Doumie

Au lieu d'un site, un forum pour partager...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Comportement] Le ronronnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: [Comportement] Le ronronnement   Dim 27 Avr - 13:16

Phénomène physiologique et psychologique particulier, le ronronnement du chat n'est pas toujours, comme on le croit en général, synonyme de contentement. Il a en réalité d'autres significations.


Les chatons ont le ronronnement facile et inné : dès l'âge de 2 jours, ils émettent ce bruit en têtant leur mère, laquelle leur répond par un ronronnement continu, signe de détente et de bonne disposition de sa part.

"Le ronronnement est avant tout un comportement infantile, pas seulement parce qu'il est émis fréquemment par le chaton, mais parce qu'il est fondamentalement destiné à la mère" précise le professeur B. Denis de l'école nationale vétérinaire de Nantes. Un comportement que le chat adulte gardera plus tard à l'égard de l'homme qui, pour lui, est une sorte de "super mère".

En offrant un abri, le couvert et sa protection à l'animal, le maître prendra en effet la relève de la mère chatte. Les chatons ne ronronnent pas tous avec la même conviction au sein d'une portée : les uns sont plus ronronneurs que d'autres, particularité que l'on retrouve chez les adultes.

Certains chats, pourtant très familiers, ne ronronnent pratiquement pas. Minet ronronne dans des circonstances bien définies : quand par exemple vous sortez sa boite de croquettes favorite. Pourtant "aucun stimulus externe ne provoque immanquablement le ronronnement de l'animal si celui-ci n'est pas disposé à l'émettre".

Le chat a toutefois besoin d'une présence familière pour ronronner : au moment de la préparation de son repas, quand il mange, au moment du toilettage. Excepté quand il est assoupi, l'animal qui ronronne témoigne la plupart du temps d'un intense besoin de contact et d'une certaine excitation. Sous les caresses, contact privilégié, le chat change d'attitude : il fait le gros dos, dresse sa queue, bouge alternativement ses pattes de devant, cogne et frotte sa tête contre la main de l'homme; un comportement superposable à celui que l'on peut observer chez le chaton.

Pourquoi le chat ronronne-t-il aussi chez le vétérinaire? Quand il est malade, blessé, souffre et aussi à l'heure de sa mort? Il exprime ainsi son état d'infériorité et d'hyperexcitabilité, sa dépendance vis-à-vis de l'homme, une certaine inquiétude, le besoin que l'on s'occupe de lui, acceptant ainsi une fois de plus d'être protégé par cette SUPER-MERE à deux pattes que la domestication lui a donnée.


Dernière édition par Nouch'Doum' le Mer 21 Mai - 7:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 36
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: [Comportement] Le ronronnement   Dim 27 Avr - 13:17

Le chat dès son plus jeune âge ronronne. Ce phénomène dû aux mouvements alternatifs de l'air dans l'appareil respiratoire est propre aux félins, grands et petits.

Le chaton ronronne de plaisir en tétant sa mère, qui elle même ronronne pour informer ses petits que tout va bien qu'elle est là pour les protéger, qu'ils sont en sécurité.

Plus tard, le chat ronronne par plaisir, quand il se sent en toute quiétude. Il ronronne aussi en se frottant dans vos jambes, pour vous dire " tout va bien, je suis heureux de te voir" mais aussi "j'ai faim, soif ou envie de câlins !", ce qui revient à vous faire part d'une demande en ronronnant !

Parallèlement, il ronronne face à un dominant pour lui faire savoir qu'il est pacifique, c'est le ronronnement de soumission. un chat qui a peur peut donc ronronner aussi.

Et enfin, en plus de ces différentes formes de ronrons, il en existe un dernier, celui de la douleur, comme si le chat essayait de se débarrasser du mal en le désarmant, comme s'il avait affaire à un adversaire.

Toutefois, ces mécanismes sont encore mal connus et il est difficile de différencier les types de ronrons pour un novice (peur, joie, douleur, soumission).

Là aussi, un chat qui ronronne sans cesse doit faire l'objet d'une analyse comportementale afin de définir si un traitement prescrit par le vétérinaire est nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
 
[Comportement] Le ronronnement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ma jeune tourterelle à un comportement bizarre
» comportement bisare
» comportement bizarre- couple perruches ondulées
» Comportement de couple de ramirezi
» Problème de comportement avec mon Ramirezi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doumie :: Le monde vivant :: Les animaux :: Les minous-
Sauter vers: