 23 Juillet 2008
Réalisé par Louis Leterrier
Avec Edward Norton, Liv Tyler, Tim Roth
Film américain.
Genre : Fantastique
Durée : 1h 52min.
Année de production : 2008
Film pour enfants à partir de 10 ans
Titre original : The Incredible Hulk
Distribué par SND


Le scientifique Bruce Banner cherche désespérément un antidote aux radiations gamma qui ont créé Hulk. Il vit dans l'ombre, toujours amoureux de la belle Betty Ross et parcourt la planète à la recherche d'un remède.
La force destructrice de Hulk attire le Général Thunderbolt Ross et son bras droit Blonsky qui rêvent de l'utiliser à des fins militaires. Ils tentent de développer un sérum pour créer des soldats surpuissants.
De retour aux Etats-Unis, Bruce Banner se découvre un nouvel ennemi. Après avoir essayé le sérum expérimental, Blonsky est devenu L'Abomination, un monstre incontrôlable dont la force pure est même supérieure à celle de Hulk. Devenu fou, il s'est transformé en plein coeur de New York.
Pour sauver la ville de la destruction totale, Bruce Banner va devoir faire appel au monstre qui sommeille en lui...

Critiques

Le Parisien
- Alain Grasset

(...) magistralement mis en scène par le français Louis Leterrier (...) C'est le meilleur film d'action du moment (...) Trop fort !

Télé 7 Jours
- Julien Barcilon

Dopé aux effets spéciaux et à l'action body-buildée, le géant vert incarne enfin sa légende avec ce blockbuster taillé à sa carrure XXL par le styliste Leterrier.


L'Ecran Fantastique
- Gilles Penso

Le plaisir qu'on éprouve en visionnant ces nouvelles aventures du géant vert est celui d'enfants aux yeux écarquillés (...). Quant à la scène finale, elle s'avère génialement référentielle.


Le Journal du Dimanche
- Stéphanie Belpêche

Louis Leterrier reprend le flambeau avec un certain panache (...) S'il s'attarde sur la psychologie des personnages, Louis Leterrier ne délaisse pas l'action (...) Une excellente surprise.


Mad Movies
- David Doukhan

Bien sûr, L'Incroyable Hulk n'est pas exempt de défauts (...) mais Leterrier nous venge des récents Ghost Rider et Quatre Fantastiques et le Surfeur d'argent (...) Comme dirait un certain Stan Lee : Excelsior !

Ouest France
- La rédaction

Le plaisir, la fantaisie, le spectacle au premier degré. (...) Un divertissement pour petits et grands, le cahier des charges était clair et simple. Il est rempli.

Le Monde
- Isabelle Régnier

Entre archaïsme et haute technologie, cinéma fantastique et esthétique documentaire, L'Incroyable Hulk démarre sous les meilleurs auspices (...) D'abord à l'aise avec les multiples strates de son récit, le réalisateur lâche prise.

Première
- Christophe Narbonne

Malgré les progrès techniques (...), malgré l'inspiration de Leterrier, le talon d'Achille de la franchise est toujours le "superhéros" : autant Edward Norton émeut, autant son double en 3D laisse indifférent.


Télérama
- Jérémie Couston

(...) le Hulk nouveau est un vulgaire blockbuster estival comme on n'ose (presque) plus en faire.

Cahiers du Cinéma
- Antoine Thirion

(...) Leterrier s'est vendu au souhait populaire de renouer avec la naphtaline télévisée, prêtant le flanc à l'adage : un cinéaste français aux Etats-Unis ressemble généralement à un enfant de 7 ans martyrisant l'animal qu'on vient de lui offrir.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Le Premier jour du reste de ta vie   Jeu 24 Juil - 4:14

Date de sortie : 23 Juillet 2008
Réalisé par Rémi Bezançon
Avec Jacques Gamblin, Zabou Breitman, Déborah François
Film français.
Genre : Comédie dramatique
Durée : 1h 54min.
Année de production : 2007
Distribué par StudioCanal



Le Premier jour du reste de ta vie, ou cinq jours décisifs dans la vie d'une famille de cinq personnes, cinq jours plus importants que d'autres où plus rien ne sera jamais pareil le lendemain.

Critiques



Le Parisien
- Pierre Vavasseur

Peu de films sont aussi bien agencés, tricotés, que celui-ci (...) un des plus beaux films de l'année.


Ouest France
- La rédaction

Une écriture aboutie (...) De l'ensemble se dégage une tonalité mélancolique, amusée et tendre portée par un bien joli panel d'interprètes.


Télérama
- Cécile Mury

Même si certains traits paraissent un peu appuyés (...), Rémi Bezançon orchestre son quintette avec sensibilité.

Le Monde
- Jacques Mandelbaum

(...) tout cela relève d'un art sensible et délicat que vient étayer le lyrisme d'une riche bande musicale. Quelques facilités qui cousinent avec le cliché, (...) qu'impose le numéro de charme entrepris par le film. Mais l'édulcoration peut être aussi une définition du charme.


Première
- Isabelle Danel

Si la structure est parfois artificielle et les ficelles du scénario un peu épaisses, un souffle, une énergie et une justesse passent.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Mad Money   Jeu 24 Juil - 4:17

Date de sortie : 23 Juillet 2008
Réalisé par Callie Khouri
Avec Diane Keaton, Queen Latifah, Katie Holmes
Film américain.
Genre : Comédie
Durée : 1h 40min.
Année de production : 2008
Distribué par Colifilms Diffusion



L'histoire vraie de trois femmes de ménage qui travaillaient dans les bâtiments de la Réserve fédérale américaine et qui, un jour, décidèrent de braquer l'institution, bien déterminées à y prendre plus d'argent que ce que leur petit boulot leur permettait de gagner...

Critiques

Le Parisien
- Hubert Lizé

Trois actrices décoiffantes, un bracage ingénieux, un scénario rythmé (...) on en a pour son argent !


Ouest France
- La Rédaction

" Ni armes, ni haines et sans violence ", elles auraient pu reprendre le slogan de Spaggiari. Cette cambriole donne à sourire (...) une mise en scène poussive et atone. C'est sûrement pas le jackpot de l'été au cinéma, mais bon....


Le Journal du Dimanche
- Barbara Théate

Diane Keaton, Queen Latifah et Katie Holmes déploient une énergie et une bonne humeur contagieuses. Pas suffisantes pour faire oublier un script qui tourne assez vite court.


Première
- Christophe Narbonne

Plombée par le manque d'enjeux dramatiques (...) et un féminisme daté, cette comédie policière a cependant le mérite de remettre en selle deux revenantes : la toujours pimpante Diane Keaton et l'inespérée Katie Holmes.

Le Monde
- Jean-François Rauger

Cette comédie policière vaguement immorale est prétexte à un pénible cabotinage des trois actrices principales

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Medieval Pie : Territoires Vierges   Jeu 24 Juil - 4:19

Date de sortie : 23 Juillet 2008 .
Réalisé par David Leland
Avec Hayden Christensen, Mischa Barton, Tim Roth
Film français, américain, luxembourgeois, britannique, italien.
Genre : Comédie
Durée : 1h 35min.
Année de production : 2006
Titre original : Virgin Territory
Distribué par Quinta Distribution



Au XIVème siècle, Florence est une ville de purs plaisirs, somptueuse et prospère ; une ville d'art et de culture ou les habitants profitent pleinement de la vie. Cependant, en 1346, tout change. La ville est dévastée par un fléau sans merci, "La Peste Noire".
Lorenzo de Lamberti, un jeune homme innocent et aventurier, est la cible de Gerbino. Celui-ci fuit Florence, trouve refuge dans un couvent et devient jardinier. Pampinea Anastagi est la fille unique d'une famille riche et respectée, qui à cause de la Peste, se retrouve subitement seule. Gerbino de la Ratta, qui a des vues sur elle et sa fortune, menace de lui confisquer sa maison, sauf si Pampinea l'épouse. Elle s'oppose à sa proposition en lui avouant qu'elle a été promise à un Comte Russe qui est en route pour Florence.

Critique


Les Inrockuptibles
- J. Go

Le film est un échec, n'arrachant que de maigres sourires de temps à autre. (...) Un coup pour rien.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!


Nombre de messages : 6193
Age : 35
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: La Cité des hommes   Jeu 24 Juil - 4:22

Date de sortie : 23 Juillet 2008
Réalisé par Paulo Morelli
Avec Douglas Silva, Darlan Cunha, Jonathan Haagensen
Film brésilien.
Genre : Action
Durée : 1h 50min.
Année de production : 2007
Titre original : Cidade dos Homens
Distribué par MK2 Diffusion



Laranjinha et Acerola vont bientôt avoir 18 ans. Ils ont grandi ensemble dans les favelas de Rio de Janeiro. Acerola est marié et a un fils de deux ans dont il doit s'occuper. Habitué à sa liberté, il se sent prisonnier et vit sa paternité comme un fardeau. Pour Laranjinha, le problème n'est pas d'être père, mais de ne jamais en avoir eu. Bien décidé à retrouver son géniteur, il commence à fouiller dans son passé. Alors que les deux amis se débattent avec les premières épreuves de l'âge adulte, ils sont entraînés malgré eux dans les guerres intestines que se livrent les trafiquants de drogue et les bandes locales...

Critiques

Le Parisien
- Hubert Lizé

Immersion implaccable dans la dure réalité des bidonvilles (...) ce film est aussi unrécit poignant et sensible, incarné par d'excellents acteurs.


Ouest France
- La Rédaction

Sans effets de mise en scène ni rajouts mélodramatiques, on est proche du documentaire sur une réalité âpre et violente.

Les Inrockuptibles
- Raphaëlle Simon

Le style est semblable à celui de La cité de Dieu: approche simulant le documentaire (...) Morelli adopte un style moins détonant et surprenant qu'à l'origine, car déjà vu, le film se veut plus social, moins bling-bling.


Télérama
- Pierre Murat

(...) La mise en scène (...) ne permet pas toujours à l'émotion de s'installer. Reste, évidemment, la sincérité. (...) Pour son côté reportage comme pris sur le vif, ce film mérite un petit détour.

Le Monde
- Thomas Sotinel

Les films de ghetto (...) sont comme les romans-feuilletons du XIXe siècle, qui servaient à faire frissonner les bourgeois au spectacle de la misère des classes dangereuses. Certains ont été écrits par des génies, d'autres par d'honnêtes artisans. La Cité des hommes se rattache à cette deuxième catégorie.

Le Journal du Dimanche
- Jean-Luc Bertet

Un téléfilm honnêtement réalisé mais sans grandes surprises.

Première
- DIdier Roth-Bettoni

La mise en scène est moins étourdissante que celles de Meirelles [pour La cité de Dieu], mais le réalisateur y développe de nouveaux thèmes plus intimes comme la paternité. Ils sont les bienvenus.

_________________
http://www.secondechance.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cinéma] Sur la toile ...   Aujourd'hui à 17:15

Revenir en haut Aller en bas
 
[Cinéma] Sur la toile ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Abri en toile cirée
» Une étoile va briller ce soir dans notre ciel, Lucky
» tissu ou toile metallique
» ma petite armée d'étoile de mer ( en photo)
» BILDIM / Impressions de vos photos sur Support Bois et Toile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doumie :: Au quotidien :: Loisirs-
Sauter vers: